Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/02/2008

Coupe de la Ligue - demi-finales

192653182.jpgEn se qualifiant mardi soir pour la finale de la Coupe de la Ligue, aux dépens de Auxerre, le PSG a confirmé qu'il était une équipe de coupe (Coupe de France en 1998, 2004 et 2006, Coupe de la Ligue en 1995, 1998). Grâce à une première mi-temps de haute volée, les Parisiens ont éliminés des Bourguignons certes entreprenants mais trop imprécis pour refaire le retard de deux buts à la mi-temps. Pourtant, une bourde de Mickaël Landreau (nouvelle faute qui pourrait remettre en cause son statut de gardien n° 2 de l'équipe de France, à l'heure où Steve Mandanda effectue des prestations brillantes avec l'O.M) remettait les Auxerrois dans le match. Sur corner, il rabattait dans ses buts une tête anodine de Niculae (79e). Mais parti en contre, Bernard Mendy redonnait de la marge à son équipe. Dans les arrêts de jeu, le jeune Quercia marquait de près d'un joli retourné acrobatique. But anecdotique puisque l'arbitre sifflait la fin du match quelques secondes plus tard.

Match de folie entre Le Mans et Lens, où les protagonistes se sont partagés 9 buts... 4 pour les Manceaux, 5 pour les Lensois qui retrouveront donc en finale le Paris-Saint-Germain. Pourtant le début de match ne faisait pas penser à une avalanche de buts d'une telle ampleur? Il fallait attendre la 22ème minute pour voir la première occasion de but. Gervinho, profitait d'un cafouillage dans la surface lensoise et d'une jolie talonnade de Yebda pour marquer de près (1-0). La 2ème occasion était également synonyme de but. Un coup-franc lointain de Monterrubio était dévié dans ses buts par De Melo (1-1). Juste avant le repos, Gervinho offrait un caviar à Yebda qui marquait sans souci (2-1). Mais Lens n'abdiquait pas et revenait avant le repos, sur un très beau centre de Belhadj, Rémy crucifiait Pelé d'une jolie volée du plat du pied (2-2). La 2ème mi-temps était aussi prolifique que la précédente. Après des buts de Dindane (53e) et Monterrubio (64e, une superbe volée acrobatique), Lens prenait un avantage conséquent et pensait avoir fait le plus dur. Mais piqués au vif et soutenus par un public survolté revenaient en 2 minutes, grâce à Matsui (66e) et De Melo (67e). Du jamais vu. Les organismes usés, aucune des deux équipes n'allait marquer jusqu'à la fin du match, malgré une frappe terrible de Coulibaly sur la barre (85e). Direction donc les prolongations. Alors que l'on se dirigeait vers les tirs aux buts, le milieu défensif Sidi Keita, entré en cours de jeu, décochait un missile des 20 mètres que Pelé ne pouvait qu'éfleurer, et délivrait les siens (118e). Match splendide.

Le Mans échoue échoue donc pour la 3ème année consécutive au stade des demi-finales. Lens, vainqueur en 1999, retrouvera en finale le PSG le 29 mars prochain. Les deux équipes s'étaient affrontées en 1998, en finale de Coupe de France (victoire 2-1 de Paris).

Mardi 26 février :  

PSG - Auxerre  3-2

Buts : Yepes (31e), Pauleta (43e), Mendy (79e) ; Landreau (74e c.s.c), Quercia (90e+3).

PSG : Landreau - Ceara, Camara, Yepes, Armand - B. Mendy (Souza, 80e), Clément, Bourillon, Rothen (Sankharé, 87e) - Pauleta (cap.) (Diané, 62e), Luyindula

Auxerre : Riou - Thomas, S. Traoré, Grichting, Jaures (Mignot, 87e) - Munteanu (Quercia, 65e), Pedretti (cap.) - Chafni, Oliech, Lejeune (Jelen, 62e) - Niculae.

Mercredi 27 février :

Le Mans - Lens 4-5 a.p

Buts : Gervinho (22e), Yebda (44e), Matsui (66e), De Melo (67e) ; De Melo (37e c.s.c), Rémy (45e+1), Dindane (53e), Monterrubio (64e), Si. Keita (118e).

Le Mans : Pelé - Calvé, Basa, Cerdan (Antonio Geder, 59e), Camara - Yebda, Romaric (cap.) - Gervinho (Samassa, 115e), Sessegnon, Matsui (Maïga, 72e) - De Melo.

Lens : Le Crom - Demont, Coulibaly, Hilton, Belhadj - Mangane (Si. Keita, 79e), Kovacevic - Rémy (Maoulida, 98e), Carrière (Monnet-Paquet, 80e), Monterrubio - Dindane.  

Les commentaires sont fermés.