free website counter html
free website counter html

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/07/2021

EURO 2020 - 1/2 : Angleterre - Danemark 2-1 ap

angleterre,danemark,angleterre-danemark,euro,euro 2020,euro 2021FIN DE LA MALEDICTION ANGLAISE ET DU REVE DANOIS

 

En remportant sa demi-finale contre une valeureuse équipe du Danemark (2-1 ap), l'Angleterre arrache pour la première fois de son histoire une finale à l'Euro. Elle affrontera l'Italie dimanche pour l'obtention du graal.

J N, S H

 

angleterre,danemark,angleterre-danemark,euro,euro 2020,euro 2021Décidément, cet Euro se sera avéré palpitant jusqu'au bout. Du jeu, de l'intensité, des buts, quelques surprises, et du suspense. Ce dernier a été au rendez-vous pour la seconde demi-finale puisque comme l'Espagne et l'Italie la veille, Anglais et Danois n'ont pu se départager après le temps réglementaire, mais à la différence près que les tirs aux buts n'ont pas été nécessaires, les Three Lion l'emportant finalement (2-1).

angleterre,danemark,angleterre-danemark,euro,euro 2020,euro 2021Devant un public très largement acquis à sa cause, l'Angleterre a grandement dominé la rencontre, forte de sa vitesse et de sa supériorité technique. Toutefois, après avoir subi d'entrée un pressing haut, les Danois parvenaient en milieu de première mi-temps à mettre le pied sur le ballon et à se montrer dangereux. Mais sur coup de pied arrêté qu'ils parvenaient à trouver la faille, le meilleur moyen de percer une défense infranchissable (0 but encaissé depuis le début du tournoi). Déjà auteur d'un joli but contre la Russie au premier tour, le milieu offensif de la Sampdoria, Mikkel Damsgaard envoyait des 25 mètres une frappe magistrale qui survolait le mur et atterissait près de la lucarne, ne laissant aucune chance à Pickford qui ne pouvait qu'effleurer le ballon (0-1, 30e).

angleterre,danemark,angleterre-danemark,euro,euro 2020,euro 2021Piqués au vif, les Anglais revenaient rapidement et sur un nouveau débordement et centre du virevoltant Saka (18 ans!), Kjaer marquait contre son camp, sous la menace de Sterling (1-1, 39e). La seconde mi-temps était entièrement anglaise même si la Danish Dynamite parvenait à obtenir quelques corners. Elle accusait toutefois le coup physiquement, contraignant le sélectionneur à effectuer 5 changements. Exemplaire d'abnégation, elle tenait le coup face aux déferlantes adversaires et arrachait les prolongations.

angleterre,danemark,angleterre-danemark,euro,euro 2020,euro 2021Mais cela ne faisait que retarder la sentence. Manquant de carburant alors qu'ils ne pouvaient plus faire qu'un seul changement tandis que leurs adversaires n'en avaient effectué qu'un dans le temps réglementaire, les Danois ne parvenaient plus à tenir le ballon et concédaient le penalty après un contact entre Maehle et Sterling, sanction litigieuse, confirmée par la VAR. La sanction était transformée en deux temps par Kane après que Schmeichel eut repoussé la balle dans ses pieds (1-2, 104e). Cruel pour le gardien de Leicester, impérial jusqu'ici.

On aurait aimé que les deux buts danois encaissés l'aient été d'une autre manière mais au final, le résultat est mérité pour une équipe anglaise un cran au dessus sur les plans physique et technique et qui aura largement dominé les débats. Le Danemark, qu'on n'attendait pas nécessairement à ce stade-là, sort la tête haute après sa meilleure compétion depuis 29 ans. S'appuyant sur son parcours à cet Euro, l'équipe pourrait progresser davantage et trouver une constance.

angleterre-danemark 2-1 ap,kane,saka,sterling,schmeichel,damsgaard,angleterre,danemark,angleterre-danemark,euro,euro 2020,euro 2021Quant à l'Angleterre, elle brise sa fameuse malédiction, celle de ne plus avoir atteint de finale de grande compétition depuis le sacre mondial à Wembley en 1966. La finale s'annonce alléchante, entre d'un côté la meilleure défense (les Anglais n'ont encaissé qu'un seul but, sur coup-franc) et d'un autre la meilleure attaque (2 buts par match de moyenne pour la Squadra Azurra). Entre une Angleterre désireuse de prendre une revanche sur l'histoire et une Italie voulant prouver qu'elle a changé (le catenaccio semble terminé), les débats s'annoncent très âpres.

Buts : Kjaer (39e, csc), Kane (104e) pour l'Angleterre ; Damsgaard (30e) pour l'Angleterre.

Avertissements : Maguire (49e) pour l'Angleterre ; Wass (72e) pour le Danemark.

Angleterre : Pickford - K. Walker, Stones, Maguire, Shaw - Philips, Rice (Henderson, 96e) - Saka (Grealish, 69e) (Trippier, 106e), Mount (Foden, 96e), Sterling - Kane (cap.).

Danemark : K. Schmeichel - A. Christensen (J. Andersen, 79e), Kjaer (cap.), Vestergaard (Wind, 105e) - Larsen (Wass, 67e), Höjbjerg, Delaney (M. Jensen, 88e), Maehle - Braithwaite, Dolberg (Norgaard, 68e), Damsgaard (Poulsen, 68e).

Écrire un commentaire