Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/10/2016

Grizzly man

grizzly man,timothy treadwell,werner herzog,grizzlyDésireux de sensibiliser la société quant à la nécessité de protéger les ours sauvages, Timothy Treadwell a décidé d'aller vivre avec les grizzlys du Parc national de Katmai en Alaska. Durant treize années, il vivra à leurs côtés (avec des trêves hivernales). Lors du treizième séjour, Treadwell et sa compagne Huguenard sont attaqués et dévorés par un grizzly.

Le réalisateur allemand - qu'on ne présente plus - a tenté de dresser la personnalité complexe et controversée de cet écologiste radical, qui comme Christopher McCandless a payé de sa vie son rapprochement extrême de la nature. Composé de scènes extraites des prises de vue tournées par Treadwell (la caméra tournait lorsqu'il décédait mais ces extraits n'ont pas été montrés, à juste titre) et d'interviews de ses proches, ce récit poignant est d'une grande beauté. Film naturaliste sans être animalier, c'est surtout une plongée dans la névrose obsessionnelle de l'être humain. A méditer.  J. N, N. A.

Grizzly man (Werner Herzog, Etats-Unis, 2005, 103 min)

 

Écrire un commentaire