Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/10/2007

Rwanda - (+Guinée)

800px-Flag_of_Rwanda.svg.pngOn s'était habitué à l'ancien drapeau du Rwanda, avec le grand R au milieu (pour le différencier de celui de la Guinée). Au sortir de la guerre (le génocide de 1995), le drapeau a donc été modifié et adoptéle 25 octobre 2001. N'y figure plus la couleur rouge, qui rappelle les massacres (presque 1 million de morts, Tutsi et Hutu). La couelur verte symbolise l'espoir de prospérité grâce à l'exploitation rationnelle de la force des Rwandais et des ressources du pays. La couleur jaune symbolise quant à elle le développement économique. Les Rwandais doivent travailler dur afin d'atteindre le développement économique durable. Le bleu représente le bonheur et la paix. Les Rwandais doivent lutter pour la paix, ce qui les mènera au bonheur et au développement économique durable. Le soleil et ses rayons dorés est symbole de lumière qui éclaire progressivement le peuple. C'est un signe d'unité, de transparence et de lutte contre l'ignorance. Le drapeau fut conçu par Alphonse Kirimobenecyo, un artiste rwandais.

 

450px-Flag_of_Rwanda_(1962-2001).svg.png

L'ancien drapeau (1962, date de l'indépendance - 2001)

 

 

 

 

ebf6f67a3c730903c092998b1fe4b305.gif

Drapeau de la Guinée, adopté en 1958 (date de l'indépendance). Le rouge pour le sang versé par les martyrs, pour l'indépendance. Le jaune pour le soleil et les ressources du pays, signe de générosité, d'énergie, et d'égalité entre les individus. Le vert pour la végétation. 85% du pays est rural et composé de paysans qui vivent dans des conditions de précarité. C'est signe de prospérité qui naîtra grâce la richesse du sol et à l'effort de chacun. En résumé : rouge = travail ; jaune = justice ; vert = solidarité.

Commentaires

Je remerci l'Etat Rwandais d'avoir changé le drapeau.
l'ancien était le signe de division,

Écrit par : Hirwa cedric | 02/11/2007

Les commentaires sont fermés.