Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/05/2007

Finale Champions League

101c332a5121343367ca16ccb2707629.jpg

Milan a sa revanche 

Pour sa 11ème finale de Champions League, Milan a remporté sa 7ème couronne, en battant logiquement Liverpool (2-1). Comme prévu, les Milanais ont pris leur revanche contre l'équipe qui les avait battu lors de la finale de 2005. Le douloureux souvenir est à moitié effacé : Liverpool était mené 3-0 à la pause, avant de revenir contre toute attente à 3-3 puis de s'imposer aux tirs aux buts. Mais ce soir, Milan, fort de son expérience et de son inamovible puissance au milieu de terrain (Seedorf, Gattuso, Pirlo, pour ne citer qu'eux) a eu raison d'un adversaire qu'il a très largement dominé sur le plan physique, la clé du match. Une défense ultra-robuste a complètement asphyxié les velléités offensives adverses sur les côtés, où les "masses" Jankulovski (à gauche) et Oddo (à droite) n'ont jamais laissé passer Zenden et Pennant. Si Seedorf n'a pas affiché son rendement habituel (plus ou moins transparent), c'est l'excellent Pirlo qui a fait une première fois la différence. Son coup-franc direct était dévié de la poitrine par le renard des surfaces, Inzaghi (préféré à Gilardino). Coup au moral pour Liverpool, qui encaissait ce but juste avant la pause. En seconde mi-temps, les hommes de Raphael Benitez assiégaient le camp adverse mais la domination était stérile. Toutefois, Gerrard profitait d'un contre-favorable sur Nesta pour venir défier Dida d'un tir croisé, mais le gardien brésilien effectuait un arrêt décisif, synonyme de tournant du match (63e). Car sur contre-attaque, Kaka' lançait au millimètre Inzaghi, qui effacait d'un crochet Reina avant de marquer dans le but vide (82e). K.O pour Liverpool qui revenait quand même dans la partie grâce à Kuyt. L'attaquant batave marquait de la tête sur corner, profitant d'une rare inadvertance de la défense lombarde. Mais on jouait la dernière minute et ce but ressemblait plus à un baroud d'honneur. Milan pouvait savourer sa victoire, la 5ème pour Paolo Maldini en finale de Ligue des Champions (sur 8 finales disputées...).

AC MILAN - LIVERPOOL FC 2-1 

Stade Spyros Louys - 63.500 spectateurs

Buts : Inzaghi (45e, 82e) ; Kuyt (88e).

Avertissements : Gattuso (40e), Jankulovski (54e) pour Milan ; Mascherano (58e), Carragher (60e) pour Liverpool.

AC Milan : Dida - Oddo, Nesta, Maldini (cap.), Jankulovski (Kaladze, 79e) - Gattuso, Ambrosini, Pirlo - Seedorf (Favalli, (90e+1), Kaka' - Inzaghi (Gilardino, 88e).

Liverpool FC : Reina - Finnan (Arbeloa, 87e), Carragher, Agger, Riise - Pennant, Alonso, Gerrard (cap.), Mascherano (Crouch, 77e), Zenden (Kewell, 58e) - Kuyt.

Les commentaires sont fermés.