free website counter html
free website counter html

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/02/2022

Chine : le drame ouïghour

chine,ouïghour,xinjiang,génocide culturel,arte,françois reinhardt,pékin,xi jinpingChoquant, voire effrayant, ce documentaire incontournable met en lumière de manière éclatante le concept de génocide culturel. En l’occurrence, celui des Ouïghours, peuple turcophone (11 millions d’âmes résidant en Chine) habitant la province chinoise du Xinjiang (nord-ouest). A l’ère des lanceurs d’alerte, c’est la fuite de documents fin 2019 (Xinjiang Papers puis China Cables) permettant une enquête menée par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) qui permit de constater l’existence dans cette région de camps d’internement de la population ouïghoure.

Sous couvert de lutte contre le terrorisme, Pékin mène depuis un moment déjà une répression sans merci contre une population considérée en fait « non loyale » (au même titre que les Tibétains) et se trouvant en fait dans une région riche en ressources (notamment le pétrole et le gaz) et située sur la Nouvelle route de la soie, projet économique de très grande envergure, très cher à Xi Jinping et dont l’objectif à long terme est de faire de la Chine une grande puissance mondiale.

S’appuyant sur des témoignages poignants pour dénoncer violation des droits de l’homme et un « génocide lent mais sûr », ce documentaire disponible sur ARTE jusqu’au 7 juin 2022 a la force également de combiner plusieurs approches (géopolitique, géographie, histoire, science-politique) afin de faire comprendre ce phénomène révoltant (le mot est faible) dans sa globalité.

La création en 1945 (procès de Nuremberg) de nouveaux concepts (crime de guerre, crime contre l’humanité, génocide) – certains devenus également des termes juridiques –, n’a pas empêché l’atrocité de se répéter (Bosnie, Rwanda, Darfour…etc). Celle qui est perpétrée actuellement par les autorités chinoises est « plus subtile » mais non moins brutale et criminelle. Realpolitik oblige, la Chine est intouchable et les JO de Pékin se poursuivent tranquillement… J N

Chine : le drame ouïghour (François Reinhardt, France, 2021, 104 min)

Écrire un commentaire