Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/05/2009

Ergo Proxy

wp_preview_267.jpgDans un univers futuriste post-apocalyptique, des villes dômes ont été créées afin de protéger les humains d'un virus mortel. L'histoire se déroule dans la ville de Romdo où coexistent tant bien que mal humains et androïdes. Une série de meurtres perpétrés sembe-t-il par des robots atteints du virus Cogito menace le fragile équilibre qui régit la ville. Lorsque Re-l, inspecteur des renseignements est dépêchée sur les lieux pour enquêter, elle est assaillie par un étrange monstre venu de nulle part... Dans le même temps, le gouvernement mène des expériences ultra-secrètes sur une forme de vie hybride, le "Proxy". Les choses se compliquent lorsqu'un Proxy s'évade des laboratoires car celui-ci peut acquérir un pouvoir redoutable. Sur le thème du cyberpunk, nous pouvons situer Ergo Proxy entre Ghost in the shell et Texhnolyze, plus sombre que le premier, moins glauque que le second. L'excellent studio Manglobe (Samurai Champloo, Michiko to Hatchin) nous propose ici un scénario complexe qui nous plonge inlassablement dans une atmosphère froide et sombre. L'adjonction d'une mise en scène soignée fait de Ergo Proxy une référence du genre. Par contre, les innombrables séquences absconses et la lenteur de l'histoire en font une série peu accessible qu'il conviendrait mieux de regarder d'une traite, quitte à ne pas perdre le fil de l'intrigue. Invétérés de séries dynamiques, s'abstenir.

Ergo Proxy

(26 épisodes de 25 mins)

Studio : Manglobe.

Réalisateur : Shukou Murase.

Character Design : Naoyuki Onda.

Musique : Yoshihiro Ike.

Les commentaires sont fermés.