free website counter html
free website counter html

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/11/2020

The Social Dilemma

the social dilemma,netflix,jeff orlowski,réseaux sociaux,médias,internet,dérive des réseaux sociauxLes réseaux sociaux et leur impact nocif sur les sociétés. Un sujet alarmant et dont on parle de plus en plus et que devrait regarder toute personne accro aux réseaux sociaux. C'est ce sujet qu'aborde ce documentaire diffusé par Netflix le 9 septembre dernier. Il rejoint, dans ce sens, un autre docu netflixien, The Great Hack, qui montrait comment la collecte d'informations par un réseau social - Facebook - et leur vente à une entreprise de stratégie politique avait permis d'influencer l'opinion publique et son vote lors de l'élection présidentielle américaine de 2016 et du référendum sur le Brexit (toujours en 2016).

the social dilemma,netflix,jeff orlowski,réseaux sociaux,médias,internet,dérive des réseaux sociauxL'angle d'attaque est la montée en puissance des géants du numérique et les dommages qu'ils causent à la société, par le biais de l'exploration et exploitation des données personnelles, et du capitalisme de surveillance (1). Les GAFAM (Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft) et autres (Instagram, Twitter, Pinterest, Youtube...etc.) se font de la compétition autour de l'attention des utilisateurs qui par conséquent deviennent des produits. Nuancant cette assertion simpliste d'après lui, Jaron Lanier (2) affirme que "c'est le changement graduel et imperceptible dans notre comportement et notre perception qui est le produit". Attirer les utilisateurs veut dire pouvoir prévoir leurs attentes et donc avoir des données. C'est ce schéma qui mène au capitalisme de surveillance. Prévoir les comportements et attentes des "utilisateurs" permettra de capter leur attention puis de mettre en place des stratégies qui créeront une addiction aux plateformes qu'ils utilisent. Dans ce sens, Edward Tufte (3) rappelle qu'"il y a seulement deux industries qui appellent leurs clients des 'utilisateurs' : le narcotrafic et l'informatique".

La force du documentaire tient essentiellement de sa structure docu-drame, qui alterne entre interviews d'anciens cadres des entreprises puissantes du web (apportant leur expertise sur leurs fonctionnements) et séquences de fiction illustrant leurs propos et donnant une image miroir de la réalité. Il apporte de même un regard lucide et incisif sur les réseaux sociaux et leur impact sociétal négatif, en 90 minutes. Efficace. Gros bémol par contre, synonyme d'hyprocrisie et souligné par Elodie Drouard (France TV) : le producteur, Netflix, utilise également des algorythmes afin d'influencer et attirer ses abonnés (4)... J N

The Social Dilemma (Jeff Orlowski, USA, 94 min)

 

(1) L'expression désigne le rôle économique grandissant des modes de surveillance de la population comme nouvelles sources de profit pour des secteurs variés de l'économie.

(2) Compositeut, essayiste et chercheur en informatique américain, il est considéré comme un des pionniers de la réalité virtualité. Il est également un critique virulent des réseaux sociaux.

(3) Professeur de statistiques, d'informatique, de design de l'information et d'économie politique à l'Université Yale.

(4) Un peu comme l'écrivain Frédéric Beigbeder qui dénonçait un système marketing dans un essai (99 francs) dont la commercialisation était permise par ce même système...

Écrire un commentaire