free website counter html
free website counter html

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/08/2019

Liste des villes les plus chères

hong kong,séoul,singapour,tokyo,zurich,shanghai,pékin,beijing,new york,shenzhen,corée du sud,japon,chine,suisse,turkménistanEn termes de coût de la vie (ça ne s'arrange nulle part, semble-t-il), les facteurs pris ont compte pour évaluer cette donnée (pour les expatriés) sont, entre autres, la valeur monétaire, la confiance des consommateurs, les taux d'intérêts, les investissements...etc. Plusieurs organismes effectuent ce type d'étude, parmi les plus connus, Mercer (plus grand cabinet de conseil en ressources humaines au monde), Economist Intelligence Unit (think tank rattaché à The Economist) et ECA International (organisation spécialisée dans la mobilité internationale). Est pris en compte ici le classement de Mercer (celui de Economist Intelligence Unit ne prend pas en compte le coût du logement).

 

hong kong,séoul,singapour,tokyo,zurich,shanghai,pékin,beijing,new york,shenzhen,corée du sud,japon,chine,suisse,turkménistanA l'instar de la liste des villes comprenant le plus de milliardaires, celle-ci est constituée également d'une majorité de villes d'Asie du Sud-Est (ce qui est logique somme toute), soit 70% du TOP 10. A cinq villes asiatiques de la liste précédemment citée (exit Mumbaï), viennent s'ajouter Tokyo (régulièrement classée ville la plus chère au monde), Singapour et Achgabat. Avec cette dernière, cela fait 8 villes Asiatiques. La palme revient à Hong Kong, place financière de grande envergure. Symptomatique de cette montée en puissance inexorable de l'Asie du Sud-est, ce classement rappelle de même ce que certains économistes ont appelé le "vol d'oiseaux sauvages": dans ce modèle de développement économique, un pays initie le processus d'industrialisation sur un produit à faible technicité, en devient exportateur puis l'abandonne pour un produit à plus haute valeur ajoutée. Ce abandon permet à un autre pays d'entamer son propre processus d'industrialisation. Chronologiquement, ce processus s'est manifesté de la sorte : 

- Années 1950 : Japon (taux de croissance moyen de 10% entre 1955 et 1973) - représenté ici par Tokyo.

- Années 1960 : Corée du Sud, Singapour, Hong Kong, Taïwan (les "dragons", première génération des "Nouveaux pays industrialisés) - représentés ici par Séoul, Singapour et Hong Kong.

- Années 1970 : Malaisie, Indonésie, Philippines, Thaïlande, Vietnam (les "Tigres", 2ème génération des NPI).

- Années 1980 : Chine (croissance très élevée à partir du début des années 1980) - représentée ici par Pékin, Shanghai et Shenzhen (Hong Kong est à la fois un cas chinois et à part). 

On s'étonnera peut-être de retrouver dans ce TOP 10 Ashgabat, capitale du Turkménistan. Celui-ci, un des pays les plus autoritaires au monde (démocratie et droits de l'homme au niveau 0), autoproclamé isolationniste (les journalistes étrangers sont interdits de séjour), a un taux de chômage avoisinant les 40%. Quant à la population en dessous du seuil de pauvreté, elle atteint 50%. En 2013, Ashgabat a été incluse dans le livre Guiness des records comme la plus grande concentration au monde de bâtiments en marbre blanc.

La présence de Zurich n'étonne pas (même si c'est souvent Oslo qui est qualifiée de ville européenne la plus chère). Capitale économique de la Suisse, elle est le 6ème centre bancaire et financier mondial (après Londres, New York, Hong Kong, Singapour et Tokyo) et héberge 40% des sièges sociaux des entreprises suisses. La ville de Singapour est connue depuis longtemps pour être très chère. Elle est la capitale d'un Etat qui porte le même nom et qui constitue une plaque tournante du commerce international (2ème port mondial après Shanghai). J. N

TOP 10 des villes les plus chères

1. Hong Kong

2. Tokyo

3. Singapour

4. Séoul

5. Zurich

6. Shanghai

7. Ashgabat

8. Beijing

9. New York

10. Shenzhen

29/07/2019

Classement des plus grands musées

classement des plus grands musées,musée du louvre,louvre,musée de l'ermitage,musée national de chine,metropolitan museum of art,new york,pékin,paris,russie,mexique,mexico,vatican,tokyo,japon,nankin,royaume-uni,angleterre,londres,chicago,musée de nankin,art institute of chicago,victoria and albert museum,musée national d'anthropologie de mexico,musées du vaticanA ce jeu-là, difficile de détrôner le Louvre, musée le plus prestigieux et visité de la planète. Ce classement des plus grands musées prend en compte la surface d'exposition et non pas la totalité de l'espace intérieur du bâtiment (généralement beaucoup plus grand). Les musées doivent contenir principalement des œuvres d'art. Sont donc exclus les musées d'histoire (si la dimension historique prime sur la collection d’œuvres), de sciences, d'histoire sociale...etc. Il est considéré que les grands musées sont ceux qui ont un espace d'exposition d'au moins 8000 m².

"Un musée est une institution permanente sans but lucratif au service de la société et de son développement ouverte au public, qui acquiert, expose et transmet le patrimoine matériel et immatériel de l'humanité et de son environnement à des fins d'études, d'éducation et de délectation". Statuts du Conseil international des musées, art. 2§.1

L'information la plus étonnante du TOP 10 est sans doute la 5ème position du Vatican. D'une superficie de 43.000 m², la surface d'exposition représente environ 10% du territoire du Vatican (0.439 km²). Ce TOP 10 comprend en fait 11 musées puisque Chicago et Nankin sont ex-aequo (26.000 m²) à la 10ème place. Entre parenthèses, la ville et l'année de création du musée : 

 

1. Musée du Louvre (Paris, 1793) - 72.735 m²

2. Musée de l'Ermitage (Saint-Pétersbourg, 1764) - 66.842

3. Musée national de Chine (Pékin, 1954) - 65.000

4. Metropolitan Museum of Art (New York, 1870) - 58.820

5. Musées du Vatican (Vatican, 1506) - 43.000

6. Musée national de Tokyo (Tokyo, 1872) - 38.000

7. Musée national d'anthropologie de Mexico (Mexico, 1964) - 33.000

8. Victoria and Albert Museum (Londres, 1852) - 30.000

9. Musée national de Corée (Séoul, 1945) - 27.090

10. Art Institute of Chicago (Chicago, 1879) - 26.000

10. ex-aequo - Musée de Nankin (Nankin, 1933) - 26.000

26/07/2019

Classement des villes comptant le plus de milliardaires

lee kun-hee,seo jung-jin,mukesh ambani,dustin moscowitz,jack dorsey,travis kalanick,brian armstrong,mark zuckerberg,larry page,george lucas,reid hoffman,peter thiel,laurence powell jobs,sergey brin,reed hastings,elon musk,larry ellison,ma huateng,hui ka yan,mikhail fridman,hinduja,roman abramovitch,leonard blavatnik,alicher ousmanov,heineken,rausing,colin huang,tsai eng-meng,xu hang,wang jialin,li ka-shing,lee shau kee,leonid mikhelson,vladimir lissine,alexei mordachov,vaguit alekperov,shenzhen,michael bloomberg,villes comptant le plus de milliardaires,new york,san francisco,mumbai,londres,moscou,shanghai,séoul,pékin,beijing,forbes,fortuneC'est bien connu désormais, tandis que les masses continuent de s'appauvrir, les riches n'ont jamais cessé de s'enrichir encore plus.

Parmi ceux-là, les milliardaires bien entendu. Le classement annuel du magazine Forbes (1) en comprend 2153 en 2019. Parmi eux, 551 vivent dans seulement 10 villes... Avoisinant 470 milliards de dollars, le cumul des fortunes des milliardaires vivant à New York (1ère ville en la matière) dépasse le PIB de la Norvège ou de l'Autriche. Il dépasse de même l'addition des PIB des 74 derniers Etats du classement des pays par PIB nominal (classement de 2018, effectué par le Fonds monétaire international).

Si les 3 premières villes de milliardaires (NY, Hong Kong, Moscou) ont également les cumuls des fortunes de leurs milliardaires les plus élevés. La logique ne vaut pas nécessairement pour les autres villes. C'est ainsi que Londres (5e, 226 M) a un cumul plus élevé que celui de Pékin (4e, 193.3 M) tandis que Shenzhen (8e, 190 M) et Mumbai (10e, 184 M) ont des cumuls plus élevés que San Francisco (7e, 109 M) ou Shanghai (6e, 110 M).

La présence dans le TOP 10 de 6 villes d'Asie du Sud-est témoigne de ce bouleversement de la hiérarchie économique mondiale dont les prémisses remontent à 20-30 ans.

TOP 10 des villes hébergeant le plus de milliardaires

1. New York (84) 

Valeur nette : 469.7 milliards de dollars/ On aimerait dire que c'est sans surprise que Big Apple se retrouve en première place. Mais en 2015, elle était dépassée par Moscou. Plus grande ville des Etats-Unis, hébergeant deux des plus grandes bourses du monde (Nasdaq, New York Stock Exchange), poumon économique du Nord-est américain, New York est par excellence une ville mondiale. Son résident le plus riche est Michael Bloomberg (médias, 55.5 milliards de dollars, 9ème fortune mondiale). Comme célèbres milliardaires new-yorkais, on retrouve Ralph Lauren (215e) et Leonard Lauder (Estée Lauder, 82e). A noter que les américains Jeff Bezos (première fortune mondiale), Steve Jobs (3ème) et Warren Buffet (4ème) ne vivent pas à New York...

2. Hong Kong (79)

Valeur nette : 355.5 M./ L'ancienne colonie britannique est une plaque tournante de la finance et de l'immobilier. Il n'est pas étonnant dès lors que 29 milliardaires résidant à Hong Kong considèrent l'immobilier comme la source principale de leur richesse. Parmi ceux-là, Li Ka-shing (31.7 M, 28ème fortune mondiale et 1ère à Hong Kong) et ses conglomérats. Faisant fortune dans l'immobilier, ce dernier est également un géant de la finance (ses avoirs représentent 11.5% de la bourse de Hong Kong. Le n° 2, Lee Shau Kee (29ème fortune mondiale), est le fondateur et actionnaire principal de Henderson Land Development, troisième plus grand promoteur immobilier de Hong Kong par capitalisation.

3. Moscou (71)

Valeur nette : 336.5 M./ 80% des milliardaires résidant en Russie vivent à Moscou. Figure parmi eux Leonid Mikhelson (24 M, PDG de la compagnie pétrolière russe Novatek), première fortune russe et 32ème fortune mondiale. La majorité des milliardaires de citoyenneté russe vit également en Russie. Sur les 40 premières fortunes russes, 31 habitent à Moscou dont les 6 premières. Hormis Mikhelson, figurent Vladimir Lissine (2e, sidérurgie), Vaguit Alekperov (3e, Lukoil), Alexei Mordachov (4e, sidérurgie), Gennady Timchenko (5e, énergie, infrastructure) et Vladimir Potanine (6e, sa holding Interros représente 1.4% du PIB russe). Ce dernier fut vice-premier ministre de Russie durant les années 1990 et faisait partie de ce qu'on appelait à l'époque les "7 banquiers" (2).

4. Pékin (61)

Valeur nette : 193.3 M./ La présence d'autant de milliardaires dans la capitale d'un Etat communiste témoigne à la fois des transformations socio-économiques rapides que vit Pékin et de l'irrésistible montée en puissance d'une économie qui n'est libérale que depuis le début des années 1980. Le pékinois le plus riche est Wang Jianlin (22.6 M, 36ème fortune mondiale), titan de l'immobilier et propriétaire du conglomérat Wanda Group. Il est propriétaire du plus grand nombre d’hôtel cinq étoiles et du plus grand nombre de salles de cinéma aux Etats-Unis et dans le monde. Symptôme de cette puissance économique, le Fortune Global 500 (3) vient d'indiquer que la Chine dépasse pour la première fois les Etats-Unis en nombre d'entreprises nationales présentes dans le TOP 500 mondial (129 contre 121). Parmi celles-ci, State Grid (électricité), Sinopec (gaz, pétrole) et CNPC (gas, pétrole) sont respectivement 2ème, 3ème et 4ème dans le Fortune Global et sont toutes basées à Pékin.

5. Londres (55)

Valeur nette : 226 M./ Le fameux cosmopolitisme de Londres s'étend également aux milliardaires. En effet, la ville des hôtels 5 étoiles compte 35 milliardaires de 23 pays (les 20 autres sont britanniques). La première fortune est de nationalité russo-israélienne. 7ème fortune de Russie et 79ème mondiale, Mikhail Fridman (15 M) est le cofondateur de la banque privée russe Alfa Bank en 1991. En termes de cosmopolitisme, Londres héberge les frères indiens Hinduja (65ème fortune mondiale, banque, pétrole), les héritiers néerlandais de Heineken, le russo-ouzbèke Alicher Ousmanov (sidérurgie, investissements), l'anglo-américano-ukrainien Leonard Blavatnik (fondateur de la société d'investissement Access Industries), des membres de la famille suédoise Rausing (fondatrice de l'entreprise d'emballage de produits alimentaires Tetra Pak) et l'oligarque russe Roman Abramovitch, propriétaire de Gazprom Neft et du club de football anglais, Chelsea FC.

6. Shanghai (45)

Valeur nette : 110.7 M./ Première ville de Chine tant au niveau démographique qu'économique, Shanghai est également le premier port mondial. Ce qui doit jouer dans l'attrait des milliardaires. En effet, plusieurs d'entre eux possèdent des compagnies de livraison de colis. TOP 1 : Colin Huang (13.5 M). Celui-ci est PDG de la compagnie de commerce en ligne Pinduoduo qu'il a fondée en 2015. Pour retrouver le n° 2, il faut descendre jusqu'à la 272ème place, avec Tsai Eng-Meng (une des plus grosses fortunes taïwanaises), PDG de Want Want China Holding Company, plus grand fabricant en Chine de gâteaux de riz et de lait aromatisé. En 3ème position (290ème mondial) : Xu Hang, fondateur de Mindray Medical International (basé à Shenzhen), un fournisseur d'équipements médicaux dont les produits se retrouvent dans 100.000 institutions médicales à travers le monde.

7. San Francisco (42)

Valeur nette : 109.2 M./ Cœur incontesté et incontestable de la révolution technologique américaine, ville américaine la plus chère et la plus prisée (connue également pour sa dimension progressiste et gay-friendly), San Francisco abrite un nombre conséquent de milliardaires. C'est un peu normal lorsque l'on sait qu'y ont été créées des compagnies pionnières dans leur domaine. En excluant la Silicon Valley (qui n'est pas tout à fait "dans" SA), la ville héberge - entre autres - les sièges sociaux de Twitter, Uber, GAP, Wells Fargo, Campari, Craigslist, imgur, Reddit, Pinterest, Bank of California, Visa, le club de basket (NBA) Golden State Warriors... TOP 1 : Dustin Moscowitz (11.1 M, 122ème mondial), cofondateur de Facebook. On retrouve à San Francisco d'autres cracks du net : Jack Dorsey (Twitter, 343e), Travis Kalanick (Uber, 298e), Brian Armstrong (Coinbase, 1717e).

Toute la région de la Baie de San Francisco (comprenant également les villes voisines) comprend 82 milliardaires. Parmi eux : Larry Ellison (Oracle Corporation, 7ème fortune mondiale), Marck Zuckerberg (Facebook, 8e), Larry Page et Sergey Brin (co-fondateurs de Google, respectivement 10e et 14e), Elon Musk (fondateur de SpaceX et co-fondateur de Paypal, 40e), Peter Thiel (co-fondateur de Paypal, 916e), Laurence Powell Jobs (Apple, 54e), Reed Hastings (Netflix, 504e), Reid Hoffman (LinkedIn, 1349e) ou encore George Lucas (325e).

8. Shenzhen (39)

Valeur nette : 190.5 M./ Développée réellement à partir du début des années 1980, Shenzhen comprend de nombreux gratte-ciels, le plus emblématique étant le Shun Hing Square (384 mètres de haut), achevé en 1996 et constituant à ce moment-là le bâtiment le plus haut de Chine. Depuis, il a été détrôné mais Shenzhen est désormais une des villes chinoises les plus dynamiques économiquement. TOP 1 : Ma Huateng (38.8 M, 20ème mondial), fondateur et PDG de Tencent, et première fortune de Chine. Symbole de la puissance économique de cette ville située à quelques encablures de Hong Kong, la Bourse de Shenzhen est la 3ème de Chine (après Hong Kong et Shanghai). Shenzhen abrite également les sièges sociaux de très grandes entreprises, comme TP-LINK (vente et fabrication de matériel réseau), Huawei (télécommunications) et DJI (leader mondial dans la fabrication de drones de loisir). Le créateur de ce dernier, Frank Wang, vit également à Shenzhen. Le n° 2 se nomme Hui Ka Yan, fondateur et président d'Evergrande Real Estate Group, deuxième promoteur immobilier de Chine.

9. Séoul (38)

Valeur nette : 99.9 M./ Spécialisée dans la haute technologie, cette mégapole abrite les sièges sociaux de nombreuses multinationales dont la plus emblématique, Samsung. Son président Lee Kun-hee (16.9 M) y réside et constitue la première fortune de Corée du Sud. Le n° 2 coréen (181ème mondial) se nomme Seo Jung-jin, co-fondateur et PDG de Celltrion, une compagnie biopharmaceutique qui développe des traitements contre les cancers et certaines maladies.

10. Mumbaï (37)

Valeur nette : 184.4 M./ Considérée comme le symbole de l'émergence économique de l'Inde, Mumbai produit 5% de son PIB, 25% de sa production industrielle, 40% du commerce maritime et 70% des mouvements de capitaux. La première ville indienne (12 millions d'habitants) héberge l'homme le plus riche du pays. Héritier du conglomérat Reliance Industries, Mukesh Ambani (50 M, 13ème mondial) a fait construire - en 2010 - une tour de 27 étages pour son usage personnel. Estimée à 1 milliard de dollars, celle-ci est le bâtiment le plus cher au monde.

...................................................

Enfin, hormis ceux cités plus haut, ne vivent pas dans ces 10 villes 3 autres milliardaires du TOP 10 du classement des milliardaires de Forbes. Il s'agit du français Bernard Arnault (2e, LVMH/Paris), du mexicain Carlos Slim (5e, télécommunications/Mexico) et de l'espagnol Amancio Ortega (6e, Zara/La Corogne).

 

J N - Sources internet : Forbes, Fortune, Bloomberg, Le Monde, Les Echos.

 

(1) Fondé en 1917 (siège social à New York), ce magazine est connu pour ses différents classements liés à l'argent (propriétés foncières, milliardaires, entreprises...etc).

(2) "Les 7 banquiers" (Semibankirchtchina en russe) fut un groupe de 7 oligarques russes qui jouèrent un rôle politique essentiel dans la vie politique et économique russe durant les années 1990, permettant à Boris Eltsine d'être réélu président en 1996. Le terme fut inventé par le journaliste russe Andrey Fadin dans un article publié dans Obtchaïa Gazeta le 14 novembre 1996. Les 6 autres "banquiers" étaient Boris Berezovski (†), Vladimir Goussinski, Mikhail Fridman, Mikhail Khodorkovski (emprisonné de 2003 à 2013), Alexandre Smolenski et Vladimir Vinogradov (†).

(3) Le Fortune Global 500 est un classement des 500 premières entreprises mondiales selon l'importance de leur chiffre d'affaires. Il est publié chaque année par le magazine américain Fortune. Consacré à l'économie, celui-ci fut créé en 1930 et est basé à New York.

15/08/2011

Villes chères - Villes bon marché

trip advisorTrip Advisor a publié il y a quelque temps une liste des villes les plus chères et les moins chères "pour les touristes". Le site de guide de voyages a prsi en compte 4 critères pour établir cette liste, ils sont les suivants : 

- Coût d'une nuit dans un hôtel 4 étoiles

- Coût d'une course en taxi sur environ 8 kms

- Coût d'une grande pizza au fromage dans une chaîne internationale

- Prix d'un dry martini classique dans un hôtel 5 étoiles

 

Considérant que Trip Advisor n'est pas le site de voyageurs le plus fiable, il convient de prendre la liste avec des pincettes. Etonnant par exemple de ne pas retrouver Oslo dans les villes les plus chères, sachant qu'elle est la ville européenne la plus chère. Pas trace non plus de Copenhague, réputée très chère également, de villes italiennes (Milan ?), de Genève... Par ailleurs, on ne retrouve Tokyo qu'en 7ème position. Etonnant aussi de retrouver Dubaï dans les villes les moins chères. Mais c'est surtout les critères choisis par Trip Advisor qui portent à reflexion. Ok pour le taxi mais la majorité des touristes ne séjournent pas en hôtel 4 étoiles et ne mangent pas nécessairement de "grande pizza". Enfin, les listes : 

Villes les plus chères

1. Stockholm (Suède)

2. Amsterdam (Pays-Bas)

3. Kiev (Ukraine)

4. Moscou (Russie)

5. Rio de Janeiro (Brésil)

6. New-York (USA)

7. Tokyo (Japon)

8. Londres (UK)

9. Zurich (Suisse)

10. Paris (France)

 

Villes les moins chères

 

1. Bangkok (Thaïlande)

2. Pékin (Chine)

3. Charm el-Cheikh (Egypte)

4. Kuala Lumpur (Malaisie)

5. Sofia (Bulgarie)

6. Budapest (Hongrie)

7. Auckland (Nouvelle-Zélande)

8. Marrakech (Maroc)

9. Varsovie (Pologne)

10. Dubaï (EAU)  

 

L'article sur Ria Novosti : 

http://fr.rian.ru/infographie/20110802/190340311.html

 

27/06/2011

Les villes les plus embouteillées

sâo paulo,brésil,pékin,chine,bruxelles,belgique,paris,france,varsovie,pologne,mexico,mexique,los angeles,etats-unis,moscou,russie,londres,angleterre,new delhi,indeLe site britannique MSN Cars vient d'établir un classement des villes les plus embouteillées de la planète. Reste à savoir quels sont les critères objectifs (probablement impossible à établir) qui permettent de réaliser ce type de classification (comme pour d'autres classements par ailleurs). Très étonnant par exemple de ne pas retrouver dans ce classement la ville du Caire, réputée pour ses bouchons cauchemardesques (la ville concentre plus de 15 millions d'habitants).

 

Classement des 10 premières villes les plus embouteillées

1.Sao Paulo

2.Pékin 

3.Bruxelles

4.Paris 

5.Varsovie

6.Mexico

7.Los Angeles

8.Moscou

9.Londres

10.New Delhi

 

L'article sur Ria Novosti : 

 http://fr.rian.ru/infographie/20110624/189943028.html