Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/01/2014

A propos du Ballon d'or ou la grande arnaque

00550897.jpgSuscitant un grand débat et une certaine polémique, le Ballon d'or - trophée le plus convoité par les footballeurs professionnels - a consacré pour l'année 2013 le portugais Cristiano Ronaldo. La star du Real Madrid n'a rien gagné l'an passé. Consternation et explication.

 

L'attribution du trophée individuel de football le plus prestigieux ne souffre d'aucune contestation a priori puisqu'il s'agit d'un vote démocratique, autrement dit la méthode la moins mauvaise. Par contre, et c'est ce qui avait engendré la polémique, le report de la clôture des votes, prévue à la base pour le 15 novembre 2013 et repoussée par la FIFA jusqu'au 29 novembre 2013 pour raison officielle de votes insuffisants (1), constitue une sorte d'infraction au vote. Considéré à ce moment-là comme le grand favori, le français Franck Ribéry (au Bayern Munich depuis 2007) a du coup été défavorisé face à Cristiano Ronaldo qui jouait le barrage Coupe du monde avec son équipe nationale contre la Suède les 15 et 19 novembre... Et que s'est-il passé ? Ronaldo, portant son équipe sur ses épaules, a marqué l'intégralité des buts inscrits par celle-ci sur l'ensemble des deux matchs (1-0 ; 3-2). Ribéry a ensuite remporté le 21 décembre 2013 la Coupe du monde des clubs de la FIFA avec le Bayern mais entretemps le vote était terminé alors qu'il aurait pu tout simplement s'arrêter au 31 décembre, ce qui est plus logique puisqu'il s'agit de consacrer des performances s'étalant sur toute l'année civile.

399px-Franck_Ribéry_Euro_2012_vs_Sweden_02.jpgLes performances en question

La deuxième question qui se pose est de savoir ce que les votants ont pris en considération. Le ballon d'or étant censé récompenser les performances individuelles et le palmarès du joueur, une comparaison est nécessaire. Ribéry a remporté 5 trophées (excusez du peu) : Championnat d'Allemagne, Coupe d'Allemagne, Champions League, Super-coupe d'Europe, et Coupe du monde des clubs (après le vote), a marqué nombreux buts et a largement contribué à la qualification de l'équipe de France pour la prochaine coupe du monde (inscrivant 50% des buts). Ronaldo, pour sa part, n'a rien gagné avec le Real Madrid mais a inscrit 69 buts sur l'année civile (bien plus que Ribéry). Les votants (les sélectionneurs et les capitaines de toutes les équipes nationales) ont donc préféré élire un joueur qui multiplie les dribbles et les accélérations, et inscrit des buts et coup-francs de 30 mètres. Comme le rappelle le journal L'Equipe, la performance individuelle et spectaculaire a été privilégiée à la performance faisant gagner toute une équipe (2). Preuve en est que même l'argentin Messi (Barcelone), légèrement en retrait l'an passé (pour cause de blessure), finit devant Ribéry, alors qu'il n'a remporté "que" le Championnat d'Espagne. Mais lui aussi a multiplié dribbles hors-norme et buts spectaculaires.

L'attribution du Ballon d'or 2013 rappelle celle de 2010. Le néerlandais Wesley Snejder avait réalisé le triplé Championnat - Coupe d'Italie - Champions League avec son club de l'époque, l'Inter Milan, et avait même atteint la finale de Coupe du monde avec les Pays-Bas. Brillant tout au long de l'année, il avait toutefois été moins spectaculaire que Messi qui remportait le trophée, le moins mérité des quatre qu'il raflera...

Franck_Ribéry_20120611.jpgL'image du joueur

Enfin, osons dire ce qui se dit tout bas ou qui ne se dit pas. Entre Ronaldo belle gueule et cheveux gominés, allure élancée, et absent de la rubrique faits divers, et Ribéry, gueule cassée, physique anodin, musulman pratiquant mais embourbé jadis dans une histoire de fréquentation d'une prostituée mineure, et incapable de formuler correctement trois mots de français à la suite, le côté plus glamour de la star portugaise a certainement pesé.

Comme quoi, l'attribution de ce Ballon d'or 2013 est plus ou moins "légale" mais bien loin d'être légitime. Et comme on dit, l'unanimité ne fait pas la raison.  Jihad Naoufal

Résultats du vote

1.Cristiano Ronaldo (Real Madrid / Portugal) : 27.99 %

2.Lionel Messi (FC Barcelone / Argentine) : 24.72 %

3.Franck Ribéry (Bayern Munich / France) : 23.36 %

 

(1) http://www.eurosport.fr/football/ballon-d-or/2012/ballon-d-or-la-fifa-donne-deux-semaines-supplementaires-pour-voter_sto4014038/story.shtml

(2) http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Ribery-comme-sneijder/431764

Les commentaires sont fermés.