Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/01/2013

Mustafa

mustafa,can dündar,mustafa kemal,atatürk,turquie,historiographie turque,bataille des dardanellesUn docu-fiction sur Mustafa Kemal "Atatürk", le père de la Turquie moderne (Ata en turc veut dire ancêtre). Entre images d'archives et fiction, ce documentaire classique mais intéressant raconte la vie de celui à qui on voue un véritable culte aujourd'hui en Turquie, celui qui sauva la "nation". De son parcours dans l'armée ottomane (à Thessalonique, en Grèce) jusqu'à sa mort survenue en 1938, en passant par la Bataille des Dardanelles (1915-1916), la fameuse Guerre de libération contre les puissances occupantes (1920-1922), qu'il mena d'une main de maître, et bien entendu la fondation de la République de Turquie le 29 octobre 1923, c'est l'histoire d'un grand homme politique, visionnaire, comparé par certains historiens à Charles de Gaulle, qui est retracée. Si les parts d'ombre du personnage sont (volontairement) occultées (la production est turque et en Turquie, l'historiographie est taboue et la censure bat son plein), le documentaire a toutefois suscité une certaine polémique dans la frange conservatrice de la société turque car Atatürk est dépeint comme un grand buveur de raki (mais ça on le savait et on s'en fout). Au final, s'il n'y a rien de transcandent à noter puisque rien ici ne se démarque du discours officiel, il en resort toutefois l'image d'un homme seul malgré tout ce qu'il a accompli. La note de consolation.  J. N

Mustafa (Can Dündar, Turquie, 2008, 110 min)

Les commentaires sont fermés.