Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/04/2009

Champions League - Quarts de finale

e5b111946b47268f4d61d2b0e005f666.jpgInoubliable...

... ce quart de finale retour entre Chelsea et Liverpool à Stamford Bridge (4-4). Défaits à domicile (1-3) la semaine dernière par un de leurs grands ennemis en champions League (les 2 équipes se sont rencontrées au delà de la phase des poules en 2005, 2007 et 2008), les Reds de Liverpool ont accusé le coup et inscrit pas moins de 4 buts à Chelsea. Il n'y a vraiment que Liverpool qui soit capable de telles performances (on se souvient de la finale de 2005 lorsque Liverpool, mené 0-3, est remonté en seconde mi-temps à 3-3 contre l'AC Milan). Le problème est que dans ce match fou, Chelsea a également marqué 4 buts, non sans avoir tremblé car Liverpool a souvent mené au score... Après un coup-franc placé de Fabio Aurelio (18e) et un penalty de Xavi Alonso (28e, tirage de maillot stupide du défenseur Ivanovic), les Blues n'en menaient pas large, surtout que Kuyt fut à 2 doigts de donner à son équipe un avantage conséquent mais sa tête lobée était sauvée in-extremis par Petr Cech (45e). La mi-temps permettait donc à Guus Hiddink de sermonner ses joueurs et de remettre les choses au clair. Entré en jeu à la 36ème minute à la place de Kalou (changement tactique), Anelka apportait plus de profondeur et centrait pour Drogba qui obligeait Reina à marquer contre son camp (51e). C'est ensuite le défenseur brésilien Alex qui placait une mine sur coup-franc des 20 mètres (56e). A 2-2, on pensait Liverpool abattu, d'autant que Lampard corsait la note (76e, 3-2). Mais non, les Reds continuaient à attaquer. Lucas Leiva marquait d'une frappe de 20 mètres déviée par Essien (81e) puis Kuyt marquait de la tête (83e). A 4-3, il suffisait à Liverpool de marquer encore une fois pour se qualifier (grâce aux buts marqués à l'extérieur) mais le mot de la fin était pour Chelsea. Suite à un centre à ras de terre d'Anelka, Lampard marquait des 18 mètres, sa frappe heurtant les 2 poteaux de Reina. 8 buts inscrits lors d'un quart de finale de Champions League, du jamais vu. On peut donc remercier les deux équipes pour le spectacle...

Toujours mardi, le Bayern Munich, étrillé la semaine dernière au Nou Camp (0-4), n'a pu faire que match nul (1-1) chez lui contre le FC Barcelone de Messi. La première demi-finale - qui s'annonce bouillante - opposera donc Chelsea à Barcelone. Les Blues auront intérêt à revoir leur défense s'ils veulent éviter de se faire balayer par la déferlante catalane.

a25ab15a43d80b1205e536a058bf36d5.jpgA l'Emirates Stadium, fort de son match nul (1-1) obtenu en Espagne au match aller, Arsenal a largement battu (3-0) une équipe de Villareal privée de ses milieux défensifs Senna et Cazorla (blessés). Plus difficile fut la qualification du tenant de l'épreuve. Manchester United est la première équipe anglaise à s'imposer à Porto (1-0). Une victoire bienvenue puisque Manchester avait été tenu en échec chez lui à l'aller (2-2). L'unique but de la rencontre a été inscrit par Cristiano Ronaldo dès la 6ème minute. But décisif et superbe (frappe de 35 mètres en pleine lucarne. La sortie sur blessure de son capitaine Lucho Gonzalez (31e) aura été fatale à Porto, qui aura tenté en vain de revenir au score.

Comme la saison dernière, il y aura 3 équipes anglaises parmi les demi-finalistes (Arsenal remplace Liverpool cette année). Il y aura surtout deux belles affiches : Chelsea-Barcelone et un inédit Manchester United-Arsenal.

En gras les clubs qualifiés, entre parenthèses le score du match aller

Mardi 14 avril :

Bayern Munich (All) - FC Barcelone (Esp) 1-1 (0-4) : Ribéry (47e) ; Keita (72e).

Chelsea (Ang) - Liverpool (Ang) 4-4 (3-1) : Drogba (50e), Alex Costa (56e), Lampard (76e, 88e) ; Fabio Aurelio (18e), Xavi Alonso (28e s.p), Lucas Leiva (81e), Kuyt (83e).

Mercredi 15 avril :

Arsenal (Ang) - Villareal (Esp) 3-0 (1-1) : Walcott (10e), Adebayor (60e), Van Persie (69e s.p).

FC Porto (Por) - Manchester United (Ang) 0-1 (2-2) : Cristiano Ronaldo (6e).

Les commentaires sont fermés.