Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/05/2012

Louisiane

800px-Flag_of_Louisiana.svg.pngChose qui peut paraître étonnante, la Louisiane serait plus francophone que le Canada anglophone (7% contre 4%). Le 18ème Etat américain (admis au sein de l'Union le 30 mai 1812) fut vendu par Napoléon aux Etats-Unis en 1803 pour la somme de 5 millions de dollars. En 1921, la Constitution de cet Etat de 234.382 km² n'autorisait que l'anglais comme langue officielle. Il faudra attendre 1971 pour que soit élu le premier gouverneur d'origine francophone. L'histoire récente fut tragique, avec l'ouragan Katrina qui ravagea le sud de l'Etat en 2006, et notamment la Nouvelle-Orléans (magnifique ville que nous avions visité en 2008), et la marée noire causée en avril 2010 par la plate-forme pétrolière Deepwater Horizon. Le drapeau comporte sur fond bleu un pélican dans son nid au dessus de trois oisillons et ouvrant la poitrine.

lousiane,drapeau louisianeLe pélican brun est en effet l'oiseau officiel de la Louisiane mais l'ensemble de l'image est également un symbole chrétien médiéval représentant la Passion du Christ. Le premier drapeau officiel remonte à février 1861, au moment où la Louisiane rejoignait les Etats confédérés d'Amérique et à la veille de la Guerre de Sécession. Il fut concurrencé jusqu'à la fin de celle-ci (1865) par un premier drapeau avec pélican, qui deviendra officiel à partir de 1912. En avril 2006, une loi fut votée et trois gouttes de sang furent ajoutés sur la poitrine du pélican (le drapeau est officiel à partir du 7 mai). Le pélican et les oisillons sont également plus soignés qu'ils ne l'étaient dans le drapeau précédent (voir ci-dessous). Au bas, figure sur un ruban blanc la devise de l'Etat, Union Justice Confidence.

 

800px-Flag_of_Louisiana_1912.svg.png  

 

1912-2006

 

 

 lousiane,drapeau louisiane 

 

1861-1912

 

 

lousiane,drapeau louisiane 

 

Février 1861

Les commentaires sont fermés.