Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/10/2008

De quoi Sarkozy est-il le nom ?

9782355260032.gifFigure importante de la vie intellectuelle française, Alain Badiou est philosophe, écrivain et professeur de philosophie à l'ENS.

"En France, puissance moyenne dont on ne voit pas que l'avenir puisse être glorieux - sauf si elle invente la politique qui soustraira le pays à son insignifiance et en fera une référence émencipatrice planétaire -, l'affect négatif est particulièrement violent et misérable. Il se traduit par la peur des étrangers, des ouvriers, du peuple, des jeunes des banlieues, des musulmans, des noirs venus d'Afrique... Cette peur, conservatrice et crépusculaire, crée le désir d'avoir un maître qui vous protège, fût-ce en vous opprimant et paupérisant plus encore. Nous connaissons les traits de ce maître aujourd'hui : Sarko, un flic agité qui fait feu de tout bois, et pour qui coups médiatiques, financiers, amicaux et magouilles de coulisse sont tout le secret de la politique."

"Pourquoi  ce que les politiciens  et la presse asservie des pays occidentaux appellent (en France , l'expression vient de Le Pen) le "problème de l'immigration" est-il devenu, dans tous les pays concernés, une donnée fondamentale de la politique des Etats ? Parce que tous ces étrangers  qui arrivent, qui vivent et qui travaillent ici, sont la preuve que la thèse de l'unité démocratique du monde réalisée par le marché et par la "communauté internationale" est entièrement fausse. Si elle était vraie, nous devrions accueillir ces "étrangers" comme des gens du même monde que nous."

Alain Badiou, De quoi Sarkozy est-il le nom ? Nouvelles Editions Lignes, Circonstances, 4, 2007, 155 p.

Les commentaires sont fermés.