Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/11/2006

Paris au plus bas

medium_061124150023.ijz5amk20a.jpgNe serait-il pas temps de dire merci et au revoir à Guy Lacombe, l'entraîneur du PSG ? Paris s'est incliné hier à domicile, dans le cadre de la Coupe de l'UEFA, face au club israélien Happoel Tel-Aviv (2-4), après notamment un début de match pathétique et 2 buts encaissés dans les dix premières minutes. Cette nouvelle défaite du club de la capitale le plonge dans sa période la plus sombre. Après le match, un policier en civil, a été attaqué par des supporters du kop de Boulogne et a dû faire feu, tuant l'un d'eux. Nous n'entrerons pas ici dans une quelconque polémique sur ce sujet.

Paris est désormais dernier de ce groupe G avec 1 point (0-0 contre le Rapid Bucarest lors du premier match) et ne se qualifiera probablement pas pour les 16èmes de finale. Déja éliminé de la Coupe de la Ligue, il ne lui reste plus que la Coupe de France - qu'il a si souvent remporté ces dernières années - pour espérer faire quelque chose cette saison. Encore faut-il parvenir à remporter ce trophée. 9ème en 2004-2005, 9ème également l'an passé, sous la houlette de Lacombe, le PSG connait cette saison son plus mauvais parcours en championnat : 14ème après 14 journées et déja 6 défaites dont 4 à domicile (Lorient, Marseille, Lens, Bordeaux). Ajoutons à cela le licenciement de Dhorasoo, pour faute professionnelle, il y a quelques semaines, la suspension de Frau (2 mois) pour avoir gravement blessé un adversaire, les 2 matchs de suspension à Pauleta pour outrage verbal envers un arbitre de touche, et finalement l'incident dramatique d'hier soir. Ca fait beaucoup (non ?) pour une première partie de championnat. On évoque un problème mental chez les joueurs - qui sont probablement tout simplement mauvais -, un manque d'inspiration, d'esprit de la gagne, de combativité, de motivation. Mais peut-on tous les renvoyer ? Ne serait-il pas plus judicieux de mettre sur la touche un entraîneur dont le travail n'a jamais porté ses fruits en championnat ? Ce serait peut-être un premier pas vers une sortie de cette spirale négative. Mais là encore, pas sûr que le kamikaze qui le remplacerait, serait capable d'extraire le club du marasme.

19:25 Publié dans Football | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : guy lacombe

Les commentaires sont fermés.