Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/12/2012

Snuff

chuck palahniuk,snuff,littérature subversive,style minimalisteReine du porno sur le retour, Cassie Wright décide de terminer sa carrière sue un coup d'éclat : se faire prendre devant les caméras par 600 mecs en une seule nuit... Dans les coulisses, les protagonistes mâles attendent chacun leur tour et discutent de tout et de rien (surtout de rien). Le récit est focalisé sur quelques "sujets", les numéros 73, 137 et 600 notamment, et à travers cela, nous décrit l'envers du décor de l'industrie porno.

Maître incontesté de la littérature subversive, Chuck Palahniuk, à qui l'on doit l'explosif Fightclub (1996) - adapté au grand écran par David Fincher - poursuit dans son habituel style minimaliste l'exploration des côtés obscurs de notre société, à travers la pornographie cette fois-ci. Il est également auteur d'une dizaine d'autres romans, parmi lesquels Survivant (1999), Monstres invisibles (1999), Choke (2001), adapté au cinéma, Peste (2007) et Damnés (2011).

Chuck Palahniuk, Snuff, Sonatine Editions, 2012, 213 p. Traduit de l'américain par Carlo.

(publié pour la première fois en 2008)

Les commentaires sont fermés.