Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/06/2016

EURO 2016 : la dream team des absents

426px-Logo_UEFA_Euro_2016.pngChaque Euro ou Coupe du monde laisse sur le carreau quelques grands joueurs, blessés ou non sélectionnés. Cette édition 2016 de l'Euro ne fait pas exception. Les saisons sont longues et en fin de saison, les blessures n'épargnent pas les joueurs. A quelques jours du début de la compétition, nous constatons que les défections forment au minimum un onze de départ qui ferait rêver n'importe quel entraîneur.

Toutefois, nous n'avons pu former d'équipe avec les blessés à eux seuls (quel gardien ?). Nous avons donc concocté un onze composé de joueurs blessés mais également de joueurs non convoqués mais qui à nos yeux méritaient sur le plan sportif de figurer dans les 23 sélectionnés pour l'Euro. J. N et M. K

 

euro 2016,euro 2016 joueurs absentsGardien (1) : Kevin Trapp (Allemagne/PSG) : Au vu de ses performances (meilleur gardien de la phase des poules de la Champions League), il méritait sans doute de figurer dans la liste de Joachim Löw comme troisième gardien, derrière Neuer (Bayern Munich) et Ter-Stegen (Barcelone). Mais il semble avoir payé ses quelques boulettes de début de saison. Bernd Leno (Bayer Leverkusen) lui a été préféré.

download.jpgDéfenseurs centraux (2) : Sans hésitation, Vincent Kompany (capitaine de la Belgique mais également de Manchester City) et Raphaël Varane (Real Madrid), tous deux blessés, forment une charnière on ne peut plus solide.

download (1).jpgArrières latéraux (2) : Excellent cette saison avec le Real Madrid alors que l'on s'attendait à ce que le brésilien Danilo lui prenne sa place, Carvajal s'est blessé lors de la finale de Champions League remportée face à l'Atletico Madrid. A gauche, Coentrao (Monaco) manquera certainement à une équipe portugaise peu en verve dans les grandes compétitions depuis 2006.

download (2).jpgMilieux (3) : Les absences de Lassana Diarra (Marseille) et Marco Verratti (PSG) se feront sentir dans l'entrejeu de la France et de l'Italie respectivement. Ce duo est complété par Gündogan qui vient d'être transféré de Dortmund à Manchester City. Il avait déjà raté la Coupe du monde 2014 pour une blessure au dos.

download (3).jpgAttaquants (3) : En pointe, Benzema est incontestable. L'attaquant du Real Madrid n'est pas blessé mais paye son implication dans l'affaire de la sexe tape. Sur les côtés, Marco Reus et Hatem Ben Arfa. Le premier, comme Gündogan, avait également loupé le rendez-vous de 2014. Le second, comme nous l'expliquions, paye les choix de Didier Deschamps.

 

L'équipe-type

Trapp - Carvajal, Varane, Kompany, Coentrao - Diarra, Verratti, Gündogan - Ben Arfa, Benzema, Reus.

Remplaçants (les blessés en caractère bleu) : 

Butland (Stoke City/gardien n° 2 de l'Angleterre).

Défenseurs : Mathieu (Barcelone/France), Sakho (Liverpool/France), Lovren (Liverpool/Croatie), Trémoulinas (Séville/Espagne).

Milieux : Marchisio (Juventus/Italie), Isco (Real Madrid/Espagne), Bernardo Silva (Portugal), Pirlo (New York/Italie).

Attaquants : Wellbeck (Arsenal/Angleterre), Walcott (Arsenal/Angleterre), Fernando Torres (Atletico Madrid/Espagne).

Les commentaires sont fermés.