Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/12/2017

Penza

Oblast de Penza.pngEn cette période de fêtes de noël, nous avons opté pour le drapeau de l'Oblast de Penza, en Russie. La raison ? Ni plus ni moins, figure au centre de celui-ci Jésus Christ... Pour rappel, les oblast en Russie (au nombre de 46) représentent le troisième échelon au niveau de la hiérarchie des "sujets" de la Fédération de Russie (après les Républiques (22) et les Kraï (territoires, 9)). L'Oblast de Penza (43.352 km² ; 1.3 million d'habitants) fut créé le 4 février 1939. Plus précisément, l'image de Jésus Christ est un hommage à l'Image d'Edesse (ou Mandylion) qui, selon la tradition chrétienne, est une relique consistant en une pièce de tissu rectangulaire sur laquelle l'image du Christ (Sainte Face de Jésus) a été miraculeusement imprimée de son vivant. Pour l'Eglise orthodoxe, le Mandylion constitue la première icône. L'image de Jésus sur ce drapeau semble s'inspirer d'une icône reprenant le Mandylion et réalisée au XVIème siècle par l'école russe de Novgorod (voir ci-dessous). La couleur verte symbolise les espaces verts de la région, la fertilité, la vie éternelle et la santé. Le jaune or renvoie aux champs, à la sagesse, à la connaissance et à la lumière. L'image du Christ renvoie logiquement à la première religion de Russie mais symbolise de même la spiritualité et l'unité. Le drapeau fut adopté le 13 novembre 2002. J. N

Penza,russie,christ,oblast de Penza

24/12/2017

Kineshma

Kineshma [Oblast Ivanovo].pngOn s'était demandé ici s'il s'agissait de deux parchemins... Comme Chouïa et Lukh, Kineshma se trouve dans l'Oblast russe d'Ivanovo, et comme les deux autres villes, son drapeau est le moins qu'on puisse dire atypique. Fondé en 1429, ce faubourg acquiert le statut de ville en 1777 (85.000 habitants actuellement). Concernant le symbole, nous n'avons hélas pas trouvé de quoi il s'agissait. Il représente une partie des armoiries de la ville, adoptées en 1779 (voir ci-dessous). La traduction anglaise de la page wikipedia de Kineshma n'a pas abouti à un texte intelligible concernant le drapeau. Le textile fut jadis la principale activité industrielle de la ville mais ce fait ne nous a pas aidé pour comprendre le drapeau. Le vert renvoie à la santé, la jeunesse, et le développement. Le drapeau (proportions 2:3) fut officiellement adopté le 20 octobre 2010.  J. N, N. A

Coat_of_Arms_of_Kineshma_(Ivanovo_oblast)_(1779).png

02/08/2017

Tcheliabinsk

tcheliabinsk,oblast de tcheliabinsk,russie,chameau de drapeau tcheliabinsk,bactriane,sujet fédéral de russieSi nombreux drapeaux de territoires affichent un animal, celui de l'Oblast de Tcheliabinsk, sujet fédéral russe faisant partie du district fédéral de l'Oural (frontière nord du Kazakhstan), a la particularité d'être le seul à arborer au centre un chameau. Celui-ci est plus précisément le chameau de Bactriane (région historique se trouvant à cheval sur le Tadjikistan, l'Ouzbékistan et l'Afghanistan) dont l'aire de répartition aujourd'hui couvre la région de Tcheliabinsk mais également le Kazakhstan, le Turkménistan, le Kirghizstan, l'Ouzbékistan, la Mongolie, la Chine ainsi que d'autres territoires adjacents (voir ci-dessous). Sur le chameau se trouve un chargement d'or qui symbolise les montagnes de l'Oural. Tandis que la bande orange symbolise le courage, la force, et la santé mais également la métallurgie, la bande jaune renverrait également aux montagnes de l'Oural comme passerelle entre l'ouest et l'est. La couleur blanc du chameau représente pour sa part la noblesse (comme bonté), la pureté, la justice et la générosité. Le drapeau (proportions 2:3) fut officiellement adopté le 27 décembre 2001.  J. N

tcheliabinsk,oblast de tcheliabinsk,russie,chameau de drapeau tcheliabinsk,bactriane,sujet fédéral de russie

29/06/2017

Lukh

Lukh [Oblast Ivanovo].pngUne étrangre ressemblance ici avec le drapeau de Chouïa, les deux présentant au centre un objet couleur jaune or, sur fond rouge (les deux villes sont situées également dans la même entité administrative). Il s'agit de Lukh, village situé dans l'Oblast d'Ivanovo (3000 habitants), dans le disctrict fédéral de Russie situé à l'extrême ouest (la Russie comprend huit districts fédéraux, dans lesquels sont intégrés les 84 sujets fédéraux). Si le symbole situé au centre du drapeau remonte aux armoiries adoptées en 1774, il ne nous a pas été possible d'affirmer avec certitude ce qu'il représente. A première vue, il s'agit d'une échelle mais certains avancent qu'officiellement, il s'agirait d'un escalier... J. N, N. A.

26/06/2017

Magnitogorsk

magnitogorsk,sujet fédéral de russieToujours dans la catégorie "villes industrielles russes", si Chouïa est dédiée au savon, la ville de Magnitogorsk (située dans l'Oblast de Tcheliabinsk, au nord du Kazakhstan et à 1200 km de Moscou) est consacréee à la sidérurgie, où est localisé le Combinat méttalurgique de Magnitogorsk, fondé en 1929 puis privatisé en 1992, à la suite de l'effondrement  de l'Union soviétique. En 1937, dans un climat de purges staliniennes, Magnitogorsk fut déclarée ville fermée. Pour cette raison, il n'y a pas d'informations fiables sur l'évolution de ce bassin industriel à partir de cette date et jusqu'en 1991 (date de l'abolition du statut de ville fermée). Concernant ce drapeau assez "dark" (c'est selon) l'habileté de ses créateurs à mettre en avant, de par sa structure simple (2 éléments : un triangle noir sur fond gris), plusieurs symboles. Tandis que les angles du triangle renvoient aux tentes des pionniers qui fondèrent la ville en 1743, celui-ci symbolise avec sa couleur noire la montagne Magnitnaïa (d'où est issu le fer) mais aussi la ville de Magnitogorsk comme centre industriel. Comme "triade équilatérale", le triangle est symbole de détermination, vigueur et quête de l'excellence. Quant aux couleurs, le noir renvoie à l'honnêteté, la sagesse, l'humilité et la vie éternelle, et le gris à la pureté, la noblesse (comme bonté), la justice et la générosité. Adopté officiellement le 28 janvier 2004, le drapeau (proportions 2:3) fut modifié en novembre 2010 puis en avril 2011. J. N, N. A.

19/06/2017

Chouïa

Shuya [Russie, Oblast Ivanovo].pngNous retournous ici à ce que nous considérons comme des drapeaux "étranges", ou du moins hors du commun. Il faut reconnaître que les sujets fédéraux de Russie, mais également les villes situées dans ces derniers, regorgent de symboles atypiques. Fondée en 1393 et possédant le statut de ville depuis 1778, la ville de Chouïa est la troisième plus grande ville de l'Oblast d'Ivanovo et se trouve à 262 km au nord-est de Moscou. Alors que nous pensions que cet objet au centre du drapeau représentait un cube de beurre, il s'avére en fait qu'il s'agit d'un pain de savon. En effet, la ville fut un important centre industriel de production de savon. La fabrication de celui-ci est attestée depuis 1629 et inspirera sa présence sur le drapeau, qui remonte à août 1781. Ce drapeau (proportions 2:3) est toutefois officiel depuis le 28 mai 2008 (la couleur rouge renvoie au courage, à la force, et à l'amour). Durant la période soviétique (1922-1991), nombreuses villes russes étaient spécialisées dans une industrie spécifique (avant de tomber en désuétude durant la période post-soviétique) d'où le symbole de leur produit phare, présent sur leur drapeau. Nous reviendrons par conséquent sur certains de ces drapeaux. En attendant, pour une raison qui nous échappe, nous apprécions celui-ci. J. N, N. A

21/07/2014

Drapeaux avec ours

900px-Flag_of_California.svg.pngNous avons retrouvé quatre drapeaux comportant pour emblème principal un ours. Trois sont relatifs à des entités administratives russes et le premier est celui de la Californie. Concernant celle-ci, troisième Etat américain par sa superficie (423.970 km²), il fut adopté officiellement pour la première fois le 3 février 1911. Le drapeau initial, différent mais comportant déjà l'ours, avait été élevé le 14 juin 1846. Il tenait son origine dans la révoltemenée par les Bear Flaggers contre les Mexicains. L'ours du drapeau est un grizzly de Californie, espèce aujourd'hui éteinte. Il fut dessiné à partir du dernier grizzly capturé dans la région, en 1889. Celui-ci vécut en captivité jusqu'en 1911. En 1953, le drapeau fut remanié par l'éminent artiste et journaliste californien, Donald Kelley. L'explication de la présence du grizzly, et d'une étoile solitaire (solidarité envers le Texas qui en présentait une et se battait également contre le Mexique ?) n'est pas certaine (1).

797px-Flag_of_Yaroslavl_Oblast.svg.pngL'oblast (région administrative) de Iaroslavl est un sujet de la Fédération de Russie. Située à proximité de Moscou et Saint-Pétersbourg (ce qui en fait une plaque tournante des réseaux routier et ferroviaire), cette région est habitée par 1.300.000 habitants, étalés sur 36.400 km². Lorsque la ville de Iaroslavl (capitale de l'oblast) fut fondée par Iaroslavl le Sage (978-1054) en 1010, les habitants du coin auraient lâché un ours (brun) sur le conquérant et ses troupes, et ce dernier l'aurait tué avec une hallebarde, affirme la légende. Le drapeau fut officiellement adopté le 27 février 2001 par le gouvernement régional. Nous n'avons pas trouvé par contre d'explication pour la couleur jaune du drapeau.

drapeaux similaires,drapeau iaroslavl,drapeau californie,russie,iaroslavl,californie,grizzlyLe troisième drapeau est le moins qu'on puisse dire "farfelu". Il s'agit de celui de la ville fermée de Jeleznogorsk, située dans le kraï ("territoire") de Krasnoïarsk (2.366.797 km²), en Sibérie. Bâtie en 1950 (par 65.000 prisonniers du Goulag...) sous le nom de Krasnoïarsk-26, cette ville "secrète" jusqu'en 1992 abritait des sites de construction de missiles nucléaires et comprenait trois réacteurs à plutonium. On comprend donc pourquoi figure sur le drapeau le symbole atomique, peut-être inspiré de celui du drapeau de l'Agence Internationale de l'Energie Atomique (voir ci-dessous) qui fut créée en 1957. Si Jeleznogorsk fut fondée en 1950, nous n'avons toutefois pas trouvé d'information relative à la date d'adoption du drapeau, qui pourrait être postérieure à la date précédente. A l'intérieur de l'atome, un ours est en train de séparer (c'est l'impression que nous avons) le noyau de celui-ci. Là encore, pas de réponse rationnelle à cette image pour le moins surprenante. Quant à la présence de l'ours, il ne serait pas étonnant qu'elle soit un écho au fameux ours brun de Sibérie (au nombre de 120.000 durant les années 2000.

drapeaux similaires,drapeau iaroslavl,drapeau californie,russie,iaroslavl,californie,grizzlyPlutôt mignon par contre l'ours souriant du drapeau de la ville d'Anadyr. Centre administratif du District autonome de Tchoukotka (737.700 km²), elle est située à l'extrémité orientale de la Sibérie, sur la Mer de Bering, à l'embouchure du fleuve Anadyr (1146 km). Fondée en 1889 sous l’appellation Novo Mariinsk, elle prît le nom du fleuve en 1923 et acquit le statut de ville en 1965. Comme pour le drapeau précédent, l'ours pourrait être représentatif de l'ours brun de Sibérie. Il est debout sur un cours d'eau (certainement le fleuve Anadyr) et tient entre ses pattes avant un énorme poisson (...). J. N

drapeaux similaires,drapeau iaroslavl,drapeau californie,russie,iaroslavl,californie,grizzly

 

 

 AIEA

 

 

 

 

(1) http://www.vom.com/bearflag/revolt.html

16/03/2012

Tatarstan

tatarstan,russie,urss,drapeau tatarstan,kazanRépublique autonome de la Fédération de Russie, le Tatarstan (67.847 km²/ 3.778.500 habitants/ capitale : Kazan) tenta lors de l'effondrement de l'URSS en 1991 à prendre le chemin de la souveraineté nationale, suscitant l'ire de Moscou. Un compromis a finalement été trouvé entre les autorités politiques russes et tatars, le Tatarstan détenant finalement une autonomie plus large que celle des autres entités politiques faisant partie intégrante de la Russie. Le drapeau fut adopté le 29 novembre 1991 et fut conçu par Tawil Giniat Khaziakhmatev. La couleur verte, celle de l'Islam, représentent les Tatars, peuple musulman, tandis que le rouge représente les Russes. La ligne blanche est symbole de paix entre la majorité tatare et la population russe, deuxième groupe ethnique du pays (1). J. N

(1) Le Tatarstan est composé de 53.2% de Tatars, 39.7% de Russes, et 3.1% de Tchouvaches.

31/12/2011

Karatchaevo-Tcherkessie

drapeau à trois bandes horizontales égales,karatchaevo-tcherkessie,russie,caucase,adyguée,kabardino-balkarie,ingouchie,abkhazie,ossétie du sud,daghestan,arménie,haut-karabakh,azerbaïdjanLa République de Karatchaevo-Tcherkessie (14.100 km² ; 400.000 hab.) fait partie de la Fédération de Russie. A l'image du Caucase, elle est multi-ethnique. Il faut préciser qu'à la base les Tcherkesses se divisent traditionellement en Tcherkesses occidentaux et orienteaux mais le pouvoir soviétique, lors de la formation administrative du Caucase et dans un but de "diviser pour régner", en fait autrement durant les années 30. Les Tcherkesses orientaux ont été divisés en Kabardes - qui partagent la République de Kabardino-Balkarie avec les Balkars - et Tcherkesses. Quant aux Tchekesses occidentaux, ils ont été appelés Adygéens et composent donc la République Adyguée. Dans ces trois républiques où les Tcherkesses sont éparpillés, ces derniers ne sont pas majoritaires. En Karatchaevo-Tcherkessie, ils représentent 12% de la population (Karatchaï 41% ; Russes 31%). Toujours dans un esprit d'éteindre les velléités de séparatisme au Causase, Staline déporta en 1950 les Ingouches  et les Tchétchènes. En tout état de cause, la division administrative soviétique n'a pas suffi et a laissé des traces, témoin les guerres de Tchétchénie, les détachements récents de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud situées en Géorgie, ou encore l'éternel conflit du Haut-Karabagh opposant les Etats azéri et arménien. Le drapeau comporte trois bandes horizontales égales. Le bleu symbolise la paix, les bonnes intentions, et la sérénité. Le vert renvoie à la nature, la fertilité, et la prospérité. Le rouge est symbole de chaleur et d'amitié entre les nations. Au milieu, dans un cercle, on aperçoit un soleil s'élevant au dessus des montagnes, il représente l'espoir des peuples du Caucase dans un avenir radieux. Le drapeau fut adopté en 1994. J. N

 

20/10/2011

Kabardino-Balkarie

caucase,kabardino-balkarie,russie,drapeau kabardino-balkarie,mont elbrouz,drapeau à trois bandes horizontales égales,karatchaïevo-tcherkessie,géorgie,ossétie du sud,ossétie du nord,ingouchie,daghestan,tchétchénieSituée dans le Caucase, la République de Kabardino-Balkarie est un sujet de la Fédération de Russie (Superficie : 12.000 km² ; Population : 900.000 habitants). Bien que Kabardes et Balkars forment les  deux groupes nationaux titulaires, les seconds cités ne sont pas majoritaire. Cela remonte aux années   30 et au découpage ethno-territorial opéré en Union soviétique par Staline. Dans le Caucase, véritable mosaïque ethnique, le découpage administratif a été fait selon la formule du "diviser pour régner", afin d'éteindre toute vélléité de séparatisme (1). Apparentés aux Karatchaïs, les Balkars se sont vus partager un territoire avec les Kabardes, apparentés aux Tcherkesses, Karatchaïs et Tcherkesses formant la République voisine de Karatchaïevo-Tcherkessie... Adopté le 21 juillet 1994, le drapeau comporte trois bandes horizontales égales. Le bleu représente le ciel, le vert les champs. Quant au blanc, il symbolise les montagnes du Caucase, entourées de neige. Au centre, figure la silhouette du mont Elbrouz, le plus haut sommet d'Europe (5642 mètres). J. N

(1) Ce qui n'a pas empêché les guerres de Tchétchénie (94-96 ; 1999-2000), la rébellion au Daghestan (1999), une violence chronique dans les républiques voisines d'Ossétie du Nord et d'Ingouchie, et le "détachement" de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie, de la Géorgie (2008).