Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/07/2008

Paprika

paprika.jpgUn groupe de scientifiques vient de créer un appareil, le DC mini, qui permet de rentrer dans les rêves des gens. Ainsi, il serait possible d'atteindre l'inconscient de patients malades et de les guérir. Encore en phase d'essai, l'appareil est volé, ce qui sème la panique au sein des scientifiques car utilisé à mauvais escient, la machine pourrait produire des résultats catastrophiques. Le Dr. Atsuko Chiba, sous l'apparence de "Paprika" décide de s'aventurer dans le monde des rêves afin de démasquer le voler. Satoshi Kon, à qui l'on doit également Perfect Blue (1997), Millenium Actress (2001) et Tokyo Godfathers (2003) nous entraîne dans un trip hallucinatoire, à la frontière entre le réel et le virtuel, où le surréalisme est de mise. Magnifiques visuellement, les images sont aussi fascinantes que fatiguantes. En tout cas, elles valent très largement la peine d'y passer une heure et demi. Avec ce quatrième long-métrage, Satoshi Kon s'impose désormais comme un très grand réalisateur d'animation.       

Paprika (Satoshi Kon, Japon, 2006, 90 mins).

- Présenté - Festival de Venise 2006.

- Présenté - Festival de New York 2006.

- Prix de la critique - Fantasporto 2007.

- Prix du public - Festival de Montréal du nouveau cinéma 2006.

- Présenté - Festival de Rotterdam 2007.

- Présenté - Festival de San Fransisco 2007.

- Meilleurs effets visuels - Chlotrudis Awards 2008.

10:00 Publié dans Anime | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paprika, satoshi kon

Les commentaires sont fermés.