Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/03/2008

The mist

1604422754.jpgRéalisateur de The shawshank redemption (1994) et The green mile (1999), Frank Darabont adapte à nouveau une oeuvre de Stephen King, maître du fantastique et de l'horreur et l'un des auteurs les plus adaptés au cinéma. The mist est une nouvelle parue en 1985 dans l'anthologie Skeleton Crew. Dans une petite ville paisible des Etats-Unis, un violent orage engendre le lendemain un étrange brouillard. Alors que David et son fils font les emplettes au centre-ville, les sirènes de la ville retentissent. Le va-et-vient des militaires n'augure rien de bon, des cris jaillissent et le chaos s'installe petit à petit. Avec une bande de survivants, David se réfugie dans le supermarché local. Ils découvrent que ce brouillard a, semble-t-il, engendré des créatures monstrueuses. Si le thème des monstres menacant d'exterminer les humains est plutôt éculé (oh combien de fois exploité au cinéma), Frank Darabont l'a néanmoins intelligemment recyclé. Au lien de centrer l'action sur des bêtes pourchassant des humains, il s'est focalisé sur le comportement abject de ces derniers. Apeurés et paniqués, ils vont très vite être gagnés par la stupidité et l'irrationnel. Au lieu de s'entraider, ces pauvres humains vont s'entredéchirer, comme quoi l'homme est un loup pour l'homme. Le constat sera très désolant. Et au passage, Darabont en profite pour tirer à boulets rouges sur cette Amérique ravagée par un évangélisme exacerbé. Comme on dit, The mist est un bon film de bestioles.

The mist (Frank Darabont, USA, 2007, 125 mins).    Avec Thomas Jane, Marcia Gay Harden, Laurie Holden, Andre Braugher, Toby Jones.

- 3 nominations - Academy of Science Fiction, Fantasy & Horror Films 2008.

16:00 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : the mist

Les commentaires sont fermés.