free website counter html
free website counter html

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/06/2021

A Plastic Ocean

MV5BMTk5MTU0MTA2OF5BMl5BanBnXkFtZTgwMzQ3MjQ5MDI@._V1_UX182_CR0,0,182,268_AL_.jpgAvant de s'attaquer à Seaspiracy, un documentaire sorti le 24 mars sur Netflix et explorant les dommages causés aux mers et océans par les humains, un crochet par celui-ci diffusé il y a quelques années. Il explore l'impact de la pollution plastique sur les océans via des prises vidéos et des interviews avec des biologistes et autres activistes dans le domaine de la préservation des mers et océans, et propose quelques solutions pour remédier à ce fléau constituant aujourd'hui un enjeu incontournable en ce qui concerne la préservation de ce qui constitue 70% de la planète terre. Visionner ce docu nous a rappelé que lorsque nous avions nagé dans ce magnifique Lac Baïkal (Russie) il y a une quinzaine d'années, observant au passage quelques bouteilles de plastique par-ci, par-là, une personne nous avait dit que dans 20 ans, ce lac ressemblerait, hélas, à une poubelle...

Le réalisateur Craig Leeson et la plongeuse Tanya Streeter ont parcouru durant quatre ans une vingtaine de localités à travers le monde afin de constater et faire constater cette situation alarmante qui non seulement affecte durablement la faune et la flore océaniques mais également la santé humaine. Pour simplifier, deux faits nous ont interpellé dans ce documentaire déprimant et donnant franchement envie de vomir. Une statistique indiquant que 8 millions de déchets plastiques sont balancés dans les mers chaque année, et une séquence horrifique. L'ouverture de l'estomac d'un oiseau retrouvé mort près d'une plage a permis de retrouver dans son estomac plus de 250 morceaux de plastiques (certains assez gros)... Nous réitérons ainsi notre propos final concernant After the flood (2016). Un documentaire qui devrait être montré aux écoliers en guise de sensibilisation au problème de la pollution des océans. Cela tombe bien : dans le nouveau programme de géographie en Terminale, le Thème 1 s'intitule "Mers et océans : au coeur de la mondialisation. Dans le cadre de celui-ci, la deuxième question traitée ("Mers et océans : appropriation, rivalités et protection") aborde la question des activités humaines menaçant gravement les mers et les océans. L'appropriation permet de protéger mais dans le même temps, les Etats sont "partagés entre les logiques de valorisation et de protection". Le visionnage d'un extrait, accompagné d'un mini-questionnaire, pourrait être une approche pédagogique pertinente. J N

A Plastic Ocean (Craig Leeson, USA, 2016, 102 min)

- Meilleur documentaire - Blue Ocean Film Festival and Conservation Summit 2016

- Platinum Award (Craig Leeson) - Asia Pacific International Filmmaker Festival & Awards 2018

- Meilleur documentaire - Sedona International Film Festival 2017

Écrire un commentaire