Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/04/2008

Mongol

845900414.jpgDifficile de traiter au cinéma le personnage de Genghis Khan, tant les informations sur le premier empereur mongol sont insuffisantes ou invérifiables. Certaines se contredisent et d'autres sont fondées sur des légendes répandues par les biographes de Genghis Khan. Sergei Bodrov (Prisonner of the mountains, 96) s'est basé ici sur les écrits controversés de l'historien russe Lev Goumilyov. Il n'a pas effectué de biopic classique. Son film est plutôt une réflexion sur un homme considéré à tort comme uniquement sanguinaire. Car Genghis Khan ne fut pas uniquement un conquérant assoiffé de pouvoir. Fin politicien, visionnaire, intelligent et posé, il est celui qui unifia les troupes mongoles à une époque où celles-ci s'entredéchiraient en permanence. Il érigea également un code politique et moral à une époque (nous sommes au XIIème siècle) où les lois civiques n'étaient pas de mise, bien avant de mettre en place le plus vaste empire au monde (voir la carte ci-dessous). Il ne faudra donc pas s'attendre à un film comme Alexandre (Oliver Stone, 04) en allant regarder Mongol. La réflexion de Bodrov s'articule autour de la période qui va façonner la personnalité du jeune conquérant, celle allant de son adolescence jusqu'à ses premiers pas au pouvoir. Surtout, le réalisateur russe apporte une lumière nouvelle sur des faits méconnus, notamment l'influence positive de Borte, épouse de Genghis Khan, sur son mari. Mêlant le mythe à la réalité sur fond de saga épique, Mongol s'avère être une nouvelle façon de traiter les personnages historiques. Et Sergei Bodrov a réussi le pari de joindre intelligemment le spectaculaire au sobre.

Mongol (Sergei Bodrov, Rus/Mong/Kaz/All, 2007, 126 mins).    Avec Tanadobu Asano, Sun Hong-Lei, Khulan Chuluun, Odnyam Odsuren.

- 1 nomination (Meilleur film étranger) - Oscars 2008.

- Meilleur acteur dans un second rôle (Sun Hong-Lei) - Asian Film Awards 2008.

- Meilleurs costumes, Meilleur montage sonore - Golden Eagle Awards (Russie) 2007.

- Meilleur film, Meilleur réalisateur, Meilleure mise en scène - Nika Awards (Russie) 2008. 

- Présenté - Festival de Toronto 2007.

- Présenté - Festival de Miami 2008.

- Présenté - Festival de Palm Springs 2008.

- Présenté - Festival de Santa Barbara 2008.

Extension maximale de l'Empire Mongol.

Les commentaires sont fermés.