Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/07/2010

Les villes les plus polluées

23747_62852.jpgCertaines villes de notre planète seraient de véritables dépotoirs toxiques. Le magazine GEO présente quelques unes de ces villes dans son édition de mai 2010. The Blacksmith Institute, un centre de recherche américain fondé en 1999, s'est donné pour mission de soutenir les projets environnementaux liés à la pollution. Il établit régulièrement une liste des villes les plus polluées du monde. Et le constat est assez consternant. Voici le TOP 10 (2007) de ces "villes-poubelles" :

- Sumgaït (Azerbaïdjan) : la pollution provient de l'utilisation de produits chimiques agricoles et industriels au sein des entreprises de la ville. La ville connait le taux de cancer le plus élevé d'Azerbaïdjan. La pollution touche les nouveaux-nés, atteints de déficiences génétiques.

- Linfen (Chine) : capitale mondiale de l'extraction de charbon, elle possède la plus mauvaise qualité d'air de Chine. Les mines de charbon polluent l'oxygène mais aussi toutes les sources d'eau, multipliant les cas de pneumonies, bronchites et cancers du poumon.

- Tianying (Chine) : l'extraction du plomb, exploité avec des méthodes archaïques, mène à une situation sanitaire inquiétante. L'air et le sol contiennent des taux de métal 8.5 à 10 fois supéreurs à la moyenne fixée par les autorités sanitaires. Résultat : les bébés naissent de façon prématurée ou avec des problèmes de dévellopement physique.

- Sukinda (Inde) : la ville concentre 97% du chrome présent en Inde. Les 12 mines de Sukinda déposent leurs déchets sur les rives de la rivière Brahmani. Résultat : 70% des eaux et 60% de l'eau potable sont contaminés par le chrome. On estime à plus de 84% les décès liés au chrome.

- Vapi (Inde) : les entreprises de produits chimiques ne détruisent pas efficacement leurs déchets. Les rivières de la région concentrent un teux élevé de mercure et de zinc. Conséquences : maladies respiratoires, cancers de la peau, de la langue et de la gorge, troubles de la fertilité...

- La Oroya (Pérou) : Cette ville minière expose ses habitants à des émissions toxiques depuis 1922.L'air est très pollué et les enfants ont un taux de plomb dans le sang équivalent à 99%, aggravant leur développement mental.

- Dzerjinsk (Russie) : cette ville comprend l'un des principaux sites industriels de produits chmiques de Russie. Entre 1930 et 1980, 300.000 tonnes de déchets chimiques ont été jetées sans précaution. L'espérance de vie est très faible, 42 ans chez les hommes, 42 ans chez les femmes.

 - Norilsk (Russie) : l'activité principale de la ville est l'extraction de nickel et de cuivre. Celle-ci entraîne le rejet de grandes quantités de métaux lourds et de dioxyde de soufre. Les habitants, menacés par des maladies repiratoires, ont une espérance de vie inférieure de 10 ans à la moyenne de la Russie.

 - Tchernobyl (Ukraine) : plus de 20 ans après l'explosion de la centrale nucléaire, une zone de 31 km autour du bâtiment est tojours considérée inhabitable. Pourtant, 5 millions vivent dans cette zone où l'air est pollué de particules radioactives d'uranium et de plomb. Résultat : cancers de la thyroïde, lésion cutanées, atteintes respiratoires...

- Kabwe (Zimbabwe) : Les mines de plomb et de zinc sont aujourd'hui fermées mais leur activité a laissé le sol chargé de plomb et l'eau contaminée par différents métaux. Le taux de plomb dans le sang des enfants est mesuré à 5 à 10 fois supérieur au seuil limite.

D'autres sites pollués : Haina (République dominicaine/pollution industrielle au plomb), Mailuu Suu (Kirghizistan/radioactivité provoquée par les mines d'uranium), Dalnegorsk (Russie/pollution industrielle au plomb)...

Commentaires

Je suis actuellement à KRIVOY ROG en Ukraine.
Je ne pourrai pas y séjourner longtemps tant la pollution est importante.
Il m'étonne que cette situation perdure au détriment de la santé de 700.000 âmes qui vivent quotidiennement cette situation provoquée par les usines métallurgiques.
Ne rien faire est complicité d'assassinat...

Écrit par : DELECOUR | 16/11/2010

Les commentaires sont fermés.