Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/03/2007

Entre nazes

medium_18737295.jpgLe thème de l'adultère ? déja exploité (et oh! combien de fois...) au cinéma. Les discussions qui ne riment à rien entre amoureux qui n'ont rien à se dire, ou qui ne se désirent même pas ? on connaît... Pareil pour les "tu dois me faire confiance, je ne te trompe pas" (le mec vient de ramoner une meuf dans une chambre d'hôtel), "j'aimerais te revoir (...), je pourrais t'entretenir aussi" (la meuf tapine au Bois de Boulogne), "c'était bien ? genre tu me mettrais combien?" (aucune confiance en soi le mec), ou encore "je suis amoureuse, tout se passe très bien" (le mec avec qui elle sort a une copine en fait et n'en a rien à branler de sa gueule), sans oublier la phrase choc : "tu (on) fais une grosse connerie"... Mensonge, tromperie, manipulation, hypocrisie... blablabla, que cherche à montrer le film ? qu'en amour et en cul ça se passe [toujours] comme ça ? ou bien que c'est souvent comme ça ? qu'en couple, l'ennui, la lassitude et l'absence de désir prennent le pas à un moment donné ? Heureusement que ce qu'on a vu (on s'est fait chier à mort) n'est pas généralisable à tous les couples et tous les rapports hommes-femmes. On voit ici que ça se veut représentatif de la France (Paris ?) puisque ça se passe justement en France et en français. Solitude et rapports merdiques entre les gens sont monnaie courante dans la ville qui attire le plus de touristes. On va quand même espérer que ça ne se passe pas comme ça pour tout le monde. Il n'y a pas un dialogue consistant (c'est à se tirer une balle) dans cette "daub", aucune refléxion intéressante. Et pour cloturer le tout, les personnages sont aussi laids qu'antipathiques... Bref, on s'est déplacé pour rien. Heureusement que ça ne dépasse pas 01h20 !!

Entre adultes (Stépahne Brizé, France, 2006, 80 mins).   Avec Edith Mérieau, Vincent Dubois, Jeanne Ferron.

Commentaires

"tu dois me faire confiance, je ne te trompe pas", tu connais ce type des histoires?? ohh..
:p

Écrit par : avissos | 13/03/2007

Bonjour,
Je vous invite à référencer votre blog sur mon annuaire :
http://www.marinamode.com/annuaire/blog-508.html

Écrit par : marina | 13/03/2007

Les commentaires sont fermés.