free website counter html
free website counter html

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/07/2021

EURO 2020 - 1/4 : Tchéquie - Danemark 1-2

R6LSOBLLQJHLZG2PQ3EOZKR5ZQ.jpgLe Danemark poursuit l'aventure

 

Miraculé du premier tour, le Danemark s'est imposé face à la Tchéquie (2-1) grâce à une première mi-temps très aboutie. Il rejoint les demi-finales où il affrontera l'Angleterre ou l'Ukraine.

J N

 

Delaney-celebre-apres-son-but-avec-le-Danemark-a-l-Euro-2021-1060905.jpgMiraculé grâce il faut se rappeler l'état des joueurs danois au moment du malaise de leur meneur de jeu Christian Eriksen lors du premier match perdu contre la Finlande (0-1). Miraculé aussi car le Danemark est la première équipe à passer un premier tour à l'Euro après avoir les deux premiers matchs. C'est dire le mental de ces joueurs désirant à tout prix montrer de quoi ils étaient capables. Après 2 festivals offensifs contre la Russie (4-1) et le Pays de Galles (4-0), l'équipe entraînée par Kasper Hjumland a évité le piège tchèque grâce à une première mi-temps de haute volée, durant laquelle elle a régalé par son animation offensive et où elle aurait pu marquer davantage.

phpXD4xMu.jpgAprès l'ouverture du score précoce de Delaney, étrangement seul sur corner et plaçant tranquillement une tête imparable au ras du poteau (0-1, 5e), les offensives danoises se multipliaient, cassant les lignes d'un dispositif tchèque trop lent (13e, 17e, 22e). Mais c'est à quelques instants de la mi-temps que l'attaquant de l'OGC Nice, Kasper Dolberg, doublait la marque, reprenant à bout portant un centre superbe de l'extérieur du pied de Maehle (0-2, 42e). La messe semblait dite mais la Tchéquie su trouver les ressources pour revenir dans le match. Sur un centre de Coufal, Patrick Schick reprenait du plat du pied aux six mètres, trompant Schmeichel, un peu court (1-2, 49e).

Moins dominateur face à la révolte tchèque, le Danemark parvenait tout de même à alterner entre conservation du ballon et contres bien placés qui auraient pu faire mouche (Poulsen, 69e et 78e, Maehle, 82e). Malgré une grosse pression tchèque en fin de match, il parvenait à préserver son avantage face à des Tchèques sans doute un peu lents et justes techniquement. Ces derniers sortent avec les honneurs après avoir atteint les quarts et éliminé les Pays-Bas le tour précédent (2-0).

Pour le Danemark, il s'agit du plus beau parcours en grande compétition depuis l'épopée fabuleuse à l'Euro 1992.

 

Buts : Delaney (5e), Dolberg (42e) pour le Danemark ; Schick (49e) pour la Tchéquie.

Avertissements : Krmencik (84e), Kalas (86e) pour la Tchéquie.

Tchéquie : Vaclik - Coufal, Celustka (Brabec, 65e), Kalas, Boril - Soucek (cap.), Holes (Krmencik, 46e) - Masopust (Jankto, 46e), Barak, Sevcik (Darida, 79e)  - Schick (Vydra, 79e).

Danemark : K. Schmeichel - A. Christensen (J. Andersen, 81e), Kjaer (cap.), Vestergaard - Larsen (Wass, 71e), Höjbjerg, Delaney (M. Jensen, 81e), Maehle - Damsgaard (Norgaard, 60e), Dolberg (Y. Poulsen, 59e), Braithwaite.

Écrire un commentaire