free website counter html
free website counter html

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/07/2021

Loki

TVA,time variance authority,michael waldron,gugu mbatha-raw,sophia di martino,loki,avengers,vengeurs,disney+,marvel,marvel studios,owen wilson,tom hiddleston,asgard,Après WandaVision et The Falcon and the Winter Soldier, place donc au fourbe Loki, made in Disney+. Enfant survivant  de la défaite des Géants contre les Asgardiens, le fils de Laufey (première apparition B.D en octobre 1962) était adopté par Odin et élevé dans la cour asgardienne. Mais il ne parviendra pas à s'intégrer dans cette société, du fait notamment d'être systématiquement dans l'ombre de son demi-frère Thor dont il ne possédait pas les qualités. Apprenant la magie noire et affectant la duplicité, il est surnommé le dieu de la trahison puis par la suite dieu du Mal lorsqu'il deviendra de plus en plus cruel. Tentant en vain de détroner Odin, il s'en prend par la suite à Thor (récent pensionnaire de la Terre) et provoque accidentellement la formation des Vengeurs...

Comme dans The Falcon and the Winter Soldier, l'histoire débute directement après Avengers : End Game mais à une différence près et de taille. Tué par Thanos au début d'Avengers: Infinity War (le volet 2), Loki est en fait vivant mais dans une réalité alternative. Après avoir volé le Tesseract, il est arrêté par le Tribunal des Variations Anachroniques (TVA, Time Variance Authority). L'agent Mobius (Owen Wilson) désire sa collaboration afin de retrouver une version alternative... de Loki.

TVA,time variance authority,michael waldron,gugu mbatha-raw,sophia di martino,loki,avengers,vengeurs,disney+,marvel,marvel studios,owen wilson,tom hiddleston,asgard,La série marque un tourant essentiel dans l'univers Marvel puisqu'elle introduit explicitement la notion de multivers, permettant au passage de faire la jonction avec les récits des prochains long-métrages signés Marvel Studios (notamment Doctor Strange et Ant-Man). Nous ne serons pas longs cette fois-ci. Invétérés de feu Philip K. Dick, nous n'avons pu qu'adorer cet assemblage réussi de science-fiction, dystopie, mondes parallèles et délires spatio-temporels. La présence du bavard Tom Hiddleston (que nous avions déjà remarqué, il y a longtemps de cela, dans la série Rome) et du laconique Owen Wilson participe également de la grande réussite de ce récit décalé.

Tandis qu'une saison 2 est prévue, nous plaçons déjà celle-ci dans notre TOP 3 des séries Marvel (avec Legion et WandaVision). Prochaine étape Disney+ : What If...? le 11 août prochain. J N

Loki

(saison 1 ; 6 épisodes diffusés du 9 juin au 14 juillet 2021)

Production : Disney+

Créateur : Michael Waldron

Cast : Tom Hiddleston, Owen Wilson, Gugu Mbatha-Raw, Sophia Di Martino, Wunmi Mosaku, Lauren Revard.

17/07/2021

Mare of Easttown

kate winslet,mare of easttown,brad ingesby,pennsylvanie,guy pearce,julianne nicholson,hboOn avait bien dit, il y a quelques mois, avec The Undoing, que notre pourvoyeur préféré de séries peine à renouveler ses drames. Mais qu'importe, ça reste très souvent solide et même déroutant (The Outsider, 2020) ou détonant (Lovecraft Country, 2020 - ). Devenue le format le plus usité, la mini-série s'avère être judicieuse dans ces cas. Nous sommes tombés, avec quelque retard, sur celle-ci en cherchant sur IMDB des productions avec Kate Winslet, une de nos actrices fétiches. Une petite ville de Pennsylvanie où des choses louchent surviennent (thématique made in US très classique).

kate winslet,mare of easttown,brad ingesby,pennsylvanie,guy pearce,julianne nicholson,hboUne détective (Winslet) qui enquête à la fois sur l'enlèvement d'une adolescente et le meurtre d'une autre (classique également), tout en luttant pour que sa vie personnelle ne s'effondre complètement. On s'attendait à une fiction criminelle très dark avec un anti-héros pendant de Matthew McConaughey (mais dans un contexte familial complètement différent) dans True Detective (2014-2019). C'est ce que le début supposait, accompagné de thèmes déja vus, qu'il s'agisse de celui général du féminicide, terrible fléau de nos sociétés violentes (The Killing, 2011-2014 ; The Bridge, 2013-2014), ou de pédophilie (Top of the Lake, 2013-2017), de suicide d'adolescents (13 reasons why, 2017-2020), d'activités louches de l'Eglise (True Detective) ou encore d'effritement inexorable des liens familiaux/sociaux (The Kettering Incident, 2016 ; Sharp Objects, 2018), auxquels il faut ajouter une réflexion sur le deuil (The Leftovers, 2014-2017). 

kate winslet,mare of easttown,brad ingesby,pennsylvanie,guy pearce,julianne nicholson,hboIl y a tout cela mais au-delà, il y a surtout des femmes meurtries par la vie, dans une société machiste. La grande force du récit est qu'il est à la fois sobre et excessif (des ados enceintes, des liens de parenté très ramifiés), un équilibre réussi grâce à un ton réaliste mais plein d'intelligence émotionnelle. Une narration finement cousue et soulignant au passage l'effacement de la barrière inter-générationnelle. Le traitement en filigrane du danger des réseaux sociaux pour des jeunnes filles paumées renforce le réalisme. Il y a finalement un portrait de femme, poignant mais lucide, porté par une Kate Winslet toujours aussi exceptionnelle. J N

Mare of Easttown

(7 épisodes diffusés du 19 avril au 30 mai 2021)

Production : HBO

Créateur : Brad Ingelsby

Cast : Kate Winslet, Julianne Nicholson, Jean Smart, Guy Pearce, John Tippett, Angourie Rice, Evan Peters.

07/05/2021

City on a Hill

city on a hill,kevin bacon,showtime,boston,corruption,bpd,charlestown,braquage de fourgon,braquageNous nous étions demandé pour quelle raison Matt Damon et Ben Affleck étaient producteurs exécutifs de cette série de flics ripoux et de malfrats en tous genres se déoulant mais nous nous sommes souvenus que les deux amis très proches avaient grandi à Boston mais surtout que The Town (Ben Affleck, 2010) aborde d'une part la question des braquages de banque à Boston (300 par an) et d'autre part est centré sur le quartier de Charlestown d'où sont originaires la plupart des braqueurs. Or, nous retrouvons entre autres cette double thématique dans la première saison de cette série produite par Showtime.

A l'instar de la série culte The Wire (2002-2008 ; titre français : Sur écoute), celle-ci explore des thèmes socio-politiques de l'Amérique des années 1990 et plus précisément les relations complexes entre le pouvoir judiciaire, les forces de l'ordre, le monde du narcotrafic et les travailleurs sociaux, à la différence que dans The Wire, il s'agissait de la ville de Baltimore. Dans ce paysage de violence urbaine, de corruption et de ségrégation raciale, l'idéaliste adjoint au procureur DeCourcy Ward, fraîchement débarqué de Brooklyn tente de résoudre des affaires on ne peut plus compliquées en étant forcé de collaborer avec Jackie Rohr, un vétéran du FBI véreux jusqu'à la trame.

Qu'en conclure? Il faut aimer les drames criminels pour adhérer, ce qui est notre cas, ayant toujours apprécié les histoires de flics tordus. L'affaire n'est par contre pas franchement novatrice (flics, juges et voyous sur fond de constat social peu reluisant et de questions raciales a déjà été traité ô combien de fois). Récit passionnant et prenant pour les adeptes du genre mais se pose en même temps le rythme narratif très irrégulier entraînant de l'ennui durant certains épisodes en dépit des nombreux dialogues "punchline" (peut-être un peu excessifs). La direction des acteurs est impeccable par ailleurs, qui n'est sans doute pas étrangère au fait qu'il n'y ait quasiment aucun personnage attachant (appréciable ou pas selon les sensibilités). Dans cette veine, on retiendra la performance hallucinante de Kevin Bacon (Jackie Rohr) qui semble se bonifier avec l'âge. Qu'il soit un flic aux méthodes douteuses mais présentant en même temps une dose d'éthique est un invariant de la fiction policière américaine, qu'il soit pourri de bout en bout en est une variable. Au final, City on a Hill est le pendant bostonien de The Wire, en moins subtil.  J N

 

City on a Hill

(saison 2 démarrée le 28 mars 2021 - 6 épisodes diffusés)

(saison 1 diffusée du 18 juin au 18 août 2019)

Production : Showtime

Créateur : Chuck MacLean

Cast : Kevin Bacon, Aldis Hodge, Jill Hennessey, Amanda Clayton, Lauren E. Banks, Mark O'Brien

28/04/2021

The Falcon and the Winter Soldier

disney+,the falcon and the winter soldier,sebastian stan,winter soldier,the falcon,falcon,le faucon,bucky,bucky barnes,marvel,univers marvel,avengers,vengeurs,baron zemoAprès la Sorcière Rouge et Vision, et avant Loki en juin-juillet prochain (vu la fourberie/maladresse du personnage, on risque de bien rigoler), place au Faucon et au Soldat de l'Hiver. Le récit est une suite directe du troisième volet des Vengeurs (Avengers: End Game, 2019). Tandis que le monde tente de se reconstruire après le feu d'artifice subi précédemment, Bucky (première apparation BD dans Captain America n°1, mars 1941), orphelin de son meilleur ami Captain America, a été gracié et suit un traitement psychiatrique. Il faut rappeler ici qu'après avoir été présumé mort suite à une opération commando menée contre Crâne Rouge et ses néo-nazis (Captain America: First Avenger, 2011), il avait en fait été "récupéré" par la nébuleuse HYDRA et transformé en assassin redoutable (Captain America: The Winter Soldier, 2014).

disney+,the falcon and the winter soldier,sebastian stan,winter soldier,the falcon,falcon,le faucon,bucky,bucky barnes,marvel,univers marvel,avengers,vengeurs,baron zemoBucky va se rabbatre sur Falcon (Le Faucon), un autre rescapé des Vengeurs et également ancien partenaire de longue date de Cap America (première apparation dans Captain America n° 117, septembre 1969). Tout en devant composer avec John Walker, le nouveau Captain America qui ne semble pas être digne de ce nouveau rôle, les deux nouveaux acolytes doivent contrecarrer les plans nihilistes des Flag-Smashers, sorte d'organisation terroriste constituée de pseudo-altermondialistes frustrés, qui en veulent à la planète entière. Pour cela, il faut libérer le maléfique Baron Zemo.... Constat : c'est beaucoup plus classique que WandaVision et on retourne ici au conventionnel. Cette première saison est en fait l'équivalent de deux films qui succèdent au dernier Avengers de 2019. Du dynamisme permanent et de la castagne spectaculaire, sur fond de dimension politique (et un clin d'oeil subtil au Black Lives Matter) et d'atmosphère conspirationniste.

Rien de nouveau ou de transcendant par conséquent. Disney a tout simplement repris la suite de la saga. Quelques consolations : on découvre mieux l'univers des deux principaux protagonistes dont le traitement psychologique est logiquement plus aiguisé que dans Avengers, et on aime bien aussi bien les acteurs (Sebastian Stan et Daniel Brühl) que les personnages (torturé/machiavélique) qu'ils campent. J N

The Falcon and the Winter Soldier

(Saison 1 - 6 épisodes de 49-60 min diffusés du 19 mars au 23 avril 2021)

Production : Disney+

Créateur : Malcolm Spellman

Réalisateur : Kari Skogland

Cast : Sebastian Stan, Anthony Mackie, Wyatt Russell, Daniel Brühl, Erin Kellyman, Desmond Chiam, Emily VanCamp.

19/04/2021

WandaVision

ùarvel comics,univers marvel,univers cinématographique marvel,Wandavision,wanda maximoff,vision,scarlet witch,disney,disney+,Marvel Studios,Marvel Entertainment,streaming,avengers,vengeurs,jac schaefferComprendre d'abord la frénésie Disney/Marvel. Créé en 1939, Marvel Entertainment (l'éditeur des Marvel Comics) devient une filiale de la Walt Disney Company en 2009. Conséquence : Marvel Studios (qui appartient à Marvel Entertainment) est rattaché au Walt Disney Motion Pictures Group (tout en préservant sa liberté artistique). Après les productions distribuées par Paramount Pictures (les deux premiers Iron Man, Thor, Captain America: First Avenger, et Avengers) et Universal Studios (The Incredible Hulk, 2008), la suite des films consacrés aux personnages et à l'univers Marvel (Avengers, Gardians of the Galaxy) passe sous distribution Walt Disney Studios hormis le troisième renouveau de Spider-Man (le personnage appartient à Sony Pictures tout comme les X-Men).

univers marvel,univers cinématographique marvel,wandavision,wanda maximoff,vision,scarlet witch,disney,disney+,marvel studios,marvel entertainment,streaming,avengers,vengeurs,jac schaeffer,marvel comicsAfin de concurrencer les autres services de streaming (où Netflix a établi son hégémonie depuis un bon moment déjà), la Walt Disney Company lance le 12 novembre 2019 sa propre plateforme (Disney+) alors qu'Amazon l'a déjà établi en 2016 (Prime Video) et que vont suivre Apple TV+ (2019) et HBO Max (2020). Résultat : Disney va donc pouvoir s'en donner à coeur joie et faire le bonheur des aficionados de l'univers Marvel, en proposant notamment des suites narratives à cette saga terminée il y a deux ans (Captain America et Iron Man ne sont plus). Disney prend donc le relais d'ABC (Agents of S.H.I.E.L.D, Agent Carter, Inhumans) et Netflix (Daredevil, Jessica Jones, Luke Cage, Iron First, The Punisher et The Defenders) dont les séries produites l'étaient déjà en partenariat avec Marvel Television (la section TV de Marvel Entertainement), créée par Disney en 2010, intégrée à Marvel Studios en octobre 2019 mais finalement dissoute en décembre 2019. Wandavision n'est que le début. Est déja en cours The Falcon and the Winter Soldier (dernier épisode à paraître dans quelques jours), en attendant Loki (juin 2021), l'uchronie "What if..." (2021) puis She-Hulk et Hawkeye, tous deux prévus pour la fin de l'année.

marvel comics,univers marvel,univers cinématographique marvel,Wandavision,wanda maximoff,vision,scarlet witch,disney,disney+,Marvel Studios,Marvel Entertainment,streaming,avengers,vengeurs,jac schaefferQuant à la mini-série en soit, elle tourne bien entendu autour du couple le plus atypique et célèbre des Vengeurs, soit Scarlet Witch (La sorcière rouge - première apparition dans X-Men n°4, mars 1964) et Vision (Avengers n°57, octobre 1968). Fille de Magneto, Wanda Maximoff est capable de créer des poches d'énergie afin d'altérer la réalité. Créé par Ultron, l'ennemi robotique des Vengeurs, Vision est un synthozoïde (être synthétique au coeur humain) possédant une force et endurance surhumaine. Le joyau sur son front lance des décharges d'énergie solaire et il peut se matérialiser en partie à l'intérieur de quelqu'un, lui infligeant une douleur intense. La série est en fait un mélange entre le style classique des sitcoms et l'univers cinématrographique Marvel, où la gravité va progressivement prendre le dessus sur l'atmosphère insouciante des banlieues cossues américaines. C'est là où sont installés les deux protagonistes (dans la B.D,à Leonia, dans le New Jersey), constatant que dans cet espace idéalisé, les choses ne sont pas ce qu'elles paraissent être.

marvel comics,univers marvel,univers cinématographique marvel,Wandavision,wanda maximoff,vision,scarlet witch,disney,disney+,Marvel Studios,Marvel Entertainment,streaming,avengers,vengeurs,jac schaefferOriginale et atypique sont les premiers adjectifs qui ressortent pour qualifier WandaVision. Elle est beaucoup de choses à la fois : hommage à la sitcom oldschool et à l'âge d'or de la télévision, dosage réussi entre le drôle et le criseux, navigation entre les époques et bien entendu l'apport en matière d'épaisseur à des personnages qu'on a vu uniquement comme des seconds couteaux au cinéma. Difficile de faire original dans l'univers TV de Marvel. Avec notre coup de coeur Legion (2017-2019), produite par l'excellente FX (et Marvel Television), cette série étonnante est la seule à réussir cette prouesse. J N, M I

WandaVision

(9 épisodes de 29-49 min diffusées du 15 janvier au 9 janvier 2021)

Production : Disney+

Créateur : Jac Schaeffer

Cast : Elizabeth Olsen, Paul Bettany, Teyonah Parris, Kathryn Hahn, Selena Anduze, David Payton, Josh Stamberg