Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/05/2008

Ghost in the shell - Stand Alone Complex

772533361.2.jpgEn matière de cyberpunk intellectuel, difficile de faire mieux que Ghost in the shell. Le manga culte de Masamune Shirow a été adapté en deux long-métrages réalisés par Mamoru Oshii (Ghost in the shell, 1998 ; Innocence : Ghost in the shell 2, 2004) mais également en 2 séries de 26 épisodes chacune, réalisées toutes deux par Kenji Kawajima. Bienvenue donc dans l'univers de la Section 9, branche spéciale de la sécurité publique, sous les ordres du ministère de l'intérieur. Dirigé par l'agent Motoko Kusanagi, ce groupe d'intervention lutte contre le cyber-crime et autres infractions de la loi liées aux nouvelles technologies, ce qui le mènera à traquer inlassablement un "cyber-génie" nommé the laughing man (ou "le rieur"). A la fois lente et dynamique (certains épisodes portent plus que d'autres sur la réflexion), cette première saison, plus mentale que la seconde, permet de suivre une trame principale tout en proposant de petites histoires indépendantes. Le réalisateur a fort intelligemment gardé le meilleur pour la fin, avec 6 derniers épisodes explosifs, notamment les 3 derniers où le premier ministre japonais ordonnera de liquider la section 9. Rien que ça. Une série phare à ne pas manquer.

Ghost in the shell : Stand alone complex

(26 épisodes de 23 minutes)

Année : 2002.

Studio : Production I.G.

Réalisateur : Kinji Kawajima.

Character Design : Makoto Shimomura.

Musique : Yoko Kano.

Les commentaires sont fermés.