free website counter html
free website counter html

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/10/2018

Pourquoi la Grèce ?

téléchargement.jpgPhilologue, essayiste et helléniste française mais également membre de l'Académie française, première femme professeur au Collège de France et première femme membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres, Jacqueline de Romilly  s'est posée la question suivante : "comment peut-on expliquer que ces oeuvres grecques d'il y a 20 ou 30 siècles nous donnent, avec tant de force ce sentiment d'être encore actuelles et d'être faites pour tous les temps?"

Jacqueline de Romilly répond à cette question en analysant les textes grecs (Hésiode, Aristote, Eschyle, Hérodote, Homère, Euripide et bien d'autres...)  et nous éclaire sur ce qui explique qu'il n'y ait pas d'autre civilisation ancienne qui ait autant d'influence sur l'Europe. Cette Europe dont la psychologie est grandement marquée par la mythologie grecque. Un tour de force.

"L'Iliade n'est ni une "guerre de Troie", ni une "geste d'Achille". Le poème rapporte une série de faits qui s'enchaînent, et dont l'enchaînement repose tout entier sur l’évolution des sentiments qui se succèdent dans un cœur d'homme". (...) Chacun peut-il se reconnaître, non pas certes dans la résurrection de Castor, mais dans la douleur de Pollux, et dans son désir d'obtenir, à n'importe quel prix, cette résurrection: le sentiment est profondément humain. (...) Ni les héros ni l'action ne sont par eux-mêmes universels: tout tient à la façon dont le poète a fait d'eux les symboles de situations ou de sentiments essentiels à l'homme".

 

Jacqueline de Romilly, Pourquoi la Grèce ?, Le Livre de Poche, 2015 (1994), 319 p.