free website counter html
free website counter html

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/01/2018

Tout sur Mein Kampf

téléchargement.jpgLorsque la "bible des nazis", ouvrage écrit par Adolf Hitler, le plus grand criminel de tous les temps, tombait le 1er janvier 2016 dans le domaine public, une polémique éclatait en France en ce qui concerne l'impact de cette décision. Entre les "pour" et "contre" une diffusion gratuite et donc largement accessible, Claude Quétel (historien, directeur de recherche au CNRS et ancien directeur scientifique du Mémorial de Caen) a préféré dépasser ce débat (qui à notre sens n'a pas lieu d'être) et proposer une réflexion en 10 questions (voir ci-dessous) sur la genèse et l'influence du discours haineux d'Hitler, permettant au lecteur de saisir ce qu'il représente essentiellement. Bien lui en a pris. Dans un style limpide (comme l'affirme d'ailleurs la quatrième de couverture) qui n'enlève rien au côté rigoureux et académique, il permet aussi bien aux spécialistes qu'aux néophytes de bien comprendre toutes les dimensions d'un livre bien trop fantasmé et souvent pris pour ce qu'il n'est pas. A lire absolument pour ceux qui veulent comprendre à la fois le contexte sociopolitique de l'époque, le parcours ante-IIIème Reich de Hitler et ce que "vaut" véritablement ce livre abject.  J. N

Claude Quétel, Tout sur Mein Kampf, Paris, Perrin, 2017, 278 p.

 

1. Qui était Hitler avant Mein Kampf ?

2. Comment Mein Kampf est-il né ?

3. Que dit Mein Kampf ?

4. Mein Kampf annonce-t-il les crimes à venir du IIIe Reich ?

5. Mein Kampf est-il le seul livre de Hitler ?

6. Quelle a été la diffusion de Mein Kampf en Allemagne ?

7. La France a-t-elle ignoré Mein Kampf ?

8. Quels autres pays ont publié Mein Kampf ?

9. Mein Kampf a-t-il été évoqué au cours du procès de Nuremberg ?

10. Qu'est devenu Mein Kampf jusqu'à nos jours ?

26/02/2016

Apocalypse, Hitler

hitler,seconde guerre mondiale,iiième reich,allemagne nazieDans l'excellente série Apocalypse dont la première production concernait la Seconde guerre mondiale (1), le troisième volet fut dédié au tristement célèbre Adolf Hitler. Ce volet est lui-même divisé en deux segments, le premier ("la menace") relate la jeunesse de cet artiste raté qui fut caporal-estafette durant la Première guerre mondiale. Marqué par la défaite et l'humiliation allemande (le fameux diktat imposé à Versailles en 1919), le futur Führer, nourri par un nationalisme exacerbé et un antisémitisme maladif, devient durant les débuts de l'éphémère République de Weimar (2) "agitateur politique à temps plein", avant de rejoindre les rangs d'un groupuscule d'extrême-droite, le DAP (3).

Le putsh raté de la brasserie (4) lui vaudra quatre ans de prison mais il purgera moins du quart de la sentence. C'est durant ce séjour à la prison de Landsberg qu'il rédigera ce qui deviendra par la suite la bible des nazis, Mein Kampf (5), pamphlet antisémiste et xénophobe qui constituera la pierre angulaire de la politique qu'il élaborera dans son IIIème Reich (1933-1945).

hitler,seconde guerre mondiale,iiième reich,allemagne nazieLe second segment relate ce que le dramaturge allemand Bertold Brecht (1898-1956) appela "la résistible ascension d'Adolf Hitler". Dans une Allemagne saignée par la crise économique de 1929 et minée par l'instabilité politique, Hitler profitera de l'impossible coopération entre les deux partis politiques traditionnels, le DSP (socialiste) et le KPD (communiste) pour accentuer le chaos et gravir les marches du pouvoir. Aux élections législatives de novembre 1932, le parti nazi est en tête (33.1%) mais socialistes (20.4%) et communistes (16.9%) constituent encore une force non négligeable. En vain, l'incendie du Reichstag (février 1933) leur sera imputé et leur score sera annulé avant qu'ils ne soient envoyés au premier camp de concentration, Dachau, fondé en mars 1933.

Archives inédites, narration puissante, et montage impeccable font de ce documentaire court (cerner le plus grand tyran de tous les temps en moins de deux heures est un exercice délicat) une source vidéo inestimable. Le souci permanent d'objectivité permet de même au spectateur de comprendre avec acuité cette Allemagne foudroyée par Versailles et marchant vers l'Apocalypse.  J. N

 

Apocalypse, Hitler (2 épisodes de 55 minutes chacun)

Réalisation : Isabelle Clarke, Danielle Costelle.

Narration : Mathieu Kassowitz.

 

(1) Apocalypse, la Seconde guerre mondiale (6 épisodes, 2009, France 2) fut le premier volet de cette longue série. Il sera suivi d'Apocalypse, Hitler (2011, France 2), d'Apocalypse, la Première guerre mondiale (5 ep, 2014, co-production), puis d'Apocalypse, Staline (2015, 3 ep, France 2) et d'Apocalypse, Verdun (2016, 90 min, France 2).

(2) Nom donné au régime politique qui dura en Allemagne de 1918 à 1933.

(3) Fondé en janvier 1919 par Anton Drexler et Michael Lotter, le DAP (Parti ouvrier allemand) est l'ancêtre du NSDAP, le parti nazi.

(4) C'est à la brasserie Bürgerbräukeller, située à Munich et où se déroulaient les meetings du NSDAP, que débuta le putsch du 8 novembre 1923.

(5) Intitulé à la base "Quatre ans et demi de lutte contre les mensonges, la stupidité, et la couardise", Mein Kampf sera rédigé avec l'aide de Rudolf Hess, également protagoniste du putsch et futur bras droit d'Hitler.

 

17/11/2010

Entre résistance et collaboration

4 films sur la barrière séparant résistance et collaboration ont retenu notre attention ces dernières années. Les 3 premiers traitent de l'occupation nazie durant la Seconde guerre mondiale dans 3 pays différents (Pays-Bas, France, Danemark). Le 4ème se concentre sur l'occupation japonaise de la Chine durant les années 30-40.

 

214,314_.jpgBlack Book (Paul Verhoeven, 2006, Bel/UK/ALL/P.B, 145 mins)

La Haye, 1944. Alors que sa famille vient de se faire massacrer par un commando SS, Rachel Stein (Carice van Houten), juive de confession, parvient à gagner la Hollande méridionale et rejoint la résistance. S'appelant désormais Ellis de Vries, elle parvient à infiltrer les Services de renseignements allemands en séduisant le colonel Müntze (Sebastian Koch)... Signant le retour de Paul Verhoeven (Basic Instinct, Total Recall) en Europe, le film a raflé les Oscars hollandais et fut en compétition pour le Lion d'or au Festival de Venise.

 

 

u92777vpqzj.jpgFlammen og Citronen (Ole Christian Madsen, 2008, Dan/ALL, 130 mins)

Copenhague, 1944. Flammen (Thure Lindhardt) et Citronen (Mads Mikkelsen) sont des résistants chevronnés, chargés d'éliminer ceux qui collaborent avec les autorités allemandes occupant le Danemark. Leur mission est simple, lutter contre l'occupant. Pourtant les choses sont plus complexes ; les ordres viennent d'en haut et les invraisemblables connexions politiques mettent à mal leur mission. Hommage à deux héros nationaux.

 

 

90424_032125.jpgL'armée du crime (Robert Guédiguian, 2009, France, 139 mins)

France, années 40. Ils sont français, roumains, polonais, hongrois, arméniens, espagnols, italiens. Sous l'impulsion de Missak Manouchian (Simon Abkarian), ils vont petit à petit former un cercle de résistance et malmener les autorités allemandes et leurs collabos français. Surnommés "L'armée du crime" par les autorités françaises, ils n'en sont pas moins de véritables héros de la France. Présenté au Festival de Cannes (2009), le film obtint en 2010 l'Etoile d'or de la meilleur musique (Alexandre Desplat).

 

 

u83636vm25v.jpgLust, Caustion (Ang Lee, 2007, Chine/Taïwan/USA/H.K, 158 mins)

Années 40. Une partie de la Chine est occupée par le Japon. La jeune étudiante Wong est chargée de séduire Mr Yee, figure centrale de la collaboration chinoise avec l'occupant. Leur relation va lentement prendre une tournure inattendue, qui mettra à mal la mission de Wong. Lauréat du Lion d'or à Venise (2007), le film du réalisateur de l'oscarisé Brokeback Mountain (2005) a également raflé les récompenses au Golden Horse Festival.