Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/01/2018

Egypte - Irak - Syrie - Yémen

800px-Flag_of_Egypt.svg.pngHormis le fait que ces quatre Etats présentent des drapeaux similaires, ils ont également en commun une histoire toute récente très mouvementée (l'adjectif est faible). Trois de ces pays arabes du Moyen-Orient ont vécu en 2011 le "Printemps arabe". Après une Première révolution (25 janvier-11 février 2011) qui mettait sur la touche le président Hosni Moubarak mais qui se terminait le 3 juillet 2013 avec le renversement de Mohamed Morsi (1), l'Egypte rentrait dans le rang avec le retour d'une présidence exercée par un homme issu de l'armée (Al-Sissi). Modifié à plusieurs reprises durant la deuxième moitié du XXème siècle, le drapeau (voir ci-contre) fut le même que celui de la Syrie entre 1958 et 1961 (les deux pays formaient à ce moment-là l'éphémère République Arabe Unie) puis entre 1972 et 1980 (les deux pays formant avec le Yémen une autre association éphémère, l'Union des Républiques arabes).

800px-Flag_of_Syria.svg.pngLe drapeau actuel date du 4 octobre 1984 (proportions 2:3) et porte au milieu de la bande blanche l'Aigle de Saladin (2) portant un écu et un bandeau portant le nom du pays en arabe. Plongée depuis 2011 dans ce qu'on peut appeler une guerre civile et régionale très complexe, la Syrie a changé de drapeau pas moins de neuf fois depuis 1920. Réadopté le 30 mars 1980, celui-ci (2ème drapeau) est le même que celui de la République Arabe Unie (voir plus haut), avec une couleur rouge légèrement éclaircie. Les deux étoiles représentent ainsi la Syrie et l'Egypte.

225px-Flag_of_Iraq.svg.pngInutile de rappeler ce que vécut l'Irak depuis 2003 : invasion américaine, guerre civile, présence de l'Etat islamique (Daech) sur une portion du territoire... Au centre de la bande du milieu (3ème drapeau, est inscrite (version courte) la shahâda, la profession de foi de l'islam dont elle constitue le premier des cinq piliers. Avec le Somaliland et l'Arabie Saoudite, l'Irak est la troisième entité politique à arborer ce symbole. Après la guerre civile (1967-1990) dont la fin marquait l'unification du Yémen, celui-ci entrait dans une nouvelle guerre locale en 2004 (Guerre du Saada).

225px-Flag_of_Yemen.svg.pngA celle-ci se conjuguait la Révolution yéménite du Printemps arabe (27 janvier 2011-25 février 2012), mouvement de contestation populaire qui s'acheva avec le départ du président de la République Ali Abdallah Saleh. En 2014, une nouvelle guerre civile éclate, opposant la rébellion chiite Houthi aux forces fidèles à l'ex-président Saleh (celui-ci est tué par les Houthis le 7 décembre 2017). En mars 2015, le conflit s'internationalisait avec l'intervention militaire d'une coalition de pays arabes menée par l'Arabie Saoudite. Seul PMA du Moyen-Orient (si l'on considère que l'Afghanistan n'est pas compris dans cette zone géographique), le Yémen vit actuellement une famine touchant 8 millions de personnes (la population totale est de 26 millions). Son parcours politico-économique récent en fait par excellence ce qu'on appelle un Etat failli, ou encore, un Etat effondré. Les couleurs du drapeau adopté le 22 mai 1990 sont, comme pour les trois autres drapeaux, les couleurs panarabes : 

- bande rouge : maison Hachémite du prophète Mohamed

- bande blanche : dynastie Omeyyade de Damas (661-750)

- bande noire : dynastie abbasside de Bagdad (750-1258) (3)

 J. N

Flag_of_the_United_Arab_Republic.svg.png

 

 

République arabe unie (1958-1961)

 

 

Flag_of_Egypt_(1972-1984).svg.png

 

 

Union des Républiques arabes (1972-1977)

 

 

(1) Président du Parti Liberté et Justice (formation politique issue des Frères musulmans), il remporte l'élection présidentielle du 14 juin 2012, devenant le premier président égyptien élu démocratiquement. Le 3 juillet 2013, il est renversé par un coup d'Etat militaire, à la suite d'un vaste mouvement de contestation populaire.

(2) Objet panarabe utilisé en héraldique comme ornement extérieur de l'écu, l'Aigle de Saladin tire son origine du vizir d'Egypte Saladin qui avait unifié le monde arabe au XIIème siècle.

(3) Le vert est également une couleur du panarabisme (représentant la dynastie Fatimide) et se trouve sur d'autres drapeaux de pays arabes comme ceux de l'Autorité palestinienne et de la Jordanie.

04/01/2018

Drapeau avec sabre

Flag_of_Saudi_Arabia.svg.pngPour un drapeau comportant un sabre, nous en avons retrouvé deux, soit l'Arabie Saoudite (premier drapeau) et l'Oblast d'Astrakhan, sujet de la Fédération de Russie. Celui de la monarchie islamique absolue est vert (couleur de l'islam) et comporte au centre la chahada (profession de foi musulmane) : "Il n'y a d'autre dieu que dieu et Mahomet est son prophète". Le sabre symbolise la justice, la conquête, et l'unification du pays par Ibn Saoud, fondateur de l'Arabie Saoudite actuelle le 22 septembre 1932. Le drapeau sera adopté officiellement le 15 mars 1973 (proportions 2:3).

774px-Flag_of_Astrakhan_Oblast.svg.pngL'Oblast d'Astrakhan (49.024 km²) - créé le 27 décembre 1943 - est situé au nord de la Mer Caspienne et est frontalier du Kazakhstan. Il nous a hélas était impossible de trouver une explication au sabre situé au centre du drapeau (ainsi qu'à la couronne figurant au-desus du sabre). Le drapeau (proportions 2:3) fut adopté par la Douma (chambre basse du parlement) de la région d'Astrakhan le 19 décembre 2001. Certaines sources affirment que la couronne est la même que celle que portait Michel 1er Fedorovitch (1596-1645), tsar de Russie à partir de 1613 et fondateur de la dynastie des Romanov.

800px-Flag_of_Mari_El.svg.pngD'autres armes blanches figurent sur certains drapeaux : une hache (Oblast de Iaroslavl), une épée (Sri Lanka ; Oblast de Riazan, République des Maris - voir ci-contre - , Oblast de Vologda, Oblast de Volgograd, Oblast de Toula en Russie, et bien d'autres), flèche (République d'Adyguée, en Russie ; Département d'Amazonas, en Colombie), lance (ville de Moscou, Russie), et machette (Angola)...etc.  J. N

29/12/2017

Chimanovsk

Chimanovsk.pngDans notre catégorie drapeaux, 2017 devrait vraisemblablement se terminer sur un de ces étranges drapeaux d'unité administrative de Russie (ils sont légion et constituent notre mode dernièrement). La petite ville de Chimanovsk (19.000 habitants) se trouve dans l'Oblast d'Amour, en Extrême-Orient, à la frontière sino-russe (voir carte ci-dessous). Fondée en 1910 sous le nom de Piora dans le cadre de la construction du chemin de fer de l'Amour qui constituera par la suite une des branches du Transsibérien. En 1920, la localité prend le nom de Vladimiro Chimanovski, en hommage à Vladimir Chimanovski (1882-1918), premier directeur du chemin de fer de l'Amour et qui combattit durant la guerre civile russe aux côtés des rouges. Le 21 août 1950, elle acquiert le statut de ville et se nomme Chimanovsk. C'est une voie ferrée qu'on aperçoit au centre du drapeau... J. N

téléchargement (1).jpg

14:00 Publié dans Drapeau | Lien permanent | Commentaires (0)

27/12/2017

Penza

Oblast de Penza.pngEn cette période de fêtes de noël, nous avons opté pour le drapeau de l'Oblast de Penza, en Russie. La raison ? Ni plus ni moins, figure au centre de celui-ci Jésus Christ... Pour rappel, les oblast en Russie (au nombre de 46) représentent le troisième échelon au niveau de la hiérarchie des "sujets" de la Fédération de Russie (après les Républiques (22) et les Kraï (territoires, 9)). L'Oblast de Penza (43.352 km² ; 1.3 million d'habitants) fut créé le 4 février 1939. Plus précisément, l'image de Jésus Christ est un hommage à l'Image d'Edesse (ou Mandylion) qui, selon la tradition chrétienne, est une relique consistant en une pièce de tissu rectangulaire sur laquelle l'image du Christ (Sainte Face de Jésus) a été miraculeusement imprimée de son vivant. Pour l'Eglise orthodoxe, le Mandylion constitue la première icône. L'image de Jésus sur ce drapeau semble s'inspirer d'une icône reprenant le Mandylion et réalisée au XVIème siècle par l'école russe de Novgorod (voir ci-dessous). La couleur verte symbolise les espaces verts de la région, la fertilité, la vie éternelle et la santé. Le jaune or renvoie aux champs, à la sagesse, à la connaissance et à la lumière. L'image du Christ renvoie logiquement à la première religion de Russie mais symbolise de même la spiritualité et l'unité. Le drapeau fut adopté le 13 novembre 2002. J. N

Penza,russie,christ,oblast de Penza

24/12/2017

Kineshma

Kineshma [Oblast Ivanovo].pngOn s'était demandé ici s'il s'agissait de deux parchemins... Comme Chouïa et Lukh, Kineshma se trouve dans l'Oblast russe d'Ivanovo, et comme les deux autres villes, son drapeau est le moins qu'on puisse dire atypique. Fondé en 1429, ce faubourg acquiert le statut de ville en 1777 (85.000 habitants actuellement). Concernant le symbole, nous n'avons hélas pas trouvé de quoi il s'agissait. Il représente une partie des armoiries de la ville, adoptées en 1779 (voir ci-dessous). La traduction anglaise de la page wikipedia de Kineshma n'a pas abouti à un texte intelligible concernant le drapeau. Le textile fut jadis la principale activité industrielle de la ville mais ce fait ne nous a pas aidé pour comprendre le drapeau. Le vert renvoie à la santé, la jeunesse, et le développement. Le drapeau (proportions 2:3) fut officiellement adopté le 20 octobre 2010.  J. N, N. A

Coat_of_Arms_of_Kineshma_(Ivanovo_oblast)_(1779).png

02/08/2017

Tcheliabinsk

tcheliabinsk,oblast de tcheliabinsk,russie,chameau de drapeau tcheliabinsk,bactriane,sujet fédéral de russieSi nombreux drapeaux de territoires affichent un animal, celui de l'Oblast de Tcheliabinsk, sujet fédéral russe faisant partie du district fédéral de l'Oural (frontière nord du Kazakhstan), a la particularité d'être le seul à arborer au centre un chameau. Celui-ci est plus précisément le chameau de Bactriane (région historique se trouvant à cheval sur le Tadjikistan, l'Ouzbékistan et l'Afghanistan) dont l'aire de répartition aujourd'hui couvre la région de Tcheliabinsk mais également le Kazakhstan, le Turkménistan, le Kirghizstan, l'Ouzbékistan, la Mongolie, la Chine ainsi que d'autres territoires adjacents (voir ci-dessous). Sur le chameau se trouve un chargement d'or qui symbolise les montagnes de l'Oural. Tandis que la bande orange symbolise le courage, la force, et la santé mais également la métallurgie, la bande jaune renverrait également aux montagnes de l'Oural comme passerelle entre l'ouest et l'est. La couleur blanc du chameau représente pour sa part la noblesse (comme bonté), la pureté, la justice et la générosité. Le drapeau (proportions 2:3) fut officiellement adopté le 27 décembre 2001.  J. N

tcheliabinsk,oblast de tcheliabinsk,russie,chameau de drapeau tcheliabinsk,bactriane,sujet fédéral de russie

29/06/2017

Lukh

Lukh [Oblast Ivanovo].pngUne étrangre ressemblance ici avec le drapeau de Chouïa, les deux présentant au centre un objet couleur jaune or, sur fond rouge (les deux villes sont situées également dans la même entité administrative). Il s'agit de Lukh, village situé dans l'Oblast d'Ivanovo (3000 habitants), dans le disctrict fédéral de Russie situé à l'extrême ouest (la Russie comprend huit districts fédéraux, dans lesquels sont intégrés les 84 sujets fédéraux). Si le symbole situé au centre du drapeau remonte aux armoiries adoptées en 1774, il ne nous a pas été possible d'affirmer avec certitude ce qu'il représente. A première vue, il s'agit d'une échelle mais certains avancent qu'officiellement, il s'agirait d'un escalier... J. N, N. A.

26/06/2017

Magnitogorsk

magnitogorsk,sujet fédéral de russieToujours dans la catégorie "villes industrielles russes", si Chouïa est dédiée au savon, la ville de Magnitogorsk (située dans l'Oblast de Tcheliabinsk, au nord du Kazakhstan et à 1200 km de Moscou) est consacréee à la sidérurgie, où est localisé le Combinat méttalurgique de Magnitogorsk, fondé en 1929 puis privatisé en 1992, à la suite de l'effondrement  de l'Union soviétique. En 1937, dans un climat de purges staliniennes, Magnitogorsk fut déclarée ville fermée. Pour cette raison, il n'y a pas d'informations fiables sur l'évolution de ce bassin industriel à partir de cette date et jusqu'en 1991 (date de l'abolition du statut de ville fermée). Concernant ce drapeau assez "dark" (c'est selon) l'habileté de ses créateurs à mettre en avant, de par sa structure simple (2 éléments : un triangle noir sur fond gris), plusieurs symboles. Tandis que les angles du triangle renvoient aux tentes des pionniers qui fondèrent la ville en 1743, celui-ci symbolise avec sa couleur noire la montagne Magnitnaïa (d'où est issu le fer) mais aussi la ville de Magnitogorsk comme centre industriel. Comme "triade équilatérale", le triangle est symbole de détermination, vigueur et quête de l'excellence. Quant aux couleurs, le noir renvoie à l'honnêteté, la sagesse, l'humilité et la vie éternelle, et le gris à la pureté, la noblesse (comme bonté), la justice et la générosité. Adopté officiellement le 28 janvier 2004, le drapeau (proportions 2:3) fut modifié en novembre 2010 puis en avril 2011. J. N, N. A.

19/06/2017

Chouïa

Shuya [Russie, Oblast Ivanovo].pngNous retournous ici à ce que nous considérons comme des drapeaux "étranges", ou du moins hors du commun. Il faut reconnaître que les sujets fédéraux de Russie, mais également les villes situées dans ces derniers, regorgent de symboles atypiques. Fondée en 1393 et possédant le statut de ville depuis 1778, la ville de Chouïa est la troisième plus grande ville de l'Oblast d'Ivanovo et se trouve à 262 km au nord-est de Moscou. Alors que nous pensions que cet objet au centre du drapeau représentait un cube de beurre, il s'avére en fait qu'il s'agit d'un pain de savon. En effet, la ville fut un important centre industriel de production de savon. La fabrication de celui-ci est attestée depuis 1629 et inspirera sa présence sur le drapeau, qui remonte à août 1781. Ce drapeau (proportions 2:3) est toutefois officiel depuis le 28 mai 2008 (la couleur rouge renvoie au courage, à la force, et à l'amour). Durant la période soviétique (1922-1991), nombreuses villes russes étaient spécialisées dans une industrie spécifique (avant de tomber en désuétude durant la période post-soviétique) d'où le symbole de leur produit phare, présent sur leur drapeau. Nous reviendrons par conséquent sur certains de ces drapeaux. En attendant, pour une raison qui nous échappe, nous apprécions celui-ci. J. N, N. A

17/06/2017

Caïmans

iles caïmans,las tortugas,christophe colomb,francis drake,paradis fiscal,pavillon de complaisance,blue ensign,territoire britannique d'outre-mer,royaume-uniOn connaît bien entendu les Iles Caïmans pour leur réputation de paradis fiscal et pour être classées comme pavillon de complaisance par la Fédération internationale des ouvriers du transport (ITF). Ce groupe de trois îles situées dans les Caraïbes, entre Cuba et la Jamaïque (260 km², 44.000 hab.) est un territoire britannique d'Outre-mer (capitale : George Town) depuis 1962. Les îles furent découvertes la première fois par Christophe Colomb le 10 mai 1503, lors de son quatrième et dernier voyage vers le Nouveau monde. Après que l'explorateur et corsaire anglais Francis Drake leur donna leur nom actuel en 1586, les îles passèrent sous domination espagnole avant d'être cédées à la Couronne anglaise lors du Traité de Madrid (1670) que cette dernière signa avec l'Espagne.

iles caïmans,las tortugas,christophe colomb,francis drake,paradis fiscal,pavillon de complaisance,blue ensign,territoire britannique d'outre-mer,royaume-uniLes Caïmans seront colonisées de manière permanente à partir de 1730 et seront administrées comme partie intégrante de la Jamaïque. Lorsque celle-ci prendra son indépendance en 1962, elles choisiront de demeurer dans le giron britannique et deviennent ainsi un Territoire d'Outre-mer. On s'était demandé pourquoi figurait sur le drapeau une tortue. Il s'agit tout simplement d'une tortue verte, très présente sur les plages. Christophe Colomb avait d'ailleurs appelé ces îles Las Tortugas. La tortue se trouve sur le blason du territoire (voir contre). Celui-ci comporte un lion et des vagues, représentant l'armoirial de la dynastie anglaise des Plantagenêt. Les trois étoiles symbolisent les trois îles (Grand Cayman, Little Cayman, et Little Brack). En dessous est inscrite la devise des îles : "He has founded it upon the seas" (il l'a fondée sur les mers), verset du Psaume 24 (Ancien Testament), rappelant à la fois Christophe Colomb et l'héritage chrétien. Quant au plan d'ananas, situé au-dessus de la tortue, il rappelle le lien avec la Jamaïque). Enfin, et fort logiquement, le Blue Ensign occupe un quart du drapeau (proportions 1:2) qui fut officiellement adopté le 13 janvier 1957. J. N