Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/06/2008

EURO 2008 : Groupe D

pavluchenk.jpgLa Russie dernier qualifié

La Russie, plus jeune équipe du tournoi (25 ans de moyenne d'âge) est le dernier invité surprise des quarts de finale. C'est la première fois que cette équipe, à l'histoire récente, se qualifie pour le second round d'une compétition majeure. Que ce soit les Coupes du monde 94 et 2002, les Euros 96 et 2004, les Russes n'étaient jamais parvenu à s'extirper du premier tour. Le signe indien est vaincu et comme contre l'Espagne et la Grèce, c'est une équipe joueuse et combative qui a eu raison d'une équipe suédoise (2-0) en panne d'idées et de créativité. Gus Hiddink a fait du bon boulot. Samedi, son équipe défiera l'armada offensive des Pays-Bas.

Dans l'autre rencontre opposant l'Espagne à la Grèce, Luis Aragones a fait tourner son effectif (10 changements opérés) assuré de finir premier. L'Espagne bat la Grèce sur le fil (2-1) et inflige à l'équipe de Otto Rehhagel son troisième revers de rang. Championne surprise en 2004, la Grèce est la seule équipe de la version 2008 a avoir perdu tous ces matchs.

MERCREDI 18 JUIN :

Russie - Suède 2-0 : Pavlyuchenko (24e), Arshavin (51e).

Russie : Akinfeev - Anyukov, Kolodin, Ignashevitch, Zhirkov  - Semshov, Semak (cap.), Arshavin - Zyryanov, Pavlyuchenko (Bystrov, 90e), Bilyaletdinov (Saenko, 66e).  

Suède : Isaksson - Stoor - Mellberg, Hansson, Nilsson (Allbäck, 79e) - Elmander, Anderson (Kallström, 56e), Svensson, Ljungberg (cap.) - H. Larsson, Ibrahimovic.

 

grece espagne.jpgGrèce - Espagne 1-2 : Charisteas (42e) ; De la Red (61e), Güiza (88e).

Grèce : Nikopolidis - Vintra, Dellas, Kyrgiakos (Antzas, 62e), Spyropoulos - Basinas (cap.), Katsouranis (Tziolis, 74e) - Salpingidis (Giannakopoulos, 86e), Karagounis, Amanatidis - Charisteas.

Espagne : Reina - Arbeloa, Albiol, Juanito, Fernando Navarro - Xavi Alonso, De la Red - Iniesta (Cazorla, 58e), Fabregas, Sergio Garcia - Güiza. 

 

Classement : 1.Espagne 9 (+5) ; 2.Russie 6 (0) ; 3.Suède 3 (-1) ; 4.Grèce 0 (-4).

Les commentaires sont fermés.