Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/01/2008

It's a free world...

ad332cc47f996bf9587145370db736b2.jpgAprès le politique et la Palme d'or The wind that shakes the barley (la résistance irlandaise face à l'occupant britannique), Ken Loach renoue avec le social. Et plus précisément la dénonciation de l'exploitation des immigrants (légaux ou pas) en Angleterre. Virée injustement d'une agence de recrutement, la belle et déterminée Angie monte avec une copine sa propre agence et recrute à tour de bras travailleurs polonais et ukrainiens venus en Angleterre vivre une meilleure vie. Des immigrants livrés à eux-mêmes sont toujours une proie facile. Ainsi, de victime, Angie devient bourreau. Et le réalisateur pose une question tellement récurrente de nos jours : jusqu'où est-on prêt à aller pour parvenir à ses fins ? Après Sweet Sixteen (2002) et le constat de la misère des ados dans les banlieues pauvres du Royaume-Uni, Ken Loach met en exergue le (faux)rêve britannique et les tares du capitalisme sauvage. Précis et précutant, son nouveau film est brillant.

It's a free world (Ken Loach, UK, 2007, 95 mins).   Avec Kierston Wareing, Juliet Ellis, Leslaw Zurek, Joe Siffleet, Colin Coughlin, Maggie Hussey, Raymond Mearns.

- Prix Osella du meilleur scénario - Paul Laverty - Mostra de Venise 2007.

- En compétition - Lion d'or - Mostra de Venise 2007.

- 2 nominations - British Independent Film Awards 2007.

Les commentaires sont fermés.