free website counter html
free website counter html

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/01/2020

Unseen Enemy

unseen enemy,épidémié,pandémie,ebola,zika,fièvre,h1n1,janet tobias,petite vérole,variole,inégalités,sécurité biologiqueAlors que nombreuses fictions ont été dédiées à la propagation spectaculaire d'un virus, ce documentaire constitue un avertissement aux humains quant à la possibilité de futures épidémies. En effet, depuis 30 ans, trente nouvelles maladies sont apparues, ayant le potentiel de se transformer en pandémies. Cette potentialité est renforcée par des mobilités humaine de plus en plus accrues (mondialisation oblige), des métropoles surpeuplées et une croissance démographique mondiale toujours en augmentation. En décembre 2013, le virus Ebola, apparu en Guinée, avait ensuite touché le Liberia et la Sierra Leone mais également (dans une moindre mesure) le Mali, le Sénégal, le Nigéria, les Etats-Unis, l'Espagne, l'Italie, et le Royaume-Uni. Cette maladie est transmissible par la salive, l'urine, le sang ainsi que les matières fécales.

La réalisatrice Janet Tobias a rencontré des scientifiques (médecins et chercheurs) qui ont fait face à des pandémies, notamment le virus H1N1 (2009, 1.4 milliard d'individus touchés), le virus Zika (Brésil, 2016), l'Ebola, mais également la petite vérole (ou variole), éradiquée en 1977 et qui aurait causé 500 millions de morts au XXème siècle (chiffre à vérifier). Soutenant que nous faisions face précédemment à des déclenchements (essentiellement) de virus et qu'il y a désormais un grand risque de gigantesques épidémies, le documentaire explique au grand public, à travers les trois premiers cas mentionnés, comment il est possible de lutter ensemble afin de réduire au minimum le risque d'épidémie, tandis que la fièvre touche chaque année 5 millions d'individus et en tue 200.000.

Hélas, comme nous le savons, dans un monde de plus en plus globalisé et écrasé par l'utralibéralisme économique, les inégalités ne cessent de se creuser et c'est justement dans les pays marqués par une grande pauvreté et dotés de moyens très insuffisants que les virus apparaissent. Dans le même temps, le budget mondial alloué à la sécurité militaire et policière est équivaut à dix fois celui de la sécurité biologique, ce qui en dit long sur la possibilité d'amélioration des conditions sanitaires. Assez désolant comme statistique (les humains ne changent pas), ce fait n'anéantit pas pour autant tout espoir. Car comme le rappelle, à la fin, ce documentaire, de simples réflexes quotidiens contribuent grandement à limiter (voire contrecarrer) le déclenchement d'un virus. Instructif.

J. N

Unseen Enemy (Janet Tobias, 2017, USA, 97 min)

Les commentaires sont fermés.