Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/10/2008

Dans le bunker de Hitler

9782262022853.gif"Tout devenait de plus en plus surréaliste, détaché de la réalité, dans cette existence souterraine, privée de la lumière du jour. Je vivais au milieu d'une foule de gens inconnus, liés à la toute-puissance d'un homme physiquement épuisé mais mentalement infatiguable. Hitler multipliait des ordres auxquels plus personne ne prêtait attention."

Militaire de carrière, Bernd Freytag Von Loringhoven fut aide de camp (des généraux Heinz Guderian puis Hans Krebs) durant les neuf derniers mois du régime nazi. Participant quotidiennement aux réunions militaires, il fut de ceux qui demeurèrent dans le fameux bunker de Hitler lors du siège de Berlin par les troupes soviétiques. Ne désirant pas mourir dans ce lieu glauque (contrairement à Goebbels et consorts), il s'évade avec un camarade le 29 avril 1945, soit un jour avant l'arrivée des Russes. Sans complaisance ni dramatisme (ni culpabilité), il relate ici son expérience des derniers mois du Troisième Reich : les erreurs tactiques de Hitler, l'égo surdimensionné de ce dernier et son absence de confiance envers qui que ce soit, les frictions entre les SS et la Wehrmacht, le limogeage inutile de nombreux officiers, l'attentat raté du 20 juillet 1944 (perpetré par Stauffenberg), et surtout, l'aventurisme d'un charlatan [Hitler] et la défaite inéluctable après l'échec de l'offensive du front de l'Est.

"La terrible expérience de la guerre, de la dictature nazie et de l'holocauste fait partie de notre histoire. Le retour lucide sur le passé ne doit pas conduire à un mea culpa généralisé et permanent pour les générations futures, mais il participe d'une obligation de vigilance. [...] Quand l'histoire vient éclairer la mémoire, c'est le meilleur des antidotes contre l'intolérance et le retour des illusions."

Bernd Freytag Von Loringhoven (avec François d'Alançon), Dans le bunker de Hitler - 23 juillet 1944-29 avril 1945, Perrin, 2005, 218 p.

Les commentaires sont fermés.