free website counter html
free website counter html

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/08/2020

The Last Czars

the last czars,les derniers tsars,nicolas ii,netflix,romanov,révolution d'octobre,russie,ekaterinbourgSi le géant du streaming, Netflix, produit de très nombreuses séries moyennes (c'est ce qui arrive quand on privilégie la quantité à la qualité), force est de constater toutefois que les séries historiques produites tiennent la route, pour deux raisons essentielles : la pertinence historique du récit et le format (mini-série de quelques épisodes). En bref, c'est sérieux et court, donc efficace.

En novembre 2019, la série documentaire Greatest Events of WWII in Colour éclipsait ce qui était considéré jusque-là comme la série documentaire de référence sur la Seconde guerre mondiale, Apocalypse: la Seconde guerre mondiale (2009). Comme cette dernière, Greatest Events présentait des images d'archives coloriées mais en lieu et place d'un seul narrateur, les 10 épisodes (6 pour Apocalypse) retraçant des moments-clés du conflit le plus meurtrier étaient accompagnés d'éclairages apportés par des historiens.

the last czars,les derniers tsars,nicolas ii,netflix,romanov,révolution d'octobre,russie,ekaterinbourgRetraçant les dernières années de la dynastie des Romanov (1), du sacre de Nicolas II  (1894) jusqu'à l'exécution de la famille entière à Ekaterinbourg (juillet 1918), The Last Czars (ou "la saga des Romanov") - diffusée en 2019 avant la série précédemment citée - fait encore mieux coté novateur puisqu'il s'agit d'une série de docufiction, le scénario fictif étant jalonné d'expertises apportées par des historiens britanniques, américains et russes. Adressée à un grand public, la série permet donc de cerner en 6 épisodes de 45 minutes chacun et avec plus ou moins d'acuité ce qu'était le dernier tsar de Russie (2), ce qu'était le moine guérisseur Raspoutine et quelle fut sa relation à la famille royale, et la montée du mécontentement populaire qui mènera à deux révolutions en 1917 (puis à la mise en place du premier Etat communiste au monde, sujet non traité ici). Efficace comme nous le disions.

Enfin, la famille royale a-t-elle vraiment été assassinée dans le sous-sol de la maison Ipatiev à Ekaterinbourg? Y-a-t-il eu des survivants? Au vu des réserves de certains historiens (3), la fameuse question n'est pas complètement tranchée, même si personnellement nous penchons vers l'affirmatif. Concernant cela, nous recommandons l'épisode 8 de la saison 2 de la série documentaire française L'ombre d'un doute (2011-2015), qui consacre pas moins d'une heure et demi à cette question : "Les Romanov, enquête sur la mort du tsar et de sa famille" (4).

J. N

 

The last czars (Netflix, 3 juillet 2019) - 6 épisodes

Réalisation : Adrian McDowall, Gareth Tunley

Cast : Robert Jack, Susanna Herbert, Ben Cartwright, Oliver Dimsdale, Bernice Stegers.

 

(1) Celle-ci débute avec Michel 1er le 21 février 1613.

(2) Nicolas II est considéré comme le dernier tsar russe mais "techniquement", c'est son frère Michel II qui le fut, succédant à ce dernier après son abdication mais tsar durant seulement 24 heures (15-16 mars 1917).

(3) Comme par exemple l'éminent historien français (spécialiste de la Russie et de l'URSS), Marc Ferro, qui dans son ouvrage La vérité sur la tragédie des Romanov (2012), il considère, documentation à l'appui, que la tsarine et les grandes duchesses n'auraient pas été assassinées et furent exfiltrées en Allemagne.

(4) Episode diffusé pour la première fois le 30 janvier 2013 sur France 3.

28/04/2020

Perm

perm,ours,drapeau perm,drapeau de perm,russieRien de surprenant à ce qu'un drapeau d'une entité territoriale arbore un ours, symbole du territoire en question. Sauf qu'ici, cet ours tout mignon porte sur son dos un gros bouquin qui logiquement devrait être une bible, vu qu'au dessus figure également une croix... Capitale administrative du kraï (territoire) de Perm dans l'ouest de la Russie (voir ci-dessous), la ville de Perm (1 million d'habitants) s'appelait Molotov de 1940 à 1957, en l'honneur de Viatcheslav molotov (1890-1986), ministre des affaires étrangères de l'URSS (1939-1949, 1953-1956) et Premier vice-président du Conseil des ministres (1942-1957).

L'ours blanc est symbole de richesse naturelle (faune et flore) entourant la ville. L'évangile renvoie à la culture chrétienne orthodoxe, symbolisant l'"illumination chrétienne qui a brillé ici avec les habitants". Placée de cette manière, la croix équilatérale à quatre pointes signifie protection, mécénat et victoire. Le drapeau (proportion 2:3) fut adopté le 8 juin 1999.

perm,ours,drapeau perm,drapeau de perm,russie

17/04/2020

Mirny

mirny,ville fermée,arkhangelsk,oblast d'arkhangelsk,russie,fédération de russie,cosmodrome de plesetsk,urss,drapeau mirny,aurore boréaleRetour aux "bizarreries" que constituent certains drapeaux russes. Située dans l'oblast d'Arkhangelsk, au nord-ouest (voir ci-dessous), Mirny (31.000 habitants) est une ville fermée (cette catégorie de villes comportant des restrictions d'accès, de déplacement et de résidence fut créée en URSS à la fin des années 1940 et était liée au complexe militaro-industriel). Située à 199 km d'Arkhangelsk (chef-lieu de l'oblast) et à 796 km au nord de Moscou, elle fut créée en 1957 pour le personnel d'un site de lancement de missiles balistiques (le cosmodrome de Plesetsk) et reçut le statut de ville fermée en 1966.

Nos recherches nous font dire que ce qui semble ressembler à une pointe de flèche jaune sans manche serait en fait un vaisseau spatial stylisé. A sa droite se trouve une étoile blanche (pas d'explication trouvée). Au centre, il s'agit d'une aurore boréale, représentant la localisation nordique de la ville. En bas, cette forme hexagonale (octogonale?) dorée serait la représentation d'un monument érigé à la mémoire du fondateur de la ville. Le rouge symbolise le courage et l'intrépidité, et le bleu la beauté, la douceur et la grandeur. Le drapeau (proportion 2:3) fut adopté le 27 avril 2005. J. N

mirny,ville fermée,arkhangelsk,oblast d'arkhangelsk,russie,fédération de russie,cosmodrome de plesetsk,urss,drapeau mirny,aurore boréale

29/03/2020

Lanceurs d'alerte au cinéma

the report,adam driver,dianne feinstein,lois jenson,charlize theron,north country,oceanic preservation society,boston globe,louie psihoyos,ric o'barry,the cove,daniel j. jones,benedict cumberbatch,irak,joseph wilson,niger,fair game,doug liman,afghanistan,bagram,prison de bagram,standard operating procedure,scandale d'abou ghraib,amnesty international,katharine gun,kiera knightley,official secrets,etats-unis,royaume-uni,taxi to the dark side,panama papers,alex gibney,facebook-cambrdige analytica,facebook,cambridge analytica,scandale financier,vol de données,internet,cyber-attaqueC'est en pleine pandémie de coronavirus (avec un chiffre alarmant de plus de 660.000 personnes atteintes dont 30.000 décédées) que nous publions finalement cette note sur les lanceurs d'alerte. Le virus dévastateur, apparu dans la ville chinoise de Wuhan, a également son lot de lanceurs d'alerte, qui, comme souvent dans ces situations-là, n'ont pas été écoutés par des autorités supérieures incompétentes. Parmi eux, un médecin français qui sonne l'alerte dès 2015, Li Wenliang, premier médecin chinois à tenter de lancer l'alerte sur l'irruption du coronavirus mais censuré par le pouvoir chinois (il décède du virus le 7 février dernier et a été réhabilité à titre posthume par une commission d'enquête), et la médecin Ai Fen, l'"autre lanceuse d'alerte de Wuhan", également court-circuitée par les autorités chinoises mais toujours en vie. Ces personnages (notamment les deux derniers cités) auront peut-être leur histoire portée un jour à l'écran.

the report,adam driver,dianne feinstein,lois jenson,charlize theron,north country,oceanic preservation society,boston globe,louie psihoyos,ric o'barry,the cove,daniel j. jones,benedict cumberbatch,irak,joseph wilson,niger,fair game,doug liman,afghanistan,bagram,prison de bagram,standard operating procedure,scandale d'abou ghraib,amnesty international,katharine gun,kiera knightley,official secrets,etats-unis,royaume-uni,taxi to the dark side,panama papers,alex gibney,facebook-cambrdige analytica,facebook,cambridge analytica,scandale financier,vol de données,internet,cyber-attaqueCes derniers années, les films sur les lanceurs d'alerte se sont multipliés. Rien de plus logique puisque les actions des lanceurs d'alerte se sont également multipliées depuis le début des années 2000. Passage en revue des films de ce genre devenu à part.

Un lanceur d'alerte (whistleblower) est un individu ou groupes d'individus qui révèle des comportements illicites et/ou dangereux pouvant constituer une menace pour l'homme (Scandale du Mediator - La fille de Brest, 2015), l'économie (Panama Papers - The Laundromat, 2019), la société (espionnage de la NSA - Snowden, 2016) et l'environnement (pollution de l'eau potable en Californie - Erin Brockovich, 2000). Il est évident de même que ces situations peuvent se croiser.

Médias et pouvoir politique

the insider,RAND Corporation,russell crowe,CBS,60 minutes,matthew rhys,daniel ellsberg,the post,new york times,washington post,jeffrey wigandwhistleblower,la fille de brest,mediator,panama papers,the laundromat,nsa,snowden,erin brockovich,steven soderbergh,oliver stonelanceur d'alerte,edward snowden,pentagon papers,irène frachon,steven spielberg,the post,spotlight,boston globe,new york times,washington post,rand corporation,60 minutes,the insider,jeffrey wigand,cbs,cia,michael mann,all the president's men,bob woodward,carl bernstein,watergate,richard nixon,scandale du watergate,david strathairn,george clooney,edward r. murrow,joseph mccarthy,chasse aux sorcières,daniel ellsberg,matt damon,the informant!,adam driver,the reportAnimé de bonnes intentions et désintéressé, le lanceur d'alerte porte les éléments qu'il a découvert à la connaissance, le plus souvent, des médias (première puissance de diffusion de la vérité), soit la presse écrite (ancien analyste de la RAND Corporation, Daniel Ellsberg (interprété par Matthew Rhys) transmet en 1971 une étude secrète du ministère américain de la Défense au New York Times et au Washington Post qui révèlent le scandale des Pentagon Papers - The Post, 2017), ou la télévision : en 1995, Jeffrey Wigand (Russell Crowe) dénonce dans l'émission 60 minutes de CBS l'utilisation de substances addictives par l'industrie du tabac qui l'employait. Celle-ci a dû payer 246 millions de dollars de dommages et intérêts pour atteinte à la santé publique (The Insider, 1999).

richard nixon,scandale du watergate,watergate,liam neeson,mark felt,bob woodward,carl bernstein,fbi,all the president's men,alan j. pakula,joseph mccarthy,good night and good luck,edward r. murrow,david strathairn,george clooney,the insider,rand corporation,russell crowe,cbs,60 minutes,matthew rhys,daniel ellsberg,the post,new york times,washington post,jeffrey wigandwhistleblower,la fille de brest,mediator,panama papers,the laundromat,nsa,snowden,erin brockovich,steven soderbergh,oliver stonelanceur d'alerte,edward snowden,pentagon papers,irène frachon,steven spielberg,spotlight,boston globe,jeffrey wigand,ciaAprès le scandale des Pentagon Papers, le président américain Richard Nixon n'était pas au bout de ses peines. Un an plus tard, 5 hommes étaient arrêtés pour être entrés par infraction dans les locaux du Parti démocrate. Alors que l'affaire était présentée comme un fait divers, les journalistes du Washington Post, Bob Woodward et Carl Bernstein, décident de creuser et sont tuyautés par un informateur secret appelé "gorge profonde" (Liam Neeson). Celui-ci ne révélera son identité qu'en 2005, en la personne de Mark Felt, n° 2 du FBI (Mark Felt: The Man Who Brought down the White House, 2017). Le scandale du Watergate  mènera à un complit ourdi par les hautes sphères du pouvoir et entraînera la première et seule démission d'un président des Etats-Unis (All the President's Men, 1976). C'est également la presse US qui contribua durant les années 1950 à la chute du sénateur Joseph McCarthy (et sa tristement célèbre "chasse aux sorcières" des années 1950-1954), en l’occurrence le journaliste Edward R. Murrow (David Strathairn) et son producteur, Fred Friendly (George Clooney), par le biais du journal télévisé de CBS (Good Night, and Good Luck, 2005).

A qui s'adresser

lanceur d'alerte,edward snowden,snowden,pentagon papers,whistleblower,the laundromat,mediator,la fille de brest,irène frachon,erin brockovich,steven soderbergh,steven spielberg,the post,spotlight,boston globe,new york times,washington post,rand corporation,60 minutes,the insider,jeffrey wigand,cbs,nsa,cia,michael mann,all the president's men,bob woodward,carl bernstein,watergate,richard nixon,scandale du watergate,david strathairn,george clooney,edward r. murrow,joseph mccarthy,chasse aux sorcières,daniel ellsberg,matt damon,the informant!,adam driver,the report,official secrets,kiera knightleyS'adresser directement aux autorités officielles peut également être une (unique) option. C'est ainsi que Daniel J. Jones (Adam Driver), directeur d'une enquête de la Commission spéciale du Sénat américain sur le programme de détention et d'interrogation de la CIA à la suite des attentats du 11 septembre 2011 (The Report, 2019), découvre les méthodes brutales et sadiques de cette dernière, ou ce qui a été appelé "technique d'interrogatoire renforcée". Menant la plus grande enquête jamais effectuée par la Commission du Sénat, Jones ne peut présenter ses résultats qu'à son supérieur, la sénatrice Dianne Feinstein (2014). Cette affaire mènera en 2015 à l'amendement McCain-Feinstein, mettant fin au programme en question. Mais aucun membre de la CIA ne sera poursuivi... Dans The Informant! (2009), c'est la CIA qui collecte les informations de Mark Whitacre (Matt Damon) qui rapporte les pratiques illégales du groupe alimentaire pour lequel il travaillait. Sauf qu'ici le lanceur d'alerte use de sa position pour s'enrichir illégalement, comme quoi certaines situations peuvent être ambiguës. 

lanceur d'alerte,edward snowden,snowden,pentagon papers,whistleblower,the laundromat,mediator,la fille de brest,irène frachon,erin brockovich,steven soderbergh,steven spielberg,the post,spotlight,boston globe,new york times,washington post,rand corporation,60 minutes,the insider,jeffrey wigand,cbs,nsa,cia,michael mann,all the president's men,bob woodward,carl bernstein,watergate,richard nixon,scandale du watergate,david strathairn,george clooney,edward r. murrow,joseph mccarthy,chasse aux sorcières,daniel ellsberg,matt damon,the informant!,adam driver,the report,official secrets,kiera knightleyUne autorité officielle peut être la justice. C'est dont se saisit Lois Jenson (Charlize Theron) durant les années 1990, menant le premier recours collectif pour harcèlement sexuel aux Etats-Unis (date assez tardive pour un pays vantant sa "démocratie") et entre dans l'histoire de ce pays en faisant condamner pour cette accusation la mine qui l'employait dans l'Etat du Minnesota (North Country, 2005). Dans l'Affaire Harvey Weinstein - l'un des scandales sexuels les plus retentissants - pas moins de 93 femmes ont affirmé avoir été agressées sexuellement par l'ex-producteur vedette de Hollywood. Celui-ci a écope le 24 février dernier de 23 ans de prison pour agressions sexuelles et viols. Il ne serait pas étonnant qu'une fiction sur cette affaire voit le jour, centrée à la fois sur les victimes et la vie du prédateur sexuel (en mode "ascension et chute"). Enfin, un lanceur d'alerte peut s'adresser à une association. Découvrant la chasse aux dauphins à Taiji (Japon), Ric O'Barry, ancien dresseur de dauphins devenu activiste, s'adresse à Louie Psihoyos (ancien photographe du National Geographic) qui avec l'aide de l'ONG qu'il dirige (Oceanic Preservation Society) met en place une équipe qui parvient à filmer ce forfait caché par les autorités japonaises et à en faire un documentaire (The Cove, oscarisé en 2009).

lanceur d'alerte,edward snowden,snowden,pentagon papers,whistleblower,the laundromat,mediator,la fille de brest,irène frachon,erin brockovich,steven soderbergh,steven spielberg,the post,spotlight,boston globe,new york times,washington post,rand corporation,60 minutes,the insider,jeffrey wigand,cbs,nsa,cia,michael mann,all the president's men,bob woodward,carl bernstein,watergate,richard nixon,scandale du watergate,david strathairn,george clooney,edward r. murrow,joseph mccarthy,chasse aux sorcières,daniel ellsberg,matt damon,the informant!,adam driver,the report,official secrets,kiera knightleyA noter de même qu'un média peut être lui-même le lanceur d'alerte. Ce sont des journalistes d'investigation du Boston Globe qui dévoilent au début des années 2000 (obtenant le Prix Pulitzer en 2003) le Scandale d'abus sexuels dans l'archidiocèse de Boston. Entraînant une crise de l'Eglise catholique aux Etats-Unis, cette affaire mènera, notamment, à la démission de l'archevêque de Boston, Bernard Law en 2003 (Spotlight, 2015).

Lanceurs d'alerte et cinéma

lanceur d'alerte,edward snowden,snowden,pentagon papers,whistleblower,the laundromat,mediator,la fille de brest,irène frachon,erin brockovich,steven soderbergh,steven spielberg,the post,spotlight,boston globe,new york times,washington post,rand corporation,60 minutes,the insider,jeffrey wigand,cbs,nsa,cia,michael mann,all the president's men,bob woodward,carl bernstein,watergate,richard nixon,scandale du watergate,david strathairn,george clooney,edward r. murrow,joseph mccarthy,chasse aux sorcières,daniel ellsberg,matt damon,the informant!,adam driver,the report,official secrets,kiera knightleyLa multiplication des lancements d'alerte constituent un filon intarissable pour le cinéma, notamment Hollywood, toujours à l'affût d'un bon coup. Ce thème très à la mode désormais permet, en effet, de renouveler celui - plus général - du héros, bassiné à toutes les sauces au cinéma et à la télévision, et depuis belle lurette. A ce thème réactualisé viennent se greffer trois dimensions attrayantes : la réalité des faits (les personnages ont existé), un plaidoyer pour la justice et la transparence, et le combat de David contre Goliath. Ces deux dernières caractéristiques se combinent parfaitement puisque dans un monde où la justice sociale n'a jamais existé, les dominés réclament justement un partage équitable des ressources, des pratiques économiques transparentes et une justice impartiale. On s'identifie au lanceur d'alerte, celui-ci étant souvent de la classe moyenne et menant une vie ordinaire. Force d'ailleurs est de constater que les films dévoilant des scandales et centrés sur le protagoniste principal présentent des structures narratives similaires.

Une action périlleuse

lanceur d'alerte,edward snowden,snowden,pentagon papers,whistleblower,the laundromat,mediator,la fille de brest,irène frachon,erin brockovich,steven soderbergh,steven spielberg,the post,spotlight,boston globe,new york times,washington post,rand corporation,60 minutes,the insider,jeffrey wigand,cbs,nsa,cia,michael mann,all the president's men,bob woodward,carl bernstein,watergate,richard nixon,scandale du watergate,david strathairn,george clooney,edward r. murrow,joseph mccarthy,chasse aux sorcières,daniel ellsberg,matt damon,the informant!,adam driver,the report,official secrets,kiera knightleySi les actions des lanceurs d'alerte entraînent un processus de régulation, de controverse ou de mobilisation sociale, elles mènent de même à une mise en danger du protagoniste. Wigand (The Insider) fut menacé de mort. Le même sort fut réservé à Robert Bilott (Mark Ruffalo) en 2016. Cet avocat d'un grand cabinet partit en guerre contre l'entreprise de produits chimiques DuPont, responsable de l'empoisonnement à petit feu des habitants et des animaux de la localité de Parkersburg (Virginie occidentale). Sa dénonciation médiatique mit en péril sa carrière et sa famille (Dark Waters, 2019). Fondateur de Wikileaks, Julian Assange (interprété par Benedict Cumberbatch dans The Fifth Estate, 2013) est actuellement en prison, à Londres. Quant à Edward Snowden (Joseph Gordon-Levitt), véritable porte-drapeau de cet univers, immortalisé d'abord dans un documentaire oscarisé (Citizenfour, 2014) puis fictivement par Oliver Stone (Snowden, 2016), il est poursuivi par la justice américaine pour espionnage mais a obtenu l'asile politique temporaire en Russie.

lanceur d'alerte,edward snowden,snowden,pentagon papers,whistleblower,the laundromat,mediator,la fille de brest,irène frachon,erin brockovich,steven soderbergh,steven spielberg,the post,spotlight,boston globe,new york times,washington post,rand corporation,60 minutes,the insider,jeffrey wigand,cbs,nsa,cia,michael mann,all the president's men,bob woodward,carl bernstein,watergate,richard nixon,scandale du watergate,david strathairn,george clooney,edward r. murrow,joseph mccarthy,chasse aux sorcières,daniel ellsberg,matt damon,the informant!,adam driver,the report,official secrets,kiera knightleyEn 2004, Dan Rather, journaliste vedette et sa productrice Mary Maples diffusent sur CBS un reportage racontant comment George W. Bush aurait essayé d'échapper à ses obligations militaires entre 1968 et 1974 - grâce à ses connections familiales et politiques - afin d'éviter de participer à la guerre du Vietnam. Les deux audacieux perdront leur emploi (Truth, 2015). Toujours dans le domaine politique (mais dans une dimension plus choquante), le journaliste Gary Webb (Jeremy Renner) du San José Mercury News, perdra la vie pour avoir osé défier la CIA et le gouvernement américain, révélant au grand public en 1996 que ces deux instances avaient monté et orchestré une opération secrète durant les années 1980, consistant à inonder les quartiers afro-américains de Los Angeles de crack en provenance du Nicaragua et à armer en contrepartie la rébellion contra dans sa guerre contre le gouvernement sandiniste (Kill the Messenger, 2014).

lanceur d'alerte,edward snowden,snowden,pentagon papers,whistleblower,the laundromat,mediator,la fille de brest,irène frachon,erin brockovich,steven soderbergh,steven spielberg,the post,spotlight,boston globe,new york times,washington post,rand corporation,60 minutes,the insider,jeffrey wigand,cbs,nsa,cia,michael mann,all the president's men,bob woodward,carl bernstein,watergate,richard nixon,scandale du watergate,david strathairn,george clooney,edward r. murrow,joseph mccarthy,chasse aux sorcières,daniel ellsberg,matt damon,the informant!,adam driver,the report,official secrets,kiera knightleyL'organisation des nations unies, supposé porte-flamme de la paix et de l'éthique, n'échappe pas non plus aux scandales. Les crimes sexuels commis ces dernières années par des casques bleus sur des mineures en Centrafrique (et dénoncés en 2016 par l'ONG CodeBlue) rappellent l'histoire de Kathryn Bolkovac (Rachel Weisz). Cette policière travaillant pour la compagnie privée américaine DynCorp dans le cadre d'un contrat dépendant de l'ONU, démantèle un réseau de prostitution impliquant des officiels de l'instance internationale en Bosnie-Herzégovine (années 1990). Vu les enjeux financiers (l'ONU a payé 15 millions de dollars à DynCorp) et les possibles retombées politiques, elle faillit y perdre la vie et ne travailla plus jamais pour la justice internationale. Des officiels onusiens durent démissionner mais aucun ne fut poursuivi en raison de leur immunité diplomatique (The Whistleblower, 2010).

lanceur d'alerte,edward snowden,snowden,pentagon papers,whistleblower,the laundromat,mediator,la fille de brest,irène frachon,erin brockovich,steven soderbergh,steven spielberg,the post,spotlight,boston globe,new york times,washington post,rand corporation,60 minutes,the insider,jeffrey wigand,cbs,nsa,cia,michael mann,all the president's men,bob woodward,carl bernstein,watergate,richard nixon,scandale du watergate,david strathairn,george clooney,edward r. murrow,joseph mccarthy,chasse aux sorcières,daniel ellsberg,matt damon,the informant!,adam driver,the report,official secrets,kiera knightleyDans le domaine du sport, le neurologue pathologiste d'origine nigériane Bennet I. Omalu (Will Smith) révolutionne en 2002 le monde de la neurologie en découvrant des cas d'encéphalopathie traumatique chronique au sein de la National Football League. Dénonçant les dangers du sport le plus populaire aux Etats-Unis, il se fait vilipender par la NFL (vu les millions de dollars que brasse ce sport) qui tente de ruiner sa carrière (Concussion, 2015).

Lanceurs d'alerte et Guerre d'Irak (2003)

afghanistan,bagram,prison de bagram,standard operating procedure,scandale d'abou ghraib,amnesty international,katharine gun,kiera knightley,official secrets,niger,etats-unis,royaume-uni,fair game,doug liman,irak,joseph wilson,cia,the report,adam driver,dianne feinstein,lois jenson,charlize theron,north country,oceanic preservation society,boston globe,louie psihoyos,ric o'barry,the cove,daniel j. jones,benedict cumberbatch,citizen four,edward snowden,kille the messenger,jeremy renner,san josé mercury news,truth,dan rather,mary maples,scandale abus sexuels dans l'archidiocèse de boston,spotlight,bernard law,pultiwer,nicaragua,kathryn bolkovac,bosnie,onu,casques bleus,rachel weisz,codeblue,the fifth estateDans le sillage de la guerre d'Irak de 2003, l'agente de la CIA, Valerie Plame (Naomi Watts), parvient à prouver avec l'aide de son époux (l'ambassadeur Joseph Wilson) que l'Irak ne s'est pas fourni en uranium auprès du Niger, argument qu'utilise le président américain George W. Bush pour justifier une invasion US de l'Irak. Mais les conclusions de son rapport sont ignorées par l'administration Bush... Wilson publie donc le rapport dans le New York Times. Conséquence : des membres de l'administration US dévoilent via la presse l'identité de Valerie Plame, grillant sa couverture (et mettant en danger ses contacts à l'étranger) et la discréditant (Fair Game, 2010).

afghanistan,bagram,prison de bagram,standard operating procedure,scandale d'abou ghraib,amnesty international,katharine gun,kiera knightley,official secrets,niger,etats-unis,royaume-uni,fair game,doug liman,irak,joseph wilson,cia,the report,adam driver,dianne feinstein,lois jenson,charlize theron,north country,oceanic preservation society,boston globe,louie psihoyos,ric o'barry,the cove,daniel j. jones,benedict cumberbatch,citizen four,edward snowden,kille the messenger,jeremy renner,san josé mercury news,truth,dan rather,mary maples,scandale abus sexuels dans l'archidiocèse de boston,spotlight,bernard law,pultiwer,nicaragua,kathryn bolkovac,bosnie,onu,casques bleus,rachel weisz,codeblue,the fifth estateA la même époque, Katharine Gun (Kiera Knightley) - agente des renseignements britanniques - transmet au quotidien The Observer un document transmis par la NSA et attestant d'un plan américain visant à soudoyer des membres non-permanents du Conseil de sécurité de l'ONU afin d'obtenir leur vote en vue d'une invasion de l'Irak. Gun sera poursuivie par la justice mais finalement acquittée car d'après la justice britannique, la condamner aurait entraîné la justice britannique à reconnaître l'illégalité d'une agression contre l'Irak (Official Secrets, 2019).

cia,the report,adam driver,dianne feinstein,lois jenson,charlize theron,north country,oceanic preservation society,boston globe,louie psihoyos,ric o'barry,the cove,daniel j. jones,benedict cumberbatch,irak,joseph wilson,niger,fair game,doug liman,afghanistan,bagram,prison de bagram,standard operating procedure,scandale d'abou ghraib,amnesty international,katharine gun,kiera knightley,official secrets,etats-unis,royaume-uni,afghanistan,bagram,prison de bagram,standard operating procedure,scandale d'abou ghraib,amnesty international,katharine gun,kiera knightley,official secrets,etats-unis,royaume-uni,taxi to the dark side,panama papers,alex gibney,facebook-cambrdige analytica,facebook,cambridge analytica,scandale financier,vol de données,internet,the great hack,netflix,the kleptocrats,malaisie,1mdb scandal,scandale 1mbd,inégalités socio-économiques,fraude fiscale,blanchiment d'argent,évasion fiscale,détournement de fonds,national bird,alex gibney,taxi to the dark side,the guardian,panama papersToujours en 2003, l'armée américaine et la CIA sont empêtrés dans le Scandale d'Abou Ghraib. Dans cette prison située à 32 km de Bagdad, des membres des deux institutions infligeaient aux prisonniers irakiens des sévices dépassant l'entendement. C'est l'ONG de défense des droits de l'homme Amnesty International qui dévoilait le scandale, relayée ensuite par les médias américains (Standard Operating Procedure, 2008). Le même scandale touchera une autre prison d'un pays occupé par l'armée américaine, celle de Bagram en Afghanistan, sauf que dans ce cas-là, la torture volontaire mènera au meurtre prémédité de deux prisonniers (Taxi to the Dark Side, 2007). Pays très pauvre (le mot est faible), en guerre sans discontinuité depuis 1989 et foyer de l'islamisme radical, l'Afghanistan sera au cœur du programme secret de drones du gouvernement américain, révélé par The Guardian grâce aux informations de trois lanceurs d'alerte (National Bird, 2015).

cia,the report,adam driver,dianne feinstein,lois jenson,charlize theron,north country,oceanic preservation society,boston globe,louie psihoyos,ric o'barry,the cove,daniel j. jones,benedict cumberbatch,irak,joseph wilson,niger,fair game,doug liman,afghanistan,bagram,prison de bagram,standard operating procedure,scandale d'abou ghraib,amnesty international,katharine gun,kiera knightley,official secrets,etats-unis,royaume-uni,taxi to the dark side,panama papers,alex gibney,facebook-cambrdige analytica,facebook,cambridge analytica,scandale financier,vol de données,internetLe trident Maison-Blanche/CIA/NSA est d'ailleurs systématiquement dans les mauvais coups. En 2010, c'est grâce, notamment, aux révélations d'anciens employés de la NSA qu'est dévoilée une opération secrète conjointe (renseignements américains, britanniques et israéliens) - appelée "Olympic Games" - visant à détériorer le fonctionnement du programme nucléaire iranien via une cyber-attaque (Zero days, 2016). Cette même NSA aurait pu, semble-t-il, éviter à la première puissance mondiale le plus grand attentat terroriste survenu sur son territoire, d'après les révélations d'un de ses anciens analystes (A Good American, 2015). La CIA et le FBI avaient également les moyens d'arrêter cela mais leur compétition couplée aux manigances de la CIA et à l'incompétence de l'administration Georges W. Bush n'a pas permis de contrecarrer les plans de la nébuleuse Al Qaïda (l'histoire est racontée dans la série The Looming Tower de la chaîne Hulu - 2018).

Récemment : les arnaques du siècle

panama papers,alex gibney,facebook-cambrdige analytica,facebook,cambridge analytica,scandale financier,vol de données,internet,the grat hack,netflix,taxi to the dark side,afghanistan,bagram,prison de bagram,standard operating procedure,scandale d'abou ghraib,amnesty international,katharine gun,kiera knightley,official secrets,niger,etats-unis,royaume-uni,fair game,doug liman,irak,joseph wilson,cia,the report,adam driver,dianne feinstein,lois jenson,charlize theron,north country,oceanic preservation society,boston globe,louie psihoyos,ric o'barry,the cove,daniel j. jones,benedict cumberbatch,citizen four,edward snowden,kille the messenger,jeremy renner,san josé mercury news,truth,dan rather,mary maples,scandale abus sexuels dans l'archidiocèse de boston,spotlight,bernard law,pultiwer,nicaragua,kathryn bolkovac,bosnie,onu,casques bleus,rachel weisz,codeblueLe temps passe et les dimensions scandaleuses des affaires s'amplifient. Deux scandales récents et survenus à deux années d'intervalle constituent tout simplement le summum en termes de volume d'informations, de sommes d'argent brassées et d'impact politique ou financier. Le scandale des Panama Papers (2016), impliquant fraude fiscale, évasion fiscale et blanchiment d'argent démarre avec une fuite de plus de 10 millions de documents (2.6 téraoctets de données) attestant de plusieurs milliards de dollars volés (The Panama Papers, 2018). Quant au scandale Facebook-Cambridge Analytica (2018), il révèle l'utilisation illégale de données de 87 millions de personnes (toujours The Guardian) et le rôle fondamental d'une société de stratégie politique dans deux événements politiques majeurs (The Great Hack, 2019).

 

the report,adam driver,dianne feinstein,lois jenson,charlize theron,north country,oceanic preservation society,boston globe,louie psihoyos,ric o'barry,the cove,daniel j. jones,benedict cumberbatch,irak,joseph wilson,niger,fair game,doug liman,afghanistan,bagram,prison de bagram,standard operating procedure,scandale d'abou ghraib,amnesty international,katharine gun,kiera knightley,official secrets,etats-unis,royaume-uni,taxi to the dark side,panama papers,alex gibney,facebook-cambrdige analytica,facebook,cambridge analytica,scandale financier,vol de données,internet,cyber-attaqueQuant aux facteurs expliquant la multiplication des lancements d'alerte, ils sont sans aucun doute multiples et nous pouvons mettre en avant parmi ceux-là l'impact des nouvelles technologies (internet et réseaux sociaux). Tout est traçable désormais et rien ne peut être longtemps caché. Nous pouvons ajouter à cela un phénomène mondial de creusement des inégalités socio-économiques et de paupérisation massive des classes moyennes et pauvres. C'est ce facteur - induit par un phénomène de mondialisation ultra-libérale contrôlée par les plus riches - qui explique les crises sociales, économiques ou politiques (souvent les trois à la fois) de 2019 dans de nombreux pays (Chili, Liban, Honduras, Haïti, Iran, Colombie, Venezuela, Irak...etc).

the report,adam driver,dianne feinstein,lois jenson,charlize theron,north country,oceanic preservation society,boston globe,louie psihoyos,ric o'barry,the cove,daniel j. jones,benedict cumberbatch,irak,joseph wilson,niger,fair game,doug liman,afghanistan,bagram,prison de bagram,standard operating procedure,scandale d'abou ghraib,amnesty international,katharine gun,kiera knightley,official secrets,etats-unis,royaume-uni,taxi to the dark side,panama papers,alex gibney,facebook-cambrdige analytica,facebook,cambridge analytica,scandale financier,vol de données,internet,cyber-attaqueOr, ces inégalités sont essentiellement causées par des combines financières illicites : fraude fiscale et évasion fiscale lorsqu'il s'agit du secteur privé (mais les politiques usent largement de ces pratiques), détournement de fonds (et autres) lorsqu'il s'agit de fonctionnaires de l'Etat. Cette deuxième tendance donne lieu à ce qu'on appelle une kleptocratie, soit le "gouvernement des voleurs" (kleptos = vol ; kratos = gouverner), un terme que l'on peut appliquer à la Russie de Poutine, la Libye de Kaddhafi, la Tunisie de Ben Ali, le Liban depuis belle lurette et bien d'autres... C'est d'ailleurs le titre d'un documentaire décryptant le Scandale 1MDB, démarrant en Malaisie et ayant des ramifications mondiales (The Kleptocrats, 2018). C'est ainsi que la possibilité pour des spécialistes de tracer tout et n'importe quoi via internet et la poursuite (le monde ne change pas) en parallèle de pratiques financières illégales mènent au dévoilement régulier de scandales : Offshore Leaks (2013), LuxLeaks (2014), SwissLeaks (2015), Panama Papers (2016), Football Leaks (2016), Bahamas Leaks (2016), Paradise Papers (2017), Football Leaks 2 (2018), Mauritius Leaks (2019), Luanda Leaks (2020)... La liste est longue (pour des scandales récents de tout genre, voir la série-documentaire Dirty Money (2018 -  ) de Netflix) et devrait continuer à constituer un filon intarissable pour le cinéma ou la télévision. 

J. N

Fictions/documentaires liés au dévoilement de comportements illicites (liste non-exhaustive).

- Official Secrets (Gavin Hood, 2019)

- Dark Waters (Todd Haynes, 2019)

- The Great Hack (Karim Amer, Jehane Noujaim, 2019) - documentaire

- XY Chelsea (Tim Travers Hawkins, 2019) - documentaire

- The Report (Scott Z. Burns, 2019) 

- The Laundromat (Steven Soderbergh, 2019)

- The Kleptocrats (Sam Hobkinson, Havana Marking, 2018) - documentaire

- The Panama Papers (Alex Winter, 2018) - documentaire

- The Post (Steven Spielberg, 2017) 

- Mark Felt: The Man who Brought Down the White House (Peter Landesman, 2017)

- Snowden (Oliver Stone, 2016)

- Zero Days (Alex Gibney, 2016) 

- National Bird (Sonia Kennebeck, 2016) - documentaire

- La fille de Brest (Emmanuelle Bercot, 2016) 

- Concussion (Peter Landesman, 2015)

- Spotlight (Tom McCarthy, 2015)

- Truth (James Vanderbilt, 2015)

- A Good American (Friedrich Moser, 2015) - documentaire

- L'enquête (Vincent Garenq, 2014)

- Citizenfour (Laura Poitras, 2014) - documentaire

- The Fifth Estate (Bill Condon, 2013)

- We Steal Secrets: the Story of Wikileaks (Alex Gibney, 2013) - documentaire

- The Whistleblower (Larysa Kondracki, 2010) 

- Fair Game (Doug Liman, 2010) 

- The Informant! (Steven Soderbergh, 2009)

- The Cove (Louie Psihoyos, 2009) - documentaire

- Standard Operating Procedure (Erroll Morris, 2008) - documentaire

- Taxi to the Dark Side (Alex Gibney, 2007) - documentaire

- North County (Niki Caro, 2005)

- Good Night, and Good Luck (George Clooney, 2005) 

- Erin Brockovich (Steven Soderbergh, 2000)

- The Insider (Michael Mann, 1999)

- Silkwood (Mike Nichols, 1983)  

- All the President's Men (Alan J. Pakula, 1976)

20/02/2020

Democracy Index - 2019

liban,france,etats-unis,guinée équatoriale,turkménistan,tchad,syrie,centrafrique,congo-kinshasa,rdc,corée du nord,norvège,suède,islande,suisse,nouvelle-zélande,finlande,irlande,danemark,canada,australie,yémen,arabie saoudite,tadjikistan,indice de démocratie,democracy index,economist intelligence unit,the economist,royaume-uni,somalieLe Economist Intelligence Unit, centre de recherche associé au journal économique britannique The Economist (1843) a publié fin janvier 2020 son classement régulier des Etats selon leur "niveau de démocratie" (classement effectué depuis 2006).

L’indice de démocratie se concentre sur 5 catégories générales :

  • Processus électoral et pluralisme
  • Libertés civiles
  • Fonctionnement du gouvernement
  • Participation politique
  • Culture politique

Le classement comprend 167 Etats. Après l’étude faite, ces derniers sont répartis en 4 catégories :

  • les démocraties complètes (Indice de 8 à 10) – 22 Etats
  • les démocraties incomplètes (Indice de 6 à 8) – 54 Etats
  • les régimes hybrides (Indice de 4 à 6) – 37 Etats
  • les régimes autoritaires (Indice inférieur à 4) – 54 Etats

liban,france,etats-unis,guinée équatoriale,turkménistan,tchad,syrie,centrafrique,congo-kinshasa,rdc,corée du nord,norvège,suède,islande,suisse,nouvelle-zélande,finlande,irlande,danemark,canada,australie,yémen,arabie saoudite,tadjikistan,indice de démocratie,democracy index,economist intelligence unit,the economist,royaume-uni,somalieLa force de ce classement est de montrer – entre autres – que les régimes politiques ne se classent pas en deux catégories simples : démocraties / dictatures. Il y a plusieurs "niveaux" de démocraties. Le classement rappelle également qu’il y a toujours au XXIème siècle plus de régimes "non-démocratiques" que de régimes "démocratiques". En effet, si les démocraties incomplètes (54) et les régimes autoritaires (54) sont à égalité, les régimes hybrides/autoritaires (91 ; 54.5 %) sont plus nombreux que les démocraties complètes/incomplètes (76 ; 45.5 %).

Les pays nordiques (3 premiers rangs) sont des exemples de démocraties complètes (ils ont également un niveau de corruption très faible). Le bas du classement est composé de pays du Moyen-Orient et d’Afrique. Le pays le plus autoritaire d’Europe – la Biélorussie – est 150ème. Au Moyen-Orient, le pays arabe le plus démocratique est le Liban (106e) tandis que le pays arabe le mieux classé est la Tunisie (53e). La France et les Etats-Unis ne sont respectivement "que" 20ème et 25ème. L'Afrique du Sud se classe le mieux en Afrique (40ème). La Russie de l'autoritaire Vladimir Poutine est 134ème et la Chine de Xi Jinping 153ème. J. N

TOP 10 des démocraties

1.Norvège (9.87)

2.Islande (9.58)

3.Suède (9.39)

4.Nouvelle-Zélande (9.26)

5.Finlande (9.25)

6.Irlande (9.24)

7.Danemark (9.22)

   Canada (9.22)

9.Australie (9.09)

10.Suisse (9.03)

Les Etats les moins démocratiques

158.Yémen (1.95)

159.Arabie Saoudite (1.93)

      Tadjikistan (1.93)

161.Guinée Equatoriale (1.92)

162.Turkménistan (1.72)

163.Tchad (1.61)

164.Syrie (1.43)

165.Centrafrique (1.32)

166.Congo-Kinshasa (1.13)

167.Corée du Nord (1.08)

 

07/01/2020

Drapeau avec dragon

bhoutan,drapeau bhoutan,tibétain,bouddhisme vajrayana,bonheur national brutLe seul Etat indépendant à présenter au centre de son drapeau un dragon est le Bhoutan, ancienne colonie indienne (indépendance le 8 août 1949), enclavée, et coincée entre l'Inde et la Chine (38.394 km² ; 758.000 hab.). Monarchie "absolue" depuis le 17 décembre 1907 (jour de la fête nationale), le Bhoutan devient une monarchie constitutionnelle en 2008, année durant laquelle se tiennent les premières élections parlementaires. Ce petit pays dont la langue officielle est le tibétain a deux particularités, la première est d'avoir créé son propre indicateur de développement. Point d'IDH ou de PIB/hab. Le Bonheur National Brut (BNB) mesure le bien-être et le bonheur de la population et a pour objectif de guider l'établissement de plans économiques et de développement pour le pays tout en respectant les valeurs spirituelles bouddhistes (le bouddhisme vajrayana est la religion officielle). 2ème singularité : le Bhoutan est le seul Etat au monde où la production et vente de tabac sont strictement interdites.

bhoutan,drapeau bhoutan,tibétain,bouddhisme vajrayana,bonheur national brutOfficiel sous sa forme actuelle depuis 1969 (proportions 2:3), le drapeau présente au centre le "Druk", dragon de la mythologie bhoutanaise. Celui-ci tient dans ses griffes des perles représentant la richesse. La couleur jaune symbolise la monarchie tandis que l'orange symbolise la tradition spirituelle bouddhiste. Le dragon est au centre pour signifier l'égalité entre les deux traditions. Kuzmolovsky (second drapeau) était à la base un village qui s'appelait Kuzmolovo et qui fut fondé à la fin du XIXème siècle dans la région de Saint-Pétersbourg. Le 21 avril 1961, il obtenait le statut de colonie urbaine qui compte aujourd'hui 10.000 habitants. Compte tenu du fait qu'y fut construit en 1953 une usine chimique, l'hexagone présent sur le drapeau est probablement une représentation de cela. Quant à la présence d'un dragon (qui tient l'hexagone entre ses pattes) dont le dessin est stylé à notre sens, nous n'avons hélas, trouvé aucune explication plausible concernant celle-ci. Il existe également d'autres territoires administratifs russes arborant un dragon sur leur drapeau.

bhoutan,drapeau bhoutan,tibétain,bouddhisme vajrayana,bonheur national brutNation constitutive du Royaume-Uni (mais Etat non indépendant), le Pays de Galles (20.779 km² ; 3 millions d'habitants ; capitale : Cardiff) arbore également un dragon au centre de son drapeau. Celui-ci est le dragon rouge de Cadwaladr ap Cadwallon (633 ? - 682), roi de Gnywedd (655-682), un des royaumes du Pays de Galles au Moyen-Age. Les chroniqueurs gallois considèrent ce monarque comme étant le plus grand des rois britanniques à avoir jamais vécu. Officiel depuis 1959 (proportions 3:5), le drapeau est toutefois lié au Pays de Galles depuis des siècles. Le blanc et vert symbolisent la dynastie des Tudors qui occupa le trône anglais de 1485 à 1603, mais aussi le poireau, symbole gallois. Le drapeau fut d'ailleurs utilisé par le roi Henri VII (premier roi Tudor) lors de la Bataille de Bosworth en 1485. A noter également que les villes de Cardiff (capitale du Pays de Galles) et de Puerto Madryn (ville argentine créée en 1865 par une communauté galloise) arborent également sur leur drapeau le dragon rouge (voir ci-dessous). J. N

bhoutan,drapeau bhoutan,tibétain,bouddhisme vajrayana,bonheur national brut

 

Puerto Madryn, province de Chubut (Argentine)

 

 

bhoutan,drapeau bhoutan,tibétain,bouddhisme vajrayana,bonheur national brut

 

Ville de Cardiff (Pays de Galles)

22/10/2019

Liste des plus grandes compagnies aériennes - 2

lufthansa,american airlines,united airlines,emirates,qatar airways,liste des plus grandes compagnies aériennes,compagnies aériennes,air france,klm,british airways,ethiopian airlines,turkish airlines,france,royaume-uni,allemagne,qatar,etats-unis,russie,pays-bas,emirats arabes unis,ethiopie,turquieSi en terme de chiffre d'affaires, ce sont les Etats-Unis qui dominent - fort logiquement - le TOP 10 mondial des compagnies aériennes, ce sont par contre la Turquie et la France (avec une avance considérable pour la première compagnie nationale turque) qui dominent le classement selon le nombre de pays desservis. La première puissance mondiale place 2 compagnies à la 9ème position d'un TOP 10 comprenant pas moins de 9 pays et représentant l'Europe, l'Amérique du Nord, le Moyen-Orient et l'Afrique. L'Asie pointe à la 11ème position avec la compagnie russe Aeroflot (58 pays).  J. N

TOP 10 des compagnies aériennes (par pays desservis)

1. Turkish Airlines (Turquie) - 121 pays

2. Air France (France) - 91

3. British Airlines (Royaume-Uni) - 82

4. Ethiopian Airlines (Ethiopie) - 81

5. Emirates (Emirats Arabes Unis) - 78

  . Qatar Airways (Qatar) - 78

7. Lufthansa (Allemagne) - 75

8. KLM (Pays-Bas) - 67

9. American Airlines (USA) - 62

  . United Airlines (USA) - 62

 

13/08/2019

Balachov

130px-Flag_of_Balashov_(Saratov_oblast).pngAprès les vignes du drapeau du Connecticut, les pastèques de celui de Balachov. Cette ville de 76.000 habitants est située dans l'Oblast (région) de Saratov, sujet fédéral de Russie situé au sud-est de la plaine d'Europe orientale et frontalier du Kazakhstan (voir carte ci-dessous). La capitale de la région - également appelée Saratov - se trouve à 726 km, au sud-est de Moscou. Il s'agit donc de "deux pastèques sur un champ d'or", ces deux images renvoyant à l'abondance de la ville. Niveau design, on aimerait dire qu'il s'agit encore d'un de ces drapeaux bizarres que seuls savent faire les Russes (voir à ce propos ceux de Chimanovsk, Kineshma, Lukh et Chouïa) . Ce design remonte à 1871 (un an après que Balachov obtenait le statut de Ville) tandis que le drapeau (proportions 2:3) est adopté le 6 juillet 2001. J. N

800px-Saratov_in_Russia.svg.png