Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/05/2009

Finale Champions League

444d7fa4e72e23db6cdcb342eac75f10.jpgBarcelone au sommet de l'Europe

En remportant face au tenant du titre, Manchester United (2-0) l'épreuve 2009 de la Champions League (sa 3ème), Barcelone a confirmé hier qu'il était la meilleure équipe du monde actuelle. La dream team de Pepe Guardiola a réalisé un fantastique triplé, Championnat d'Espagne, Coupe d'Espagne, Champions League, performance rarissime en football. La dernier club à avoir réussi pareil exploit est justement Manchester United (1999).

Entre deux équipes qui pratiquent un excellent jeu collectif, on savait que la bataille se gagnerait au milieu. Et à titre de comparaison, force est de constater que le 4-3-3 de Barcelone a été nettement supérieur à celui de Manchester, la triplette Busquets-Iniesta-Xavi ayant très vite enrayé le jeu mancunien et son trident Carrick-Anderson-Giggs, surtout lorsqu'elle fut très vite épaulée par le génie Messi. Ce dernier est très vite redescendu d'un cran pour semer la panique au milieu grâce à ses passes et dribbles courts.

51d4f07ed9ff580da153fe5d0fd7d09b.jpgManchester avait pourtant bien débuté le match, s'accaparant le ballon et étant même prêt d'ouvrir la marque mais le vicieux coup-franc de Cristiano Ronaldo était repoussé par Victor Valdes. On connait cette année la patience des Catalans. Les joueurs de Guardiola ont semé le désordre dès qu'ils ont repris le ballon. Après une passe lumineuse du génial Iniesta, Eto'o balayait d'un crochet intérieur Vidic avant de battre Van der Sar d'un pointu. On jouait depuis 10 minutes seulement. Quand Barcelone marque, il est difficile de le rattraper au score, c'est bien connu. Il suffisait ensuite au Catalans de garder le ballon et de le faire tourner, donnant le tournis à des Mancuniens incapables de développer leur jeu et certainement marqués par ce but précoce.

Manchester ne s'est montré que sporadiquement en deuxième mi-temps, la seule véritable occasion étant à l'actif de Cristiano Ronaldo qui de près voyait son tir renvoyé par Valdes (76e). C'est qu'entre-temps, Barcelone avait fait le break. Après une grosse occasion pour Henry (49e) puis un coup-franc de Xavi repoussé par le poteau (53e), c'est finalement Messi qui sur un superbe centre du même Xavi, plaçait une magnifique tête hors de portée de Van der Sar (70e), lui qui ne mesure que 1m69... A ce moment là, la perle argentine eclipsait définitivememt son vis-à-vis et actuel Ballon d'or Cristiano Ronaldo, soulignant définitivement qu'il était plus que favori pour le titre de Ballon d'or 2009.

5de637afaddd259c079e642fa278514c.jpgIl ne faut pas pour autant oublier ses coéquipiers Iniesta et Xavi, également brillants lors de cette finale mais également tout au long de la saison. Xavi a d'ailleurs été élu meilleur joueur du match, comme il fut élu meilleur joueur de l'Euro 2008 (remporté par l'Espagne). Une performance. Ses deux joueurs peuvent également rêver de Ballon d'or. Mais comme nous le savons, ce dernier est souvent attribué à un joueur de tempérament plus offensif.

Quant au coach Pepe Guardiola, il est déja rentré dans l'histoire puisqu'il réalise un fabuleux triplé pour sa première année en tant qu'entraîneur et parce qu'il est uniquement le 5ème joueur de l'histoire à remporter la C1 comme joueur (en 1992) puis entraîneur.

Buts : Eto'o (10e), Messi (70e).

Avertissements : Pique (15e) pour Barcelone ; Ronaldo (77e), Scholes (80e), Vidic (90e) pour Manchester.

FC Barcelone : Victor Valdes - Puyol (cap.), Pique, Yaya Touré, Sylvinho - Iniesta (Pedrito, 90e), Busquets, Xavi - Messi, Eto'o, Henry (Se. Keita, 71e).

Manchester United : Van der Sar - O'Shea, Ferdinand, Vidic, Evra - Anderson (Tevez, 46e), Carrick, Giggs (cap.) (Scholes, 74e) - Park (Berbatov, 66e), C. Ronlado, Rooney.

 

Chiffres

- Avec 9 buts au compteur, Messi termine meilleur buteur de la Champions League 2009.

- Après 2006 (victoire de Barcelone contre Arsenal en finale (2-1)), Eto'o marque également lors de sa 2ème finale de C1.

- Barcelone remporte sa 3ème C1 après 1992 et 2006.

Les commentaires sont fermés.