Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/05/2008

Finale Champions League

1471819766.jpgMagique pour Manchester, cruel pour Chelsea 

Au terme d'un match fou et très engagé (un nez cassé, des crampes, une expulsion et 8 cartons jaunes), Manchester United a remporté face à Chesea (1-1 a.p - 6-5 t.a.b) sa 3ème finale de Ligue de Champions (en trois finales disputées) après celles de 1968 et 1999. Les joueurs de l'emblématique Alex Ferguson réalisent le doublé Championnat-Ligue des Champions comme en 1999 (ils avaient réalisé cette année le triplé Championnat-Coupe d'Angleterre-Ligue des champions). Une finale ne se gagne pas toujours aux points et comme en 1999 et l'incroyable retournement de situation contre le Bayern de Munich (Manchester s'imposait 2-1 dans les arrêts de jeu après que le Bayern eu mené 1-0 et touché deux fois la barre transversale), c'est avec les tripes et l'abnégation que Manchester s'est imposé. Car au vu de la physionomie de la rencontre, Chelsea méritait amplement de l'emporter. Mais voila, le foot est comme ça et il y a toujours un seul vainqueur au final. On pourra toutefois affirmer que c'est l'équipe qui a proposé le meilleur football cette année qui a été récompensée. Manchester avait pourtant assuré une première mi-temps très solide et ouvrait même le score grâce à Cristiano Ronaldo. Le portugais reprenait un centre superbe du toujours improbable Wes Brown pour tromper Ceh de la tête (26e). On connaît la solidité des Mancuniens lorsqu'ils ouvrent le score. Manchester gérait et Chelsea courait après la balle. En 2 minutes, le score faillit se transformer en 1-1 puis 2-0 car suite au superbe arrêt de Van der Sar sur une tête de Ballack (34e), Manchester partait en contre et Ceh stoppait les tentatives de Tevez et Carrick (35e). On oubliait que Chelsea était capable de marquer à tout moment et c'est contre le cours de jeu que Lampard reprenait une frappe déviée de Essien (1-1, 45e) 

Au vu de la seconde mi-temps mais aussi de la prolongation, largement dominées par les Blues, on ne voyait pas les Mancuniens résister, tant Chelsea était à deux doigts de marquer un second but. Malouda était crocheté par Ferdinand dans la surface sans que l'arbitre ne bronche (76e). On pourra d'ailleurs reprocher à Lubos Michel nombreuses décisions erronées en défaveur de Chelsea. Pourquoi avoir administré un carton jaune à Scholes et Makelele (22e) lorsque les deux joueurs se sont percutés ?

428099636.jpgTerry sauve Ronaldo

C'est ensuite Drogba qui expédiait de 25 mètres une frappe terrible sur le poteau (79e). Alors que la prolongation pointait, aucune équipe n'avait encore effectué de changements et on se demande toujours pourquoi, alors qu'un nombre incroyable de joueurs étaient cuits, Ferguson et Grant ont respectivement attendu les 87ème et 92ème minute pour opérer leur 1er changement. Sur un service de Ballack, Lampard trouvait la barre (94e). Manchester tenait bon et sur une de ses rares incursions, Evra centrait devant le but pour Giggs dont le tir était sauvé sur sa ligne par le capitaine courage John Terry. La tension montait et les nerfs lachaient. Une bagarre générale éclatait et coupable d'une "mini-gifle" sur Vidic, Drogba était expulsé (116e). Direction les tirs aux buts. Alors que Tevez (premier tireur) et Carrick pour Manchester et Ballack et Belletti pour Chelsea marquaient sans problème. La frappe de Cristiano Ronaldo, trop outrecuidant sur le coup, était repoussée par Ceh. On pensait le destin enfin du côté de Chelsea, surtout que Lampard et Ashley Cole ne tremblaient pas. En face, Hargreaves trouvait de justesse la lucarne et les nerfs de Nani ne craquaient pas pour l'égalisation à 4-4. Alors que C. Ronaldo était effondré suite à son ratage, le capitaine John Terry prenait ses responsabilités pour la balle de match. Mais sur une pelouse complètement détrempée, il glissait au moment de frapper et son tir heurtait le poteau. On remettait les compteurs à zéro et après les réussites de Anderson, Kalou et Giggs, Van der Sar repoussait la tentative du malheureux Nicolas Anelka. Cristiano Ronaldo se mettait à pleurer. Manchester jubilait. Chelsea était en enfer. Comme en championnat d'Angleterre (Chelsea a terminé second, à 2 points de Manchester), les Blues restaient derrière les Reds Devils.

Stade Loujniki de Moscou 

Score : 1-1 après prolongation (6-5 aux tirs aux buts)

Buts : Cristiano Ronaldo (26e) pour Manchester United ; Lampard (45e) pour Chelsea.

Tirs aux buts : Tevez, Carrick, Ronaldo (manqué), Hargreaves, Nani, Anderson, Giggs pour Manchester ; Ballack, Belletti, Lampard, A. Cole, Terry (manqué), Kalou, Anelka (manqué) pour Chelsea.

Avertissements : Scholes (22e), Ferdinand (43e), Vidic (111e), Tevez (116e) pour Manchester ; Makelele (21e), Carvalho (45e), Ballack (116e), Essien (117e) pour Chelsea.

Manchester United : Van der Sar - Brown (Anderson, 120e), Vidic, R. Ferdinand (cap.), Evra - Hargreaves, Scholes (Giggs, 87e), Carrick, C. Ronaldo - Rooney (Nani, 102e), Tevez.  Entr : Sir Alex Ferguson.

Remplaçants : Kuszczak, Silvestre, O'Shea, Fletcher.

Chelsea : Ceh - Essien, Carvalho, Terry (cap.), A. Cole - J. Cole (Anelka, 99e), Ballack, Makelele (Belletti, 120e), Lampard, Malouda (Kalou, 92e) - Drogba.  Entr : Avraham Grant.

Remplaçants : Cudicini, Alex Costa, Obi Mikel, Chevtchenko.

Quelques chiffres :

- Ryan Giggs a joué son 759ème match officiel avec Manchester United. Il bat l'ancien record de Bobby Charlton (758) et est désormais le joeur le plus capé du club mancunien.

- Cristiano Ronaldo termine meilleur buteur de la compétition avec 8 buts en 11 matchs.

- Owen Hargreaves remporte sa 2ème finale de ligue des champions mais avec un club différent. Il fut vainqueur en 2001 avec le Bayern de Munich.

Les commentaires sont fermés.