Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/06/2014

Brésil

720px-Flag_of_Brazil.svg.pngL'organisateur actuel de la Coupe du monde de football, gigantesque fédération (un peu plus de 8 millions de km² de superficie ; 201 millions d'habitants) adopta officiellement son drapeau le 19 novembre 1889. On doit celui-ci aux philosophes positivistes (1) Raimundo Teixeira Mendes et Miguel Lemos. Ils chargèrent le peintre Décio Villares (1851-1931) d'effectuer le design. Villares étudia en France et en Italie (et fut également influencé par le positivisme) avant de retourner au Brésil en 1881. Il n'y aurait pas de description officielle des couleurs. Toutefois, celles-ci sont communément admises comme vert (verde-bandeira), jaune-or (amarelo-ouro), et bleu ciel (azul celeste) (2). Sur la bande blanche est écrite en vert la devise nationale du pays Ordem e Progresso (Ordre et Progrès : deux notions positivistes).

La couleur bleue représente le ciel de Rio de Janiero, ville principale du pays et capitale entre 1763 et 1960. Le vert renvoie à la forêt amazonienne et le jaune aux richesses minières. Le globe comprend la constellation de la Croix du sud, symbolisant la chrétienneté et l'hémisphère sud. Les étoiles, au nombre de 27, représentent les 26 Etats fédérés ainsi que le District fédéral (Distrito Federal, avec pour capitale Brasilia). Chaque étoile renvoie distinctement à un Etat (contrairement par exemple au drapeau des Etats-Unis). Une autre explication attribue attribue le vert à la Deuxième maison de Brangança (qui gouverna le Brésil de 1815 à 1889, et le jaune aux Habsbourg d'Autriche (qui gouvernèrent le Brésil entre 1580 et 1640, lors de l'Union ibérique entre l'Espagne et le Portugal).

Le drapeau fut modifié en 1968 et 1992, avec l'ajout d'étoiles (qui s'explique par le redécoupage administratif du territoire).

 

(1) Le positivisme, que l'ont doit au philosophe français Auguste Comte (1798-1857), est un courant philosophique qui considère que l'analyse et la connaissance des fais vérifiés par l'expérience peuvent seuls expliquer les phénomènes du monde. Cette philosophie inspirera l'empirisme.

(2) http://asnovidades.com.br/2009/desenho-da-bandeira-do-brasil/ 

Les commentaires sont fermés.