free website counter html
free website counter html

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/12/2021

Grant

Screenshot (816).pngA l'instar de The Last Czars (2018), nous apprécions ces mini-séries "docu-fiction", format nécessaire par ailleurs quand les images d'archives n'existent pas. C'est le cas, en l'occurence, pour la Guerre de sécession américaine (1861-1865), celle-ci se déroulant avant l'invention de la caméra. C'est, en fait, la lecture d'un ouvrage brillant consacré à la guerre civile américaine qui nous a enjoint à aborder le personnage d'Ulysses S. Grant. Les nombreuses pages décrivant le futur président des Etats-Unis (2 mandats entre 1869 et 1877) nous faisaient constater un personnage fort intéressant.

GenUSGrant.jpgTrois épisodes de 80 minutes chacun permettent ainsi de saisir globalement les contours de celui qui sera considéré par les historiens comme le "premier combattant américain moderne". Nous avons simplement dit "intéressant" car Grant semble être un personnage complexe sans être vraiment controversé. Issu d'un milieu rural défavorisé, il se retrouve sans emploi malgré des études brillantes à l'académie militaire West Point et des états de services très convaincants lors de la guerre américano-mexicaine (1846-1848). C'est un peu par hasard qu'il se retrouve dans cette guerre civile. Sans être un grand orateur, il parvient à galvaniser les troupes, persévérant et jamais avoué vaincu. De simple général de brigade, il devient commandant de toute l'armée suite à la Bataille de Chattanooga (novembre 1863). Entretemps, sa victoire éclatante à Vicksburg (mai-juillet 1863) constitue le grand tournant de la guerre.

maxresdefault.jpgIl ne s'agit pas de faire l'apologie du self-made man américain parti de rien et devenu président mais de constater que dans un monde cynique et souvent malhonnête, arriver quelque part grâce à un travail acharné et honnête peut être payant. C'est également et surtout l'homme de principes qui est intéressant. Grant possédait un esclave mais l'a affranchi (bien avant le début des hostilités). Il aurait pu s'enrichir rapidement mais convaincu de certaines valeurs, il a préféré emprunter un chemin sinueux. Républicain mais progressiste (il en existait à l'époque), il n'hésitera pas par la suite à oeuvrer pour la protection des droits des Afro-Américains et l'intégration nationale des Etats confédérés. Par la suite et devenus décadents au XXème siècle, les Etats-Unis ne produiront que fort peu de présidents de la même trempe que "US Grant". J. N.

Grant

(3 épisodes de 80 min diffusés en mai 2020 par la chaîne de télévision History)

Écrire un commentaire