compteur eklektik : Archives

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2009-09 | Page d'accueil | 2009-12 »

20/10/2009

Notorious

MV5BMjA3ODUwOTg2NF5BMl5BanBnXkFtZTcwNjgwOTUwMg@@__V1__SX95_SY140_.jpgPartons du postulat qu'un bon "biopic" est un biopic qui parvient à capturer les moments essentiels qui définissent véritablement le caractère du personnage qu'ils dépeignent. Notorious retrace le parcours du rappeur Christopher Wallace aka Biggie Smalls aka Notorious B.I.G, tragiquement décédé en 1997 à l'âge de 24 ans (il est abattu de plusieurs balles dans sa voiture à un feu rouge), alors qu'il était au sommet de son art. La jeunesse dans les quartiers défavorisés de Brooklyn, la vente de drogue, la prison, les femmes, les débuts dans le hip hop, la collaboration avec Puff Daddy, le carton de son premier album, et bien sûr la fameuse embrouille avec le rappeur 2pac (abattu 6 mois avant Notorious)... c'est en effet un panorama solide de la vie de Christopher Wallace. Petit défaut par contre : un parti pris pour notre rappeur concernant son implication (ou pas) dans le meurtre de 2 pac, toujours pas élucidé (comme ne l'a d'ailleurs pas été son propre meurtre), ternissant l'objectivité que se doit d'avoir tout biopic. En conclusion, nous considérons donc que Notorious est une bonne bio, sans plus ni moins.

Notorious (George Tillman Jr, USA, 2009, 120 mins).    Avec Jamal Woolard, Derek Luke, Angela Bassett, Anthony Mackie, Antonique Smith.

13/10/2009

The greatest MCs of all time

Jay-Z.jpgSelon un classement effectué par MTV, Jay-Z serait le meilleur rappeur de tous les temps. Suivent respectivement les défunts Tupac (2ème) et Notorious B.I.G (3ème), tous deux assassinés en 1997. Classement complet sur le lien suivant :

http://www.mtv.com/bands/h/hip_hop_week/2006/emcees/index...

20:36 Publié dans Liste | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jay-z, tupac, notorious big

10/10/2009

The sky crawlers

SkyCrawlers.jpgLe dernier anime de Mamoru Oshii (Ghost in the shell, 96 ;  Avalon, 02) est une petite merveille. Dans une réalité alternative, des adultes utilisent des Kildren - des enfants qui ne peuvent grandir au delà de l'âge adolescent - pour former un spectacle de divertissement diffusé en live à la télévision. Ce spectacle est une joute aérienne où ces gamins, à bord de leur avion, se livrent un combat acharné. Comme leur espérance de vie est limitée, ces derniers sont bien obligés de vivre au jour le jour. Dans une atmosphère non loin de Avalon, Oshii nous gratife d'une très belle chorégraphie de combats aériens, d'un character design très soigné mais également de questionnements métaphysiques, très chers à sa personne. Son dernier opus, sorti en salles au Japon fin 2008 (mais pas en Europe), n'a toujours pas été édité en dvd. Sortie prévue a priori pour début 2010.

The sky crawlers (Mamoru Oshii, Japon, 2008, 120 mins)

Studio : Production I.G.

Character Design : Tetsuya Nishio

Mecha Design : Atsushi Takeushi.

Scénario : Chihiro Ito.

Musique : Kenji Kawai.

 

- En compétition (Lion d'or) - Mostra de Venise 2008.

- Prix du film du futur (Mamoru Oshii) - Mostra de Venise 2008.

- Meilleur film d'animation - Mainichi Film Concours 2009.

- Meilleur film - Sitges - Catalonian International Film Festival 2008. 

06/10/2009

Blood: The last vampire

19103164.jpgNous sommes dans les années 60, à la veille de la guerre du Vietnam. Des militaires américains stationnés au Japon, doivent faire face à une épidémie de monstres à l'apparence humaine. Une organisation secrète est envoyée pour anéantir ces créatures. Sous couvert d'une écolière, Saya, jeune fille énigmatique et meilleur agent de l'organisation, intègre l'école de la base militaire...  10 ans plus tard, l'anime au titre éponyme, réalisé par Hiroyuki Kitaburo (Mamoru Oshii qu'on ne présente plus en fut le directeur artistique) et primé à nombreux festivals, est adapté façon Hollywood. Résultat ? Rien de particulier à noter. Mis à part une jolie chorégraphie des combats, le scénario est plutôt bidon et les dialogues indigents. Un petit divertissement qui ne restera pas dans les annales.

Blood: The last vampire (Chris Nahon, Jap/Fr/H-K/Arg, 2007, 90 mins).   Avec Gianna Jun, Liam Cunningham, Allison Miller, JJ Feild, Koyuki.