Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/12/2006

La valse aux adieux

medium_9782070370436.jpg "De même que l'amour nous fait trouver plus belle la femme, l'angoisse que nous inspire une femme redoutée donne un relief démesuré au moindre défauts de ses traits."

"La jalousie possède l'étonnant pouvoir d'éclairer l'être unique d'intenses rayons et de maintenir les autres hommes dans une totale obscurité."

"La jalousie occupe l'esprit encore plus complètement qu'un travail intellectuel passionné. L'esprit n'a plus une seconde de loisir. Celui qui est en proie à la jalousie ignore l'ennui."

Milan Kundera, La valse aux adieux, Gallimard, Folio n° 1043, 2001, 339 p. Traduit du tchèque par François Kérel. (Livre paru pour la première fois en 1976).

Les commentaires sont fermés.