free website counter html
free website counter html

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/07/2022

RAF

71C2EM3274L.jpgLa RAF (Rotte Armee Fraktion), également surnommée « bande à Baader » ou « groupe Baader-Meinhof », symbole ouest-allemand le plus célèbre de la guérilla urbaine d’extrême-gauche des années 1970...

Issue du mouvement étudiant de 1967-1968 et s’attaquant au système impérialiste, la RAF a largement participé de ce qu’on appellera en Europe les « années de plomb » (chrononyme inspiré du titre éponyme du film réalisé par Margarethe von Trotta en 1981), période marquée par les bouillonnements idéologiques, la violence politique et le terrorisme. Les pendants de la RAF étaient (pour ne citer que ceux-là) les Brigades Rouges en Italie, Action directe en France, GRAPO en Espagne, 17N en Grèce et l’Armée rouge japonaise au Japon.

Transposition de la thèse de Doctorat d’Anne Steiner (1985), l’ouvrage retrace la période essentielle d’activisme du groupe (1968-1977), contée également par le film d’Uli Edel en 2008 (Der Baader-Meinhof Komplex). Hormis le fait que c’est un des rares ouvrages écrits en français qui retrace globalement la genèse, le parcours et le fonctionnement de ce groupuscule et son "irréductible singularité", c’est la place accordée à la lecture des textes produits par ses membres qui permettent à la fois de comprendre son combat, sa philosophie et son pouvoir de séduction.

A ce titre, le passage suivant (préface, p. 9) est édifiant :

« Les militants affirment leur volonté de s’inscrire dans une synergie d’actions avec les peuples de la « périphérie » en lutte contre l’impérialisme américain en ouvrant une ligne de front à l’intérieur des « métropoles ». Et ils y développent une théorie du sujet révolutionnaire qui ne s’incarne plus dans une classe qui aurait une mission historique à remplir mais qui se confond avec l’individu combattant ce système les armes à la main, sans faux-semblant, sans possibilité de retour en arrière. »

Anne Steiner, Loïc Debray, RAF. Guérilla urbaine en Europe occidentale, L’Echappée Poche, 2021 (1987), 237 p.

Écrire un commentaire