free website counter html
free website counter html

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/08/2022

Robespierre

robespierreAborder le personnage dans sa complexité : une nécessité.

Humaniste, imprégné des Lumières, « voix du peuple », Maximilien de Robespierre (1758-1794) aura lutté pour la mise en place du suffrage masculin universel et pour l’abolition de l’esclavage et de la peine de mort. Son refus de celle-ci ne l’empêche pas de condamner Louis XVI, sa détestation de la violence ne permet pas d’éviter la guerre contre l’Autriche (1792) puis de soutenir la Terreur (1793-1794), mise en œuvre par le Comité du Salut public.

Homme politique cynique et calculateur ? Ou martyr parfait d’une révolution sans précédent ? Controversé à souhait, amplement voué aux gémonies (encore et toujours), il était beaucoup de choses mais certainement pas un dictateur.

A l’image d’un monde qui change de manière chaotique mais par étapes distinctes et rapides, Robespierre est l’incarnation de cette succession de coups et contrecoups d’une conflagration bientôt continentale. Son intransigeance radicale et son jusqu’auboutisme nuancé seront finalement emportés par l’implacable machine de la Terreur. Mais ils n’effacent en rien son rôle de premier plan dans la révolution nationale et l’avènement de la République. J. N.

Collection "Ils ont fait l'Histoire" (Glénat, Tome 21)

Scénariste : Mathieu Gabella

Dessinateur : Roberto Meli

Conseiller historique : Hervé Leuwers

Écrire un commentaire