Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/07/2014

Drapeaux avec ours

900px-Flag_of_California.svg.pngNous avons retrouvé quatre drapeaux comportant pour emblème principal un ours. Trois sont relatifs à des entités administratives russes et le premier est celui de la Californie. Concernant celle-ci, troisième Etat américain par sa superficie (423.970 km²), il fut adopté officiellement pour la première fois le 3 février 1911. Le drapeau initial, différent mais comportant déjà l'ours, avait été élevé le 14 juin 1846. Il tenait son origine dans la révoltemenée par les Bear Flaggers contre les Mexicains. L'ours du drapeau est un grizzly de Californie, espèce aujourd'hui éteinte. Il fut dessiné à partir du dernier grizzly capturé dans la région, en 1889. Celui-ci vécut en captivité jusqu'en 1911. En 1953, le drapeau fut remanié par l'éminent artiste et journaliste californien, Donald Kelley. L'explication de la présence du grizzly, et d'une étoile solitaire (solidarité envers le Texas qui en présentait une et se battait également contre le Mexique ?) n'est pas certaine (1).

797px-Flag_of_Yaroslavl_Oblast.svg.pngL'oblast (région administrative) de Iaroslavl est un sujet de la Fédération de Russie. Située à proximité de Moscou et Saint-Pétersbourg (ce qui en fait une plaque tournante des réseaux routier et ferroviaire), cette région est habitée par 1.300.000 habitants, étalés sur 36.400 km². Lorsque la ville de Iaroslavl (capitale de l'oblast) fut fondée par Iaroslavl le Sage (978-1054) en 1010, les habitants du coin auraient lâché un ours (brun) sur le conquérant et ses troupes, et ce dernier l'aurait tué avec une hallebarde, affirme la légende. Le drapeau fut officiellement adopté le 27 février 2001 par le gouvernement régional. Nous n'avons pas trouvé par contre d'explication pour la couleur jaune du drapeau.

drapeaux similaires,drapeau iaroslavl,drapeau californie,russie,iaroslavl,californie,grizzlyLe troisième drapeau est le moins qu'on puisse dire "farfelu". Il s'agit de celui de la ville fermée de Jeleznogorsk, située dans le kraï ("territoire") de Krasnoïarsk (2.366.797 km²), en Sibérie. Bâtie en 1950 (par 65.000 prisonniers du Goulag...) sous le nom de Krasnoïarsk-26, cette ville "secrète" jusqu'en 1992 abritait des sites de construction de missiles nucléaires et comprenait trois réacteurs à plutonium. On comprend donc pourquoi figure sur le drapeau le symbole atomique, peut-être inspiré de celui du drapeau de l'Agence Internationale de l'Energie Atomique (voir ci-dessous) qui fut créée en 1957. Si Jeleznogorsk fut fondée en 1950, nous n'avons toutefois pas trouvé d'information relative à la date d'adoption du drapeau, qui pourrait être postérieure à la date précédente. A l'intérieur de l'atome, un ours est en train de séparer (c'est l'impression que nous avons) le noyau de celui-ci. Là encore, pas de réponse rationnelle à cette image pour le moins surprenante. Quant à la présence de l'ours, il ne serait pas étonnant qu'elle soit un écho au fameux ours brun de Sibérie (au nombre de 120.000 durant les années 2000.

drapeaux similaires,drapeau iaroslavl,drapeau californie,russie,iaroslavl,californie,grizzlyPlutôt mignon par contre l'ours souriant du drapeau de la ville d'Anadyr. Centre administratif du District autonome de Tchoukotka (737.700 km²), elle est située à l'extrémité orientale de la Sibérie, sur la Mer de Bering, à l'embouchure du fleuve Anadyr (1146 km). Fondée en 1889 sous l’appellation Novo Mariinsk, elle prît le nom du fleuve en 1923 et acquit le statut de ville en 1965. Comme pour le drapeau précédent, l'ours pourrait être représentatif de l'ours brun de Sibérie. Il est debout sur un cours d'eau (certainement le fleuve Anadyr) et tient entre ses pattes avant un énorme poisson (...). J. N

drapeaux similaires,drapeau iaroslavl,drapeau californie,russie,iaroslavl,californie,grizzly

 

 

 AIEA

 

 

 

 

(1) http://www.vom.com/bearflag/revolt.html

Les commentaires sont fermés.