Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/09/2009

My bloody valentine

bloody.jpgRetour sur un des films d'épouvante événement de l'année. Dans la petite ville de Harmony, une erreur du débutant Tom Hanniger cause la mort de cinq mineurs dans l'exploitation familiale. Un an plus tard, un des survivants du drame, Harry Warden, sort du coma le jour de la Saint-Valentin et trucide une vingtaine de personnes. La ville est sous le choc. Warden sera par la suite abattu. Dix ans plus tard, Hanniger, qui avait disparu de la circulaton, revient en ville pour boucler la vente de la mine. Son retour coincide avec une nouvelle série de meurtres sordides qui semblent être la marque de fabrique de Warden... Excellente perspective sauf que le traitement de l'intrigue, conjugué à une mise en scène qui laisse à désirer, nous rappelle très vite que nous sommes dans un film de mauvaise catégorie, que l'utilisation de la 3D ne sauve pas. Cela veut-il dire pour antant que notre opinion doit être tranchée ? Pas nécessairement. Les acteurs sont très mauvais (surtout les jeunes) et les (très)nombreuses incohérences du scénario sont flagrantes, d'accord. Mais l'essentiel est là. Un paquet d'actions gore de chez gore plutot réussies (la pioche est la nouvelle arme favorite du film d'horreur) et un twist final qui garde en haleine. Nous sommes aux antipodes des cultes 28 weeks later (2007) et Rec (2008) mais nous avons beaucoup rigolé. Pour conclure, My bloody valentine est une série B sans prétention.

My bloody valentine (Patrick Lussier, USA, 2008, 100 mis).    Avec Jensen Ackles, Jaime King, Kerr Smith, Edi Gathegi.

Les commentaires sont fermés.