Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/01/2014

A propos du Ballon d'or ou la grande arnaque

00550897.jpgSuscitant un grand débat et une certaine polémique, le Ballon d'or - trophée le plus convoité par les footballeurs professionnels - a consacré pour l'année 2013 le portugais Cristiano Ronaldo. La star du Real Madrid n'a rien gagné l'an passé. Consternation et explication.

 

L'attribution du trophée individuel de football le plus prestigieux ne souffre d'aucune contestation a priori puisqu'il s'agit d'un vote démocratique, autrement dit la méthode la moins mauvaise. Par contre, et c'est ce qui avait engendré la polémique, le report de la clôture des votes, prévue à la base pour le 15 novembre 2013 et repoussée par la FIFA jusqu'au 29 novembre 2013 pour raison officielle de votes insuffisants (1), constitue une sorte d'infraction au vote. Considéré à ce moment-là comme le grand favori, le français Franck Ribéry (au Bayern Munich depuis 2007) a du coup été défavorisé face à Cristiano Ronaldo qui jouait le barrage Coupe du monde avec son équipe nationale contre la Suède les 15 et 19 novembre... Et que s'est-il passé ? Ronaldo, portant son équipe sur ses épaules, a marqué l'intégralité des buts inscrits par celle-ci sur l'ensemble des deux matchs (1-0 ; 3-2). Ribéry a ensuite remporté le 21 décembre 2013 la Coupe du monde des clubs de la FIFA avec le Bayern mais entretemps le vote était terminé alors qu'il aurait pu tout simplement s'arrêter au 31 décembre, ce qui est plus logique puisqu'il s'agit de consacrer des performances s'étalant sur toute l'année civile.

399px-Franck_Ribéry_Euro_2012_vs_Sweden_02.jpgLes performances en question

La deuxième question qui se pose est de savoir ce que les votants ont pris en considération. Le ballon d'or étant censé récompenser les performances individuelles et le palmarès du joueur, une comparaison est nécessaire. Ribéry a remporté 5 trophées (excusez du peu) : Championnat d'Allemagne, Coupe d'Allemagne, Champions League, Super-coupe d'Europe, et Coupe du monde des clubs (après le vote), a marqué nombreux buts et a largement contribué à la qualification de l'équipe de France pour la prochaine coupe du monde (inscrivant 50% des buts). Ronaldo, pour sa part, n'a rien gagné avec le Real Madrid mais a inscrit 69 buts sur l'année civile (bien plus que Ribéry). Les votants (les sélectionneurs et les capitaines de toutes les équipes nationales) ont donc préféré élire un joueur qui multiplie les dribbles et les accélérations, et inscrit des buts et coup-francs de 30 mètres. Comme le rappelle le journal L'Equipe, la performance individuelle et spectaculaire a été privilégiée à la performance faisant gagner toute une équipe (2). Preuve en est que même l'argentin Messi (Barcelone), légèrement en retrait l'an passé (pour cause de blessure), finit devant Ribéry, alors qu'il n'a remporté "que" le Championnat d'Espagne. Mais lui aussi a multiplié dribbles hors-norme et buts spectaculaires.

L'attribution du Ballon d'or 2013 rappelle celle de 2010. Le néerlandais Wesley Snejder avait réalisé le triplé Championnat - Coupe d'Italie - Champions League avec son club de l'époque, l'Inter Milan, et avait même atteint la finale de Coupe du monde avec les Pays-Bas. Brillant tout au long de l'année, il avait toutefois été moins spectaculaire que Messi qui remportait le trophée, le moins mérité des quatre qu'il raflera...

Franck_Ribéry_20120611.jpgL'image du joueur

Enfin, osons dire ce qui se dit tout bas ou qui ne se dit pas. Entre Ronaldo belle gueule et cheveux gominés, allure élancée, et absent de la rubrique faits divers, et Ribéry, gueule cassée, physique anodin, musulman pratiquant mais embourbé jadis dans une histoire de fréquentation d'une prostituée mineure, et incapable de formuler correctement trois mots de français à la suite, le côté plus glamour de la star portugaise a certainement pesé.

Comme quoi, l'attribution de ce Ballon d'or 2013 est plus ou moins "légale" mais bien loin d'être légitime. Et comme on dit, l'unanimité ne fait pas la raison.  Jihad Naoufal

Résultats du vote

1.Cristiano Ronaldo (Real Madrid / Portugal) : 27.99 %

2.Lionel Messi (FC Barcelone / Argentine) : 24.72 %

3.Franck Ribéry (Bayern Munich / France) : 23.36 %

 

(1) http://www.eurosport.fr/football/ballon-d-or/2012/ballon-d-or-la-fifa-donne-deux-semaines-supplementaires-pour-voter_sto4014038/story.shtml

(2) http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Ribery-comme-sneijder/431764

08/01/2013

Ballon d'or 2012

ballon d'or,messi,ballon d'or 2012,lionel messi,cristiano ronaldo,andres iniesta,gerd müllerGrâce à une année exceptionnelle sur le plan personnel, l'Argentin Lionel Messi remporte son 4ème Ballon d'or d'affilée. Record.


La perle du FC Barcelone entre un peu plus dans l'histoire, en remportant ce lundi 7 janvier, son 4ème ballon d'or, et de suite (excusez du peu). L'Argentin dépasse désormais ses illustres prédecesseurs - Cruyff, Platini, Van Basten - vainqueurs à 3 reprises du trophée individuel le plus prestigieux du football.

S'il n'a presque rien gagné en 2012 - une Coupe du roi (1) - le joueur âgé de 25 ans (seulement...) a toutefois affolé les stastistiques, en marquant toutes compétitions confondues la bagatelle de 91 buts en 69 matchs (soit 1.33 but/match), dépassant au passage l'ancien record détenu par l'Allemand Gerd Müller (85 buts). En quart de finale de Champions League, il marquait 5 fois contre le Bayer Leverkusen (7-1). Un autre record. Lors de la phase aller des matchs de Liga espagnole, il inscrit 11 doublés et un triplé (+ 1 but) en 17 rencontres (encore en record...).

Un autre grand du football, Cristiano Ronaldo (Real Madrid), termine dauphin pour la quatrième fois (après 2007, 2009 et 2011). Quant à Andreas Iniesta, un autre génie du FC Barcelone (le club catalan possède désormais 10 ballons d'or - record toujours), il termine 3ème et aurait peut-être mérité mieux sans... Messi. En 2010, la Coupe du monde 2010 et son but décisif marqué en finale (1-0 a.p contre les Pays-Bas) n'avaient pas suffi. Rebelote cette année malgré l'Euro 2012 et son obtention du titre de meilleur joueur du tournoi. C'est dire du phénomène Messi... J.N

Les 3 finalistes

1.Lionel Messi (Argentine/FC Barcelone) 41.60% des votes

2.Cristiano Ronaldo (Portugal/Real Madrid) 23.68%

3.Andres Iniesta (Espagne/FC Barcelone) 10.91%


(1) Barcelone est devancé en championnat par le Real Madrid (sacré champion) et s'incline en demi-finale de Champions League face à Chelsea.

10/01/2012

Ballon d'or 2011

lionel messi,ballon d'or,ballon d'or 2011,xavi,cristiano ronaldoMessi encore...

L'Argentin du FC Barcelone vient d'accéder au panthéon des joueurs ayant décroché 3 ballons d'or. Après 2009 et 2010, il devance avec 47.88% le portugais Cristiano Ronaldo (21.60%, Real Madrid) et son co-équipier au FC Barcelone, Xavi (9.23%). La récompense est logique et beaucoup moins contestable que l'an passé (Xavi, champion du monde avec l'Espagne et brillant avec le Barça, le méritait peut-être autant). Champion d'Espagne, vainqueur de la Champions League, de la super-coupe d'Espagne, de la super-coupe d'Europe et du Mondial des Clubs, Messi termine avec un palmarès inégalé (que par son coéquiper du Barça). En championnat d'Espagne, il a marqué lors de la saison 2010-1011 31 buts en 33 matchs et il a également éclaboussé de son talent la finale de Champions League remportée contre Manchester United (3-1), en inscrivant 1 but et en étant à l'origine du 3ème but de son équipe, marqué par David Villa. Il a également terminé meilleur buteur de l'épreuve avec 12 réalisations.

Avec 3 ballons d'or, Messi rejoint 3 joueurs ayant réussi cette prouesse, Johan Cruyff, Michel Platini, et Marco van Basten. Avec Platini, il est le 2ème joueur seulement à rafler 3 à la suite. Quant au FC Barcelone, il est désormais, avec 9 ballons d'or, le club qui en détient le plus, devant la Juventus de Turin et le Milan AC (8 chacun).

23/07/2010

Les sportifs les mieux payés

260px-Tiger_Woods_drives_by_Allison.jpgL'important magazine sportif américain Sports Illustrated publie chaque année une liste des sportifs les mieux payés. Si on dit régulièrement que le football rapporte beaucoup, il n'y a par contre aucun footballeur dans les 5 premiers du classement. On n'en retrouve d'ailleurs que 7 dans les 50 premiers.

Sans surprise, c'est Tiger Woods qu'on ne présente plus, qui est 1er de ce classement 2010. Gains totaux cette année : 90 millions de dollars et des poussières, rien que ça... On retrouve en 2ème position un autre golfeur, Phil Mickelson (américain aussi), en 3ème position le tennisman suisse Roger Federer, en 4ème position le boxeur US Floyd Mayweather Jr. et en 5ème position le bien aimé Lebron James (NBA). Le premier footballeur du classement est Lionel Messi (6ème), suivi de David Beckham (7ème)  et Cristiano Ronaldo (8ème).

Sports Illustrated publie 2 classements distincts, un pour les sportifs américains et un pour les sportifs du reste du monde. Si nous confondons les 2 classements, nous obtenons le TOP 10 suivant, tout en précisant que les gains liés à la publicité sont beaucoup plus élevés aux Etats-Unis que dans le reste du monde.

TOP 10

1.Tiger Woods (USA, golf) - 90 millions $$

2.Phil Mikelson (USA, golf) - 61.7 M$$

3.Roger Federer (Suisse, tennis) - 61 M$$

4.Floyd Mayweather Jr. (USA, boxe) - 60 M$$

5.Lebron James (USA, basket) - 45.7 M$$

6.Lionel Messi (Argentine, football) - 44 M$$

7.David Beckham (R.U, football) - 40.5 M$$

8.Cristiano Ronaldo (Portugal, football) - 40 M$$

9.Manny Pacquiao (Philippines, boxe) - 38 M$$

10.Alex Rodriguez (USA, base-ball), Ichiro Suzuki (Japon, base-ball) - 37 M$$

 

Pour les deux classements séparés :

http://sportsillustrated.cnn.com/specials/fortunate50-201... (Europe)

http://sportsillustrated.cnn.com/specials/fortunate50-201... (USA)

 

01/12/2009

Ballon d'or 2009

fad1103ca4feb937420b2a87e82faabb.jpgC'est en toute logique que l'Argentin Lionel Messi, auteur d'une année exceptionelle, décroche le ballon d'or 2009. La petite merveille du FC Barcelone (22 ans seulement au compteur) a remporté un fabuleux triplé Championnat d'Espagne-Coupe d'Espagne-Champions League mais également 2 supercoupes (d'Espagne et d'Europe). Pour ne rien gacher, il a également terminé meilleur buteur (9 buts) de la Champions League 2008-2009 et cerise sur le gateau, il a inscrit le 2ème but en finale (une jolie tête lobée) contre Manchester United (2-0).

Le dynamiteur de Barcelone (23 buts en 31 matchs de Liga 08-09) termine largement en tête puisqu'il empoche 473 points du vote, sur 480. Son dauphin (et lauréat 2008) Cristiano Ronaldo, transfuge cette année de Manchester United au Real Madrid, n'a glané que 240 points... Messi avait déja terminé 3ème en 2007 et 2ème en 2008.

Coupe du monde à part, c'est presque toujours un vainqueur de champions League qui remporte le trophée individuel le plus prestigieux du football. Messi est le premier joueur argentin à réaliser cette prouesse. Historique et génial (Maradona ne l'a pas fait).

Le palmarès récent :

2009 : Messi (Barcelone)

2008 : Cristiano Ronaldo (Manchester United)

2007 : Kaka (Milan AC)

2006 : Cannavaro (Juventus/Real Madrid)

2005 : Ronaldinho (Barcelone)