Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/05/2007

Finale Coupe de l'UEFA

medium_070516220904.rfdjvozi0b.jpg

Séville conserve son titre

Dans cette finale 100% espagnole, Séville a donc preservé son titre, en venant à bout de l'Espanol Barcelone lors de la séance des tirs aux buts. Les Andalous réalisent un exploit rare puisque c'est la deuxième fois dans l'histoire du football qu'une équipe remporte deux années de suite la Coupe de l'UEFA. Le Real Madrid est la seule équipe qui l'avait réalisé (1985, 1986). Cette finale qui opposait 2 équipes ultra-offensives a tenu ses promesses : 4 buts marqués et un suspense intense puisque l'Espanol, impressionnant de courage et de combativité, égalisait à 5 minutes de la fin de la seconde prolongation, face à une équipe sévillane qui évoluait à 11 contre 10 depuis l'expulsion du milieu catalan Moises à la 68ème minute (2 avertissements), et qui aurait pu (dû) inscrire un 3ème but et enfoncer le clou lors de la 2ème prolongation. Mais trop de suffisance de la part des attaquants  et un brin d'arrogance, rappelaient qu'un match de football n'est terminé qu'au coup de sifflet final. Un dernier et désespéré rush de l'Espanol permettait au brésilien Jonatas (entré en cours de jeu) de tromper Palop d'une frappe chirurgicale des 20 mètres. A la combativité, l'Espanol l'emportait largement, mais pas aux tirs aux buts. Palop, qui avait déja sauvé son équipe en 2ème mi-temps sur des frappes de Riera et Tamudo mais également en 8ème de finale contre le Shakhtior Donetsk (il égalise pour son équipe dans les arrêts de jeu, en marquant de la tête sur corner), stoppait 3 tentatives adverses et permettrait à son équipe de conserver la Coupe, qu'elle n'aura a priori pas à défendre l'année prochaine (à moins de finir 3ème des poules de qualification de la champions league), puisque Séville va se qualifier pour la Champions League.

Que s'était-il passé auparavant ? L'Espanol, jouait mieux, plus entreprenant et plus incisif. En face, Séville manquait de fraîcheur, et son jeu de limpidité. Mais sur un contre assassin, Adriano, lancé par le gardien Palop suite à un corner de l'Espanol, parcourait 50 mètres avant de venir tromper Iraizoz de l'intérieur de pied droit (il est gaucher). Piqué au vif, l'Espanol réagissait et revenait grâce à un autre gaucher qui marquait du pied droit. L'ancien bordelais Riera trompait Palop des 18 mètres d'une frappe déviée par Daniel Alves. On aura pas beaucoup vu ce soir le feu follet brésilien, bien pris dans son couloir par Riera justement. La deuxième mi-temps était catalane jusqu'à l'expulsion de Moises. La roue tournait et Jesus Navas offrait un caviar à Kanoute qui pensait donner la victoire à son équipe. Mais l'Espanol, qui méritait mieux que ça, égalisait contre toute attente. Hélas, ses joueurs étaient cuits et les tirs aux buts leurs étaient fatals. Coup de chapeau au FC Séville (l'exploit est rare). Les coéquipiers de Julien Escudé (suspendu pour cette finale) peuvent encore remporter la Liga (ils sont à 2 points du Real et de Barcelone, à 4 journées de la fin) et la Coupe d'Espagne (finale le 21 juin contre Getafe). C'est la seule équipe européenne qui peut encore remporter 3 trophés cette saison.

FC Séville (Esp) - Espanol Barcelone (Esp) 2-2 a.p (3-1 t.a.b)

Buts : Adriano (18e), Kanoute (105e) ; Riera (27e), Jonatas (115e).

Tirs aux buts : Kanoute, Dragutinovic, Alves (manqué), Puerta ; Luis Garcia (manqué), Pandiani, Jonatas (manqué), Torrejon (manqué).

Avertissements : Fabiano (63e), Kanoute (82e) pour Séville ; Moises (12e, 68e) pour Espanol. 

Expulsion : Moises (68e) pour Espanol.

Séville : Palop - Daniel Alves, Javi Navarro (cap.), Dragutinovic, Puerta - Marti, Poulsen, Adriano (Renato, 76e) - Maresca (Jesus Navas, 46e) - Kanoute, Fabiano (Kerzhakov, 64e).

Espanol : Iraizoz - Zabaleta, Jarque, Torrejon, David Garcia - Rufete (Pandiani, 56e), Moises, Riera - De la Pena (Jonatas, 87e) - Tamudo (cap.) (Lacruz, 72e), Luis Garcia.

Palmarès : 2006 : FC Séville (4-0 contre Middlesbrough) ; 2005 : CSKA Moscou (3-1, Sporting Lisbonne) ;  2004 : Valence (2-0, Marseille) ; 2003 : FC Porto (3-2 a.p, Celtic Glasgow) ; 2002 : Feyenoord Rotterdam (3-2, Borussia Dortmund) ; 2001 : Liverpool (5-4 a.p, Alaves) ; 2000 : Galatassaray (0-0, t.a.b, Arsenal).

Les commentaires sont fermés.