Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/05/2015

Classement des pays selon la puissance militaire

global firepower,etats-unis,russie,franceLe site Global Firepower (GFP) effectue un classement annuel des pays selon la "puissance de feu". Comprenant 126 pays (la Somalie est dernière), cette liste prend en compte une cinquantaine de critères, "comme le nombre de militaires et de véhicules, bateaux ou avions disponibles mais aussi la logistique, le budget affecté, la géographie (potentiel de guerre défensive en cas d'invasion) et les ressources d'énergie disponibles. Seules les forces conventionnelles sont prises en compte, ce qui exclut les paramètres liés à la capacité nucléaire" (1).

global firepower,etats-unis,russie,franceMis à part la force nucléaire, le classement ne prend pas en compte les leaderships politique et militaire, et ne pénalise les Etats ne possédant pas de façade maritime (et donc pas de forces navales) (2). Fort logiquement, les Etats-Unis, formidable machine de guerre qui fonctionne à plein régime, sont premiers du classement, suivis de la Russie et de la Chine. Le Top 5 comprend d'ailleurs quatre des cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations-Unies. La France est sixième. L'ensemble des critères constituent un indice (voir le Top 10 ci-dessous). Sur l'ensemble de l'Afrique, l'Egypte est première (18e), suivie de l'Algérie (27e). L'Egypte est d'ailleurs la première puissance arabe mais n'est pas en tête pour le Moyen-Orient (acception large) puisqu'elle est devancée par la Turquie (10e) et par Israël (11e). Le Brésil est la première puissance sud-américaine (22e).   J. N

 

1.Etats-Unis 0.1661

2.Russie 0.1865

3.Chine 0.2315

4.Inde 0.2695   

5.Royaume-Uni 0.2743

6.France 0.30.65

7.Corée du Sud 0.3098

8.Allemagne 0.3505

9.Japon 0.3838

10.Turquie 0.4335

 

Classement complet

http://www.globalfirepower.com/countries-listing.asp

 

(1) http://www.econostrum.info/La-France-classee-cinquieme-puissance-militaire-mondiale-par-Global-Firepower_a19902.html 

(2) http://www.globalfirepower.com/countries-listing.asp

28/12/2013

Classement des Etats selon les journalistes emprisonnés

journalisme,presse,journalistes emprisonnés,turquieDéja classée 154ème (sur 179 Etats) dans le classement relatif à la liberté de presse et publié par Reporters sans Frontières (1) et empêtrée actuellement dans un scandale de corruption de grande ampleur (2), la Turquie est première pour la deuxième année consécutive dans un triste classement relatif aux nombres de journalistes emprisonnés, publié par le Comité pour la protection des journalistes (3)

La Turquie est suivie de près par l'Iran et la Chine, ces trois pays totalisant à eux seuls plus de la moitié des journalistes emprisonnés à travers le monde en 2013. Le CPJ a identifié 211 journalistes détenus dans des geôles au 1er décembre 2013, ce qui représente le total le plus élevé après 2012 lorsque 232 journalistes se trouvaient en prison (4). Il note toutefois qu'en Turquie le nombre passe de 49 en 2012 à 40 cette année, et qu'en Iran, il a également diminué (de 45 à 35). En Chine, le nombre est le même qu'en 2012 (32).

Les mouvements populaires dans certains pays arabes (Printemps arabe) ont fort logiquement accentué la répression de régimes autoritaires à l'encontre de la presse. C'est ainsi que 5 journalistes sont emprisonnés en Egypte alors qu'aucun ne l'était en 2012 (5). En Syrie, 12 journalistes se trouvent derrière les barreaux mais si l'on prend en compte ceux qui sont détenus par les rebelles syriens, ce nombre serait bien entendu plus élevé. On enregistre également au Bahrein (soulèvement chiite réprimé) une hausse alors que le Koweit et la Jordanie apparaissent dans ce classement après une absence en 2012.

Le seul journaliste emprisonné en Amérique se trouve aux Etats-Unis et en Afrique, l'Erythrée, déjà dernière dans le classement de Reporters sans Frontières, est l'Etat qui détient le plus de journalistes (22).

Les 10 Etats dont les prisons renferment le plus de journalistes sont les suivants :

1.Turquie

2.Iran

3.Chine

4.Erythrée

5.Vietnam

6.Syrie

7.Azerbaïdjan

8.Ethiopie

9.Egypte

10.Ouzbékistan

Si cette liste ne recoupe pas exactement celle des dix derniers chez Reporters sans Frontières (6), c'est parce qu'elle ne prend pas en compte les journalistes portés disparus, assassinés, ou enlevés.

J. N

 

(1) http://fr.rsf.org/press-freedom-index-2013,1054.html

(2) http://ovipot.hypotheses.org/9624

(3) Association à but non-lucratif, le CPJ fut fondé en 1981 et est basé à Washington D.C. Il a pour mission essentielle de promouvoir la liberté de presse dans le monde et de constater les abus commis par les Etats contre les journalistes.

(4) http://cpj.org/fr/2013/12/journalistes-emprisonnes-dans-le-monde-le-2e-total.php#more

(5) Ibid.

(6) Cf. notre note sur le classement relatif à la liberté de presse: 

http://eklektik.hautetfort.com/archive/2013/12/14/indice-de-liberte-de-presse-2013-5246816.html

20/07/2013

Classement des pays selon la place de la femme

global gender gap 2012,islande,finlande,suède,norvège,danemark,philippines,nicaragua,suisse,irlande,nouvelle-zélande,liban,france,etats-unis,yémen,iran,mali,pakistan,turquie,syrie,tchad,arabie saouditeDans un rapport publié le 23 octobre 2012, le Forum économique mondial dresse un classement des Etats selon la condition de la femme. Figurent en tête du classement la Scandinavie. Le Moyen-Orient et l'Afrique sont très mal classés.

La Scandinavie très bon élève

Le rapport Global Gender Gap 2012 établit un classement de 135 pays (sur 193 membres de l'ONU) et mesure l'écart homme/femme dans quatre domaines-clés (1)

1.La participation économique et les opportunités de travail (salaires, place des femmes dans le marché du travail...etc.).

2.Le niveau d'éducation et de scolarité (taux d'alphabétisation des femmes et niveau d'études)

3.La santé et la durée de vie (comparaison de l'espérance de vie hommes/femmes).

4.L'autonomisation politique (nombre de femmes occupant des fonctions politiques et nombre de femmes chefs d'Etat depuis cinquante ans).

Pour ces quatre critères, une note comprise entre 0 et 10 est attribuée, ensuite une moyenne est effectuée. C'est sans surprise que figurent en tête de classement les pays scandinaves dont l'évolution sociale n'est plus à prouver et sert de référence lorsqu'on compare à d'autres pays. Dans nos nombreux classements publiés dans cette catégorie, ces Etats sont d'ailleurs premiers au niveau de la liberté de presse (2), de l'indice de corruption (3), de l'indice de démocratie (4), et mis à part la Finlande, les autres autorisent le mariage gay (5).

L'Islande est première (0.864), suivie de la Finlande (2e/0.8451), la Norvège (3e/0.8403), et la Suède (0.81509). Ces quatre Etats présentent donc un score supérieur à 0.8. Le Danemark est 7ème (0.777). Se classent avant lui l'Irlande (5e/0.7839) et la Nouvelle-Zélande (6e/0.7805).

Viennent ensuite deux Etats non-européeens, le Philippines (8e) et le Nicaragua (9e), suivis de la Suisse (10e).

Pays autoproclamé le plus libre au monde, les Etats-Unis ne sont que 22ème, alors que la France, pays des droits de l'homme, se situe à une peu glorieuse 57ème place...

Conservatisme et place de la femme sont bien entendu intimement liés. Le bas du classement, clôturé par le Yémen (135e) est représenté par le Moyen-Orient (dans son acception grande) et l'Afrique : 

Jordanie (121)

Liban (122)

Népal (123)

Turquie (124)

Oman (125)

Egypte (126)

Iran (127)

Mali (128)

Maroc (129)

Côte d'Ivoire (130)

Arabie Saoudite (131)

Syrie (132)

Tchad (133)

Pakistan (134)

Yémen (135)

Classement complet : 

http://www3.weforum.org/docs/WEF_GenderGap_Report_2012.pdf


J.N


(1) Cf. "Les pays où il fait bon vivre quand on est une femme..."

http://www.jolpress.com/classement-pays-ou-il-fait-bon-vivre-femmes-pays-scandinaves-sante-travail-education-article-814442.html

(2) Cf. notre note sur ce classement : 

http://eklektik.hautetfort.com/archive/2012/11/04/indice-de-liberte-de-presse-2011-2012.html

(3) Cf. notre note sur ce classement : 

http://eklektik.hautetfort.com/archive/2012/12/05/index-de-corruption-2012.html

(4) Cf. notre note sur ce classement : 

http://eklektik.hautetfort.com/archive/2012/02/03/democracy-index-2011.html

(5) Cf. notre note sur les pays autorisant le mariage gay : 

http://eklektik.hautetfort.com/archive/2013/07/18/liste-des-pays-autorisant-le-mariage-gay-5124106.html

17/01/2013

Mustafa

mustafa,can dündar,mustafa kemal,atatürk,turquie,historiographie turque,bataille des dardanellesUn docu-fiction sur Mustafa Kemal "Atatürk", le père de la Turquie moderne (Ata en turc veut dire ancêtre). Entre images d'archives et fiction, ce documentaire classique mais intéressant raconte la vie de celui à qui on voue un véritable culte aujourd'hui en Turquie, celui qui sauva la "nation". De son parcours dans l'armée ottomane (à Thessalonique, en Grèce) jusqu'à sa mort survenue en 1938, en passant par la Bataille des Dardanelles (1915-1916), la fameuse Guerre de libération contre les puissances occupantes (1920-1922), qu'il mena d'une main de maître, et bien entendu la fondation de la République de Turquie le 29 octobre 1923, c'est l'histoire d'un grand homme politique, visionnaire, comparé par certains historiens à Charles de Gaulle, qui est retracée. Si les parts d'ombre du personnage sont (volontairement) occultées (la production est turque et en Turquie, l'historiographie est taboue et la censure bat son plein), le documentaire a toutefois suscité une certaine polémique dans la frange conservatrice de la société turque car Atatürk est dépeint comme un grand buveur de raki (mais ça on le savait et on s'en fout). Au final, s'il n'y a rien de transcandent à noter puisque rien ici ne se démarque du discours officiel, il en resort toutefois l'image d'un homme seul malgré tout ce qu'il a accompli. La note de consolation.  J. N

Mustafa (Can Dündar, Turquie, 2008, 110 min)

04/11/2012

Indice de la liberté de la presse 2011-2012

indice de liberté de presse 2011-2012,reporters sans frontières,indice de liberté de presse

Par Jihad Naoufal

Par rapport au dernier classement (2010), la liste des pays par Indice de liberté de presse, émise par Reporters sans frontières, n'a pas beaucoup évolué concernant le haut du classement pour 2011-2012. La dernière fois, 6 pays partageaient la première place (Finlande, Islande, Norvège, Pays-Bas, Suède, Suisse), parmi lesquels demeurent premiers ex-aequo la Finlande et la Norvège. Suivent troisièmes ex-aequo l'Estonie (qui gagne 6 places) et les Pays-Bas. L'Autriche est 5ème.

En bas de classement, les mêmes Etats sont toujours les trois bonnets d'âne, le Turkménistan (177e, le pays le plus isolationiste au monde), la Corée du Nord (178e, le "dernier Etat totalitaire" selon l'académicien Pascal Boniface), et l'Erythrée (179e). A noter que le classement 2010 comptait 178 Etats alors que celui-ci en comprend 179.

indice de liberté de presse 2011-2012,reporters sans frontières,indice de liberté de presse2011 : année charnière ?

Printemps arabe oblige, le classement évolue sensiblement au niveau des Etats arabes. Mais ces évolutions sont très contrastées. Si la Tunisie gagne 30 places (134e), l'Egypte en perd 39 (166e), alors que le Bahreïn, où le soulèvement populaire chiite a accouché d'une souris, perde 29 places (173e). Le Yémen, où la violence persiste entre fidèles à Ali Saleh et opposants, stage à la 171ème place (170ème en 2010). Idem bien entendu pour la Syrie de Bachar el Assad qui perd 6 places (176e) alors que le débordement de la crise syrienne au Liban fait perd à ce petit Etat 15 places (93e).

indice de liberté de presse 2011-2012,reporters sans frontières,indice de liberté de presseL'Europe aussi

Les atteintes à la liberté de presse ne concernent pas uniquement le monde arabe et l'Orient. Le Belarus, seul régime autocratique d'Europe, perd 14 places (148), alors que la Turquie, qui a pourtant engagé des réformes démocratiques au début des années 2000, perd 10 places en raisons d'arrestations de grande ampleur de journalistes présumément liés soit au procès contre les militaires (Ergenekon, Balyoz) soit à la rébellion kurde. Si les pays scandinaves conservent leur bon comportement, des pays comme la Grèce (70e), la Bulgarie (80e), et l'Italie (61e), n'évoluent toujours pas en la matière. La France affiche quelques progès en gagnant 6 places (38e).

indice de liberté de presse 2011-2012,reporters sans frontières,indice de liberté de presseDémocraties / régimes durs

Fort logiquement, les régimes autoritaires stagnent également. La Chine (174e ; - 3 places) et l'Iran (175e) se suivent alors que l'Ouganda du président Museveni affiche la plus grande regression (139e ; - 53 places). Toutefois, les régimes "démocratiques" peuvent également etre touchés. Les Etats-Unis perdent 27 places (47e) en raison des arrestations de journalistes couvrant le mouvement de contestation Occupy Wall Street alors que le Brésil en perd 41 (99e) en raison d'une insécurité élevée. Le Chili perd également 47 places (80e) en raison des atteintes à la liberté d'informer dans le cadre des manifestations estudiantines.

Meilleure progression

C'est un des pays les plus pauvres au monde, le Niger, qui affiche la plus progression, en gagnant 75 places et en se positionnant à une probante 29ème place. L'Afrique possède d'ailleurs deux Etats dans les 20 premiers du classement, le Cap-Vert (9e) et la Namibie (20e). Enfin, un autre Etat africain, le Sud-Soudan, est 111ème, ce qui est pas mal pour un pays indépendant depuis un an et demi.

Classement complet

http://fr.rsf.org/spip.php?page=classement&id_rubrique=1043

Classement 2010

http://fr.rsf.org/press-freedom-index-2010,1034.html

13/10/2011

Euro 2012 - barrages

euro 2012,barrages euro 2012,turquie,bosnie,république tchèque,portugal,eire,estonie,irlande,bosnie,monténégroLe tirage au sort des rencontres opposant les barragistes des qualification de l'Euro 2012, vient d'être effectué cet après-midi. Les têtes d'affiches - Portugal, République Tchèque, Irlande et Croatie - se sont vu attribués chacune une des quatre autres équipes, à savoir la Turquie, la Bosnie l'Estonie, et le Monténégro. Ces deux dernières équipes joueront leur premier barrage de leur jeune histoire (1).

4244683307-le-portugal-sera-en-danger.jpgBosnie-Portugal et Turquie-Croatie constitueront les 2 grosses affiches. Le Portugal de Cristiano Ronaldo, décevant en éliminatoires (2) est supérieur sur le papier mais devra se méfier contre des Bosniens très joueurs et en progression constante depuis plusieurs années. Les Lusitaniens auront de même fort à faire face à l'attaquant vedette Edin Dzeko. Les 2 équipes s'étaient déja affrontées en barrages de la Coupe du monde 2010 où le Portugal l'avait remporté par deux fois sur un score étriqué (1-0, 1-0).

Turquie-Croatie sera un match très relevé également, les Croates auront l'avantage de jouer le match retour à domicile et auront à coeur de se venger d'une équipe turque qui les avait éliminé en quart de finale de l'Euro 2008 (aux tirs aux buts), alors qu'ils avaient dominé les débats. Estonie-Eire devrait être, sauf accident, à l'avantage des Irlandais. Le petit poucet balte, invité surprise de ces barrages, part avec le désavantge de l'inexpérience à ce niveau là et aura le malheur de jouer le retour à l'extérieur. Absents de toute compétition officielle depuis 2002 (3), les Irlandais ne lâcheront rien. Enfin, République Tchèque - Monténégro constitue l'énigme de ces barrages. Aucune des deux équipes n'a été franchement brillante en éliminatoires (4), les Monténégrins ayant toutefois ramené 2 nuls contre l'Angleterre. Entre une République Tchèque au bord de l'essouflement depuis plusieurs années et un Monténégro inexpérimenté, rien n'est sûr. Ce dernier aura l'avantage du terrain au retour.

Matchs aller (11 ou 12 novembre - retour le 15)

Turquie - Croatie

Estonie - Eire

République Tchèque - Monténégro

Bosnie - Portugal

 

 

(1) L'équipe du Monténégro voit le jour en 2006 après l'indépendance du nouvel Etat obtenue vis-à-vis de la Serbie-Monténégro (anciennement Yougoslavie).

(2) Un nul (4-4) contre Chypre à domicile.

(3) Ils sont éliminés en barrages de la Coupe du monde 2010 par la France (0-1, 1-1), avec la fameuse main de Thierry Henry.

(4) Il est vrai toutefois que les deux avaient fort à faire face à l'Espagne (Rép. Tchèque) et l'Angleterre.

12/10/2011

Euro 2012 - France - Bosnie 1-1

1f9a4bfccb4eda4859f97a96bcaca0c3 (1).jpgLa France jouera l'Euro

Pour son dernier match de qualification pour l'Euro 2012, la France a fait match nul avec la Bosnie-Herzégovine (1-1), dans une rencontre où chaque équipe aura eu sa mi-temps. Mis sur orbite par un joli but du buteur vedette de Manchester City, Edin Dzeko (41e, frappe enroulée de l'extérieur de la surface), les Bosniens reculaient en seconde mi-temps et voyaient une équipe de France révoltée revenir grâce à un penalty de Samir Nasri (74e), une autre star de City.

newsmlmmd.af350f865b06f9491213cfc0cc603757.7010b (2).jpgLa France n'a donc pas raté sa finale (la Bosnie termine juste derrière, à un point), même si elle fut mise en grande difficulté par des Bosniens venus pour gagner. Elle termine laborieusement une phase éliminatoire débutée dans un contexte difficile, post-fiasco coupe du monde 2010, de refonte complète de l'équipe (1), et marquée par une défaite lors du premier match, à domicile contre la Biélorussie (0-1). Les Bleus n'ont plus perdu par la suite, enregistrant 6 victoires et 3 matchs nuls, un bilan très honorable pour une équipe partie d'un drame (celui de Krichna) désormais fondateur. La campagne de 2010 est désormais oubliée mais l'équipe est toujours en construction et devra peaufiner quelques détails (jeu collectif, finition) afin de réussir un Euro où les adversaires seront désormais l'Espagne, l'Allemagne, l'Italie et consorts.

 

Les autres dénouements

Groupe A : L'Allemagne déja qualifiée, se jouait donc la 2ème place entre la Belgique et la Turquie. Les diables rouges partaient avec 1 point d'avance (15) sur les Turcs (14). Malheur pour eux, ces derniers jouaient à domicile contre la faible équipe d'Azerbaïdjan (victoire 2-0) alors qu'eux-mêmes se déplaçaient chez l'ogre allemand, 9 victoires au compteur et qui plutôt se démobiliser pour ce dernier match a préféré le panache et battre le record de victoires en éliminatoires. Victoire 3-1 des Allemands et 10 victoires pour autant de matchs joués. Chapeau. La Turquie accède aux barrages.

Groupe B : La Russie n'a pas fait de détails face à l'Andorrre (6-0) et a préservé sa première place (23 points). L'Irlande (2ème, 18 points) et l'Arménie (3ème, 17 points) s'affontaient directement pour la place ne barrages. Victoire irlandaise (2-1) dans un match musclé (1 carton rouge de chaque côté).

Groupe C : L'Italie était assurée de finir 1ère du groupe et s'est imposée sans mal contre l'Irlande du Nord (3-0). Surprise concernant la seconde place. Défaite en Slovénie (0-1), la Serbie termine 3ème, à 1 point de l'Estonie qui ne jouait pas et qui est le barragiste surprise de ces qualifications.

Groupe D : La France est directement qualifiée, la Bosnie jouera les barrages.

Groupe E : Les Pays-Bas, 1ers du groupe (27 pts) affrontaient la Suède (2ème, 21 pts), assurée de finir devant la Hongrie (18 points). Victoire des Suédois à domicile (3-2) qui terminent également meilleurs deuxièmes, synonyme de qualification directe.

Groupe F : Grèce et Croatie étaient assurées de finir 1er ou 2ème. Les Grecs sont restés premiers en s'imposant dans la douleur en Géorgie (2-1). La Croatie a battu la Lettonie (2-0) et termine 2ème à 2 points du leader.

Groupe G : Aucun match décisif. L'Angleterre (1ère) et le Monténégro (2ème) étaient sûrs de préserver leurs places respectives. Les Monténégrins constituent la surprise du groupe. La Suisse finit 3ème.

Groupe H : Le Danemark a remporté la finale du groupe face au Portugal (2-1), lui chipant la première place (19 points). Les Lusitaniens pouvaient finir 3èmes en cas de victoire fleuve de la Norvège contre Chypre (3-1). A égalité de points (16 points), les deux équipes ont été départagées par une différence de buts nettement favorable pour le Portugal qui jouera donc les barrages.

Groupe I : Le champion du monde espagnol, déja qualifié avant son dernier match, termine avec 8 victoires en 8 matchs, battant l'Ecosse (3-1). Celle-ci perd sa deuxième place (11 points) au profit d'une République Tchèque (13 points) victorieuse en Lituanie (4-1) et barragiste.

 

Qualifiés : Pologne et Ukraine (pays organisateurs), Allemagne, Russie, Italie, France, Pays-Bas, Suède, Grèce, Angleterre, Danemark, Espagne.

Barragistes : Turquie, Irlande, Estonie, Bosnie, Croatie, Monténégro, Portugal, République Tchèque.

 

(1) Intronisation de Laurent Blanc, exit Henry, Gallas, Anelka et les autres ; arrivée des jeunes (Gameiro, Menez, Rami, Rémy, M'Vila...etc.)...

25/11/2010

Singapour et le croissant de lune

Singapore.svg.pngContrairement aux autres drapeaux comprenant un croissant de lune symbolisant l'Islam (voir ci-dessous), le croissant de lune figurant sur le drapeau de ce minuscule Etat (699 km² ; 4.600.000 hab.) ne renvoie pas à l'Islam. Il représente ici Singapour comme nation jeune en ascendance. La bande rouge renvoie à la fraternité universelle pour tous et la bande blanche symbolise la pureté et la vertu de la nation. Les 5 étoiles la démocratie, la paix, la justice, le progrès et l'égalité. Le drapeau fut utilisé pour la première fois le 3 décembre 1959, avant l'indépendance obtenue (de la Malaisie) le 9 août 1965. Seul Etat au monde possédant un taux d'urbanisation de 100%, Singapour est considéré comme une démocratie autoritaire. C'est d'ailleurs la même famille politique qui est au pouvoir depuis l'indépendance.

Turkey.svg.pngPour la Turquie, le croissant de lune a une origine bien plus complexe qu'on ne le croit. La Turquie, bien qu'Etat laïc, est majoritairement musulmane sunnite. Dès lors, il s'avère logique de penser que la lune renvoie à l'Islam. Cependant, l'étoile et le croissant étaient utilisés en Asie mineure et par certains peuples turcs avant l'arrivée de l'Islam. Selon une théorie considérée plausible, le croissant de lune a ses origines dans les tamgas, marques utilisées pour le marquage du bétail, ou comme timbres. Le drapeau actuel, remontant à 1844, est quasi-identique à celui de l'Empire ottoman. L'origine de l'étoile et du croissant remonterait aux temps de l'Egypte ancienne et de Babylone. Les tribus turques auraient adopté ce symbole lors de leur migration d'Asie centrale vers l'Anatolie (au VIIIème siècle), en s'inspirant des peuples habitant ces régions. Il existe également d'autres légendes expliquant l'origine du drapeau.

800px-Flag_of_Pakistan.svg.pngIl existe de même une légère nuance concernant le drapeau du Pakistan (ci-contre). Si dans son ensemble, le drapeau symbolise l'Islam (la couleur verte), le croissant de lune symbolise officiellement le progrès et l'étoile le savoir alors que d'autres sources affirment que les 2 éléments sont symbole d'Islam. A noter que la bande blanche à gauche (25% du drapeau) représentent les minorités non-musulmanes. Pas d’ambiguïté par contre pour les drapeaux suivants dont le croissant de lune symbolise clairement l'Islam. Celui de Chypre du Nord (Etat non-reconnu par la communauté internationale) s'inspire logiquement de celui de la Turquie. Pour les îles Cocos (14 km² ; 628 hab.), "territoire extérieur" de l'Australie situé près de l'Indonésie, l'explication n'est pas certaine. L'île comprend 68% de musulmans (des Malais) et le croissant de lune pourrait donc être synonyme d'Islam.

800px-Flag_of_Algeria.svg.png

Algérie

 

 

 

720px-Flag_of_Maldives.svg.png

 

Maldives

 

 

800px-Flag_of_Tunisia.svg.png

 

 

Tunisie

 

 

800px-Flag_of_the_Turkish_Republic_of_Northern_Cyprus.svg.png

 

 

Chypre du Nord

 

 

800px-Flag_of_Mauritania.svg.png

 

 

Mauritanie

 

 

800px-Flag_of_Malaysia.svg.png

 

Malaisie

 

 

500px-Flag_of_the_Comoros.svg.png

 

Iles Comores

 

 

600px-Flag_of_the_Cocos_(Keeling)_Islands.svg.png

 

Iles Cocos

 

 

19/06/2008

EURO 2008 - Quarts de finale

euro 2008.jpgAlors que les quarts de finale de l'Euro débutent tout à l'heure (Portugal-Allemagne), retour sur la dernière confrontation qui opposa les équipes qui s'affrontent (lors d'une phase finale d'une grande compétition) :  

Portugal - Allemagne (19 juin) : C'est le remake du match comptant pour la 3ème place lors de la Coupe du monde 2006. Devant leur public, les Allemands l'emportèrent nettement (3-1) grâce notamment à un doublé de Bastian Schweinsteiger. Titulaire ce soir, celui-ci aimerait bien récidiver. Mais le Portugal version 2008 n'est plus celui de 2006 et les Allemands auront fort à faire face à la bande à Scolari. Réponse dans quelques heures.

Croatie - Turquie (20 juin) : Les deux équipes s'étaient affrontées lors du premier tour de l'Euro 96. Les Croates l'emportèrent dans les derniers instants (1-0) grâce à Goran Vlaovic, entré en cours de jeu.

Pays-Bas - Russie (21 juin) : L'équipe de Russie, existant sous cette appelation depuis 1992, ces deux équipes ne s'étaient pas encore affrontées en phase finale de compétition majeure. A l'Euro 92, les Pays-Bas et la "CEI" firent match nul (0-0) lors du premier tour (la Hollande finit première du groupe et la CEI dernière). Et comment ne pas oublier la finale de l'Euro 88 entre l'URSS et les Pays-Bas (0-2), Marco Van Basten marquant le deuxième but de son équipe d'une reprise de volée magistrale. Vingt ans plus tard, Van Basten sera cette fois sur le banc.

Espagne - Italie (22 juin) : On se souvient de ce fameux coup de coude assené par Mauro Tassotti à Luis Enrique (qui aura le nez cassé) dans la surface de réparation et dans les arrêts de jeu. Tassotti sera ensuite trahi par la vidéo et suspendu plusieurs matchs, ce qui scellera sa carrière internationale. En fin de rencontre, alors que le score était de (1-1), l'attaquant de Barcelone, Julio Salinas, eut l'occasion de tuer le match mais il manquait incroyablement son face à face avec Pagliuca ("la plus grande erreur de ma vie", affirmera-t-il par la suite). Tournant du match car Roberto Baggio donnait la victoire aux siens à la 87ème minute.

18/11/2007

EURO 2008 : 2ème dénouement

Groupe A

4 équipes étaient en course et chacune jouaient encore 2 match (1 samedi, 1 mercredi). La Pologne, leader, n'a pas manqué son match et a battu la Belgique (2-0) grâce à 2 buts de son attaquant vedette Smolarek, et est qualifiée. Plus tôt dans la soirée, la Finlande avait rempli son contrat , en venant à bout de l'Azerbaïdjan (2-1). Le Portugal s'est imposé sur la plus petite des marques contre la faible Arménie (1-0) et devrait rejoindre mercredi la Pologne. La Finlande doit gagner mercredi au Portugal pour se qualifier. Compliqué. Serbie-Kazakhstan a été reporté pour cause de neige et Serbie-Pologne (mercredi) ne sera plus décisif.     Classement : 1.Pologne 27 ; 2.Portugal 26 ; 3.Finlande 23 ; 4.Serbie 20.....

Groupe C

1ef73a05c2d1e0614037822ec7354a3a.jpgLa Grèce étant déja qualifiée, Norvège et Turquie devaient en découdre ce soir à Oslo, pour le 2ème ticket. Alors qu'il reste encore 1 match pour chaque équipe mercredi prochain (Malte-Norvège et Turquie-Hongrie), la Norvège possédait 2 points d'avance sur son rival et pouvait se contenter d'un nul. Sauf que la Turquie ne l'entendait pas de cette oreille et s'est imposée (2-1). C'est désormais elle qui est la mieux placée pour se qualifier à l'Euro. Tranquilement, la Grèce a battu Malte (5-0).   Classement : 1.Grèce 28 ; 2.Turquie 21 ; 3.Norvège 20 ; 4.Bosnie 13.....

Groupe D

Allemagne et République Tchèque déja qualifées. Pour la forme, Allemagne-Chypre (4-0), République Tchèque-Slovaquie (3-1), Pays de Galles-Irlande (2-2).    Classement : 1.Allemagne 26 ; 2.Rép. Tchèque 26 ; 3.Irlande 17 ; 4.Slovaquie 16.....

Groupe E

7780b07b04bc02741468e2f9268774ef.jpgL'Angleterre, que l'on avait enterrée trop vite, peut remercier Israël, vainqueur de la Russie (2-1). Etonnants russes qui avaient justement battu l'Angleterre (2-1) en octobre dernier et à qui on promettait déja le graal. Ils sont toujours à 2 points des Anglais qui eux, joueront la Croatie à domicile mercredi prochain. Si les Russes battent Andorre (logiquement), un match nul devrait suffire à l'Angleterre pour se qualifier (elle a battu la Russie 3-0 chez elle). Une Croatie, qualifiée suite à la défaite russe en Israël et très probablement démobilisée puisque Macédoine-Croatie se jouait ce soir après Israël-Russie. Résultat : victoire étonnante de la Macédoine  (2-0).    Classement : 1.Croatie 26 ; 2.Angleterre 23 ; 3.Russie 21 ; 4.Israël 20.....

Groupe F

f2b11358d62813e16797bba31432c314.jpgAvantage ce soir à la Suède (23 points) et l'Espagne (22). Suivent le Danemark (17) et l'Irlande du Nord (17). Les 4 équipes en découdaient ce soir. L'Irlande du Nord a battu le Danemark (2-1) et l'Espagne a étrillé la Suède (3-0). Exit donc le Danemark. L'Espagne est donc qualifiée. Les nord-irlandais reviennent à 3 points des Suédois mais ces derniers devraient s'en sortir. Les deux derniers matchs sont Suède-Lettonie et Espagne-Irlande du Nord. Autre match : Lettonie-Liechtenstein 4-1.    Classement : 1.Espagne 25 ; 2.Suède 23 ; 3.Irlande du Nord 20 ; 4.Danemark 17 ; 5.Lettonie 12.....

Groupe G

La Roumanie, déja qualifiée, s'est inclinée en Bulgarie (1-0). Les Pays-Bas ont également gagné (1-0) face au Luxembourg et sont qualifiés. Bulgarie et Pays-Bas jouent encore 1 match mercredi mais 4 points les séparent. Dans un match sans enjeu, le Belarus s'est imposé en Albanie (4-2).    Classement : 1.Roumanie 26 ; 2.Pays-Bas 26 ; 3.Bulgarie 22 ; 4.Slovénie 11.....

Les équipes déja qualifiées :

Autriche et Suisse (hôtes du tournoi), Allemagne, République Tchèque, Italie, Pologne, France, Espagne, Roumanie, Pays-Bas, Croatie, Grèce.