Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/01/2015

West of Memphis

west of memphis,amy berg,three of memphisLe 5 mai 1993, dans la petite ville américaine de West Memphis (Arkansas) trois gamins de huit ans (Stevie Branch, Christopher Byers, et Michael Moore) sont portés disparus. Le soir, les trois corps sont retrouvés dans un marécage. Les trois garçons ont été violés puis assassinés. En 1994, Damien Echols, Jessie Misskelley et Jason Baldwin, sont accusés du meutre sordide. Alors que le premier est condamné à mort, les deux autres écopent de la peine maximale. On les appelera "The West Memphis Three".

En 2007, la défense des Trois de Memphis présente de nouvelles preuves, ADN à l'appui, disculpant en partie les condamnés. Une campagne en leur faveur voit également le jour, incluant des célébrités comme l'acteur Johnny Depp (ami de Damien Echols) et le chanteur Henry Rollins. L'affaire est compliquée. La Cour de justice de l'Arkansas rouvre le dossier et le 19 août 2011, les trois accusés effectuent ce qu'on appelle un Alford Plea ("plaidoyer Alford"), ce qui leur permet de se déclarer innocents tout en reconnaissant que la justice détient assez d'éléments incriminables pour les inculper. Ils sonr donc condamnés au temps déjà effectué à présent et relâchés avec une peine de 10 ans avec sursis.

Pour son troisième documentaire, la réalisatrice Amy Berg (Deliver Us from Evil, 2006 ; An Open Secret, 2014) revient donc sur cet événement qui défraya la chronique et retrace les faits : l'enquête policière, l'inculpation des trois adolescents, le premier procès puis le second, des interviews des proches des victimes et des présumés meurtriers...etc. Au-delà de ce documentaire très bien construit (alternance entre les événements de 93-94 et ceux des années 2007-2011, constat social d'une Amérique profonde complètement déglinguée, documentation juridique précise), Berg jette une lumière crue sur les dysfonctionnements du système juridique américain. Les fictions sur ce thème sont légion (1). La différence ici est que les images sont réelles, permettant de saisir avec acuité ce problème persistant et jamais résolu. En effet, combien d'innocents sont chaque année inculpés(et souvent exécutés) aux Etats-Unis pour des crimes qu'ils n'ont pas commis ? Documentaire nécessaire. J. N

West of Memphis (Amy Berg, USA, Nouvelle-Zélande, 2012, 147 min)

- 1 nomination (Meilleur documentaire) - BAFTA Awards 2013.

- 1 nomination (Meilleur scénario de documentaire) - Writers Guild of America 2013.

- Présenté - Festival de Sundance 2012.

- Présenté - Festival de Toronto 2012.

- Présenté - Festival de Deauville 2012.

 

(1) Cette histoire inspira le roman de Mara Leveritt (Devil's Knot: The True Story of the West Memphis Three, 2002), lui-même adapté au cinéma en 2013 par Atom Egoyan sous le titre Devil's Knot.

Les commentaires sont fermés.