Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/06/2008

EURO 2008 : les grands absents

4db1c89f295a7540b08108ab703a4e7f.jpgYahoo sport dressait hier une liste des grands joueurs qui vont louper l'Euro 2008, pour cause de blessure ou de non-appel de la part de leur sélectionneur. Et la première impression est qu'en effet, ça fait du beau monde. Mais contrairement à l'article, nous considérons comme grands absents uniquement les blessés car c'est là qu'on peut considérer qu'une équipe est amoindrie, c'est-à-dire lorsqu'un titulaire habituel est absent. Par contre, ceux qui n'ont pas été appelés par le sélectionneur, sont soit trop âgés, soit ne rentrent pas dans le schéma tactique, soit payent la politique de certains sélectionneurs qui désirent rajeuner l'équipe en vue de compétitions futures. Faisons quand même quelques exceptions et considérons David Trezéguet comme un grand. Certes, il ne correspond plus, semble-t-il, au schéma tactique de Raymond Domenech mais quand on marque 20 buts en 36 matchs de Série A, difficile de na pas mériter sa place en équipe de France. Citons quelques absents :

Groupe C

L'absence du défenseur et capitaine de la sélection italienne, Fabio Cannavaro (blessé gravement à la cheville à l'entraînement) est certainement le forfait le plus marquant de cet Euro. Véritable monument (116 sélections), Cannavaro va manquer aux Italiens dans un groupe très relevé. La France se passera donc de Trezeguet et Djibril Cissé. S'il a marqué 16 buts avec Marseille cette saison, Cissé n'en est pas moins un joueur inconstant dans ses performances et n'a donc pas l'envergure nécessaire pour évoluer à l'échelon national. Si Patrick Vieira venait à manquer l'Euro (une décision sera prise le 8 juin), ce serait un gros coup dur pour les Tricolores qui perdraient leur capitaine et énorme milieu récupérateur. Les Pays-Bas devront se passer de leur ailier droit Ryan Babel (30 matchs, 4 buts cette saison avec Liverpool), blessé à la cheville. Vu ses nombreux milieux offensifs talentueux (Sneijder, Van der Vaart, Robben), la sélection de Marco Van Basten n'aura peut-être pas à pâtir de cette absence. La Roumanie sera privée de son milieu titulaire Ovidiu Petre (Steaua Bucarest), blessé aux ligaments du genou alors qu'il jouait au volley sur plage (faut le faire).

Groupe A

Autre absence majeure : Tomas Rosicky. L'absence de la "gazelle", maître à jouer de la sélection tchèque va très certainement se faire sentir pour ses coéquipiers, d'autant plus que Pavel Nedved n'est plus là. Pas de blessés côté portugais. Cristiano Ronaldo et consorts seront là. Par contre Luiz Felipe Scolari a décidé de se passer des services de Maniche. Auteur d'un très bon Euro 2004 et d'une bonne Coupe du monde 2006, celui-ci n'est apparu qu'à 9 reprises depuis janvier sous les couleurs de l'Inter Milan. Il était arrivé chez les champions d'Italie au mercato d'hiver en provenance de l'Atletico Madrid.

Groupe B

L'inoxydable milieu de terrain Bernd Schneider (34 ans) va louper son premier tournoi majeur depuis 2000. Celui qui a bouclé cette année sa 9ème saison consécutive au Bayer Leverkusen, demeurait un élément essentiel de l'entre-jeu de la Mannschaft. La Croatie sera quant à elle privée de son attaquant Eduardo da Silva, en convalescence suite à sa terrible blessure survenue il y a quelques mois (double fracture tibia-péroné). Buteur prolifique, Eduardo a inscrit 10 buts lors des éliminatoires de l'Euro. Pour la saison 06-07, il avait réussi l'exploit d'en marquer 34 en 31 matchs de championnat de Croatie avec le Dinamo Zagreb. Avec Arsenal cette saison, il a inscrit 4 buts en 17 matchs de Premier League.

Groupe D

Citons un autre monument. Raul n'a pas été retenu par le sélectionneur espagnol Luis Aragones qui considère qu'il possède mieux que lui en attaque (Fernando Torres, Villa et compagnie). Pourtant les stats font peur, meilleur buteur de tous les temps en Champions League, meilleur joueur de la saison en Liga espagnole (18 buts au compteur), plus de 200 buts inscrits en Liga avec le Real... Mais ce n'est pas suffisant apparemment. Si l'Espagne venait à se planter à l'Euro, Aragones pourrait le payer très cher. La Russie sera privée de Pavel Pogrebnyak, attaquant-vedette du Zenith Saint-Pétersbourg, blessé, mais aussi de Andrey Arshvin (lui aussi grande star du Zenith), retenu dans les 23 mais suspendu pour les 2 premiers matchs de la Russie pour un carton rouge reçu en fin d'éliminatoires. Si certains grands vont louper l'Euro, un éternel (grand) revenant fait par contre son retour. Henrik Larsson (37 ans, 95 sélections nationales - 36 buts) rechausse les crampons à la demande du sélectionneur national Lars Lagerbäck, après deux arrêts de carrière internationale ! (après l'Euro 2004 puis après la Coupe du monde 2006). Evoluant actuellement à Hellsinborg (Suède), joueur exemplaire et très apprécié, Larsson devrait évoluer en attaque aux côtés de Zlatan Ibrahimovic, à moins que ne lui soit préféré Johan Elmander.

Pour les autres déchus, se reporter à l'article paru sur Yahoo Sport : http://fr.sports.yahoo.com/05062008/70/euro-2008-les-gran...

Les commentaires sont fermés.